Le Lézard
Sujet : Droit / Problèmes légaux

Victor Restis entame des poursuites pour diffamation et propos calomnieux contre The American Interest, Inc. et réclame des dommages-intérêts


Victor Restis est représenté par Coburn & Greenbaum, PLLC

WASHINGTON, 20 juillet 2019 /PRNewswire/ -- Victor Restis, l'entrepreneur et homme d'affaires accompli, qui se classe comme l'une des personnes les plus influentes des professionnels du trafic maritime international, et qui a d'importants intérêts divers dans toute une série de secteurs d'affaires, comme la finance, les médias, l'hôtellerie et les loisirs, l'immobilier et l'énergie, a entamé des poursuites pour diffamation et propos calomnieux contre The American Interest, Inc.

Selon les poursuites entamées devant la cour supérieure du District de Columbia (affaire no 2019-CA-0044681 B) par le cabinet d'avocats Coburn & Greenbaum, PLLC, l'article d'American Interest intitulé « A Greek Bearing Grifts » (petite escroquerie à la grecque) a diffamé M. Restis et l'a présenté sous un faux jour. Notamment, il est prétendu dans l'article que Restis s'est fait « prendre la main dans le sac » en train de soutirer des prêts à l'État sous les noms de membres de sa famille avant d'« envoyer l'argent vers ses sociétés offshore ». Or il s'agirait là d'une fausse déclaration, selon ses avocats. La cour d'appel d'Athènes a conclu, bien avant la parution dudit article dans American Interest, que les actes de Restis étaient parfaitement licites et correspondaient aux « pratiques bancaires standard », et que la banque disposait de suffisamment de fonds de roulement. Selon la plainte qui a été déposée, The American Interest a publié cet article soit en connaissant la décision rendue par la cour d'appel, soit au mépris total de la vérité, démontrant ainsi une intention délictueuse.

The American Interest est une organisation de médias multi-plateformes, qui propose des analyses, des opinions, des critiques et des podcasts. Il s'agit d'un magazine éminent et largement diffusé consacré aux affaires étrangères. L'article « A Greek Bearing Grifts » a été largement lu à travers le monde et, comme il est précisé dans la plainte, a causé à Restis de graves préjudices. Restis réclame des dommages-intérêts pour un montant supérieur à 100 millions de dollars.

 

 



Communiqué envoyé le 20 juillet 2019 à 13:33 et diffusé par :