Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Économie, CFG, MAT

Le gouvernement du Canada investit dans de nouvelles mesures pour contrer la crise des opioïdes et les nouvelles menaces liées aux drogues


SURREY, BC, le 17 juill. 2019 /CNW/ - La crise des opioïdes représente le problème de santé publique le plus grave de l'histoire récente du Canada. Parallèlement, l'augmentation de la consommation de méthamphétamine principalement dans les Prairies, engendre des défis uniques et de graves problèmes de santé. D'autres mesures sont requises pour à la fois contrer la crise des opioïdes et répondre aux nouvelles menaces liées aux drogues, telles que la méthamphétamine.

Aujourd'hui, l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé que le gouvernement du Canada versera jusqu'à 76,2 millions de dollars additionnels pour contrer la crise des opioïdes et l'utilisation problématique de substances. Ainsi, les montants récemment investis totaliseront plus de 100 millions de dollars, ce qui comprend 30,5 millions de dollars prévus dans le budget de 2019. Les investissements comprennent les suivants :

Pour aider les petites villes, les collectivités rurales et les régions éloignées, qui sont de plus en plus touchées par la crise des opioïdes, le gouvernement du Canada élargit l'accès à des mesures clés permettant de sauver des vies. Celles-ci comprennent la distribution de trousses de naloxone et l'offre de formation sur l'intervention en cas de surdose d'opioïde aux personnes, aux employés et aux bénévoles des établissements publics, ainsi que l'intégration de la formation sur l'intervention en cas de surdose d'opioïde dans les programmes existants de formation en secourisme . De plus, le gouvernement appuiera les projets qui visent à offrir un accès nouveau ou élargi aux services de réduction des méfaits, à offrir un traitement aux agonistes opioïdes dans les collectivités où les services sont insuffisants et à faire le pont entre les personnes et les services de santé et les services sociaux.

Par ailleurs, grâce au financement de projets pilotes novateurs, le gouvernement fédéral élargira  l'accès à des médicaments de qualité pharmaceutique ainsi que l'étude de ces derniers,à titre de substituts plus sûrs aux drogues illégales contaminées. Ces médicaments peuvent servir à traiter les personnes ayant un trouble grave de consommation d'opioïdes. De même, ces projets serviront à faire le pont entre les personnes et d'autres services sociaux et de santé et génèreront des données précieuses pour appuyer l'élaboration de pratiques exemplaires.

Le gouvernement du Canada prend également des mesures pour réagir à d'autres menaces naissantes liées aux drogues en finançant de nouveaux projets visant à contrer la consommation problématique de méthamphétamine, en améliorant les connaissances relatives aux interventions efficaces et en éliminant les obstacles qui empêchent les utilisateurs de drogues de chercher de l'aide. De plus, il élaborera un système d'alerte rapide et élargira la collecte de données pour permettre la détection précoce des problèmes émergents liés à la consommation de substances et l'intervention rapide dans ce domaine.

Au titre de ces investissements, la ministre a lancé deux appels de propositions : l'un d'environ 50 millions de dollars pour des initiatives dans le cadre du Programme sur l'usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada et l'autre d'environ 3,5 millions de dollars dans le cadre de Voies d'accès aux soins de l'Agence de la santé publique du Canada.

Citations

«?Les petites villes et des régions rurales et éloignées du pays, surtout en Colombie?Britannique, sont touchées de façon disproportionnée par la crise des opioïdes. Nous les aidons à répondre à cette crise en améliorant l'évaluation et l'accès à des solutions de rechange plus sûres aux drogues illégales contaminées et nous élargissons l'accès à des mesures qui sauvent des vies dans les collectivités où les services sont insuffisants. Nous travaillons également pour nous assurer que toutes nos collectivités, notamment dans les Prairies, reçoivent les outils dont elles ont besoin pour faire face à d'autres problèmes naissants liés aux substances, comme l'augmentation de la consommation de méthamphétamine.?»

L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

Faits en bref

Produits connexes

Document d'information

Liens connexes

PUDS - Appel d'offres
Favoriser les voies d'accès aux soins des personnes qui consomment des drogues
Mesures fédérales sur les opioïdes
Carte interactive : La réponse du Canada à la crise des opioïdes

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:51
Gouvernement du Nunavut, Nunavut Tunngavik Inc. et Services aux Autochtones Canada L'amélioration du mieux-être mental des Inuits du Nunavut nécessite de donner un meilleur accès à des soins efficaces et durables à proximité du domicile et qui sont...

à 15:12
Un enfant ou jeune canadien sur 66 vit avec le trouble du spectre de l'autisme (TSA), une affection complexe et permanente qui présente de sérieux défis à la personne touchée par celle-ci, ainsi qu'à sa famille, ses aidants et la collectivité....

à 15:02
Nul ne peut rester insensible aux situations déplorables auxquelles des personnes malades pourraient parfois être soumises de la part de certains accompagnants spirituels. L'Église catholique à Montréal dénonce toute...

à 12:28
Avis original Pourquoi tenir compte du présent avis? L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec des partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour enquêter sur une éclosion...

à 12:00
Sanfer, l'une des principales sociétés pharmaceutiques indépendantes au Mexique, a annoncé aujourd'hui qu'elle allait bénéficier d'un investissement minoritaire de 500 M$ US de la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse), un investisseur...

à 10:55
Knopp Biosciences LLC a annoncé aujourd'hui le démarrage d'un essai clinique de détermination de dose de Phase 2 pour l'asthme éosinophilique de stade modéré à sévère. Le recrutement pour cet essai est en cours et le premier patient a été recruté. La...



Communiqué envoyé le 17 juillet 2019 à 14:33 et diffusé par :