Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Un autre été de pénurie dans la santé et les services sociaux


MONTRÉAL, le 17 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) constate que la situation de pénurie de personnel continue cet été dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec. La situation est grave voire critique dans l'ensemble des établissements, à travers toutes les régions et une multitude de titres d'emploi. Les employés en paient le prix autant que la population.

Pour le SCFP, la prime de 75 $ au personnel de soins infirmiers et aux préposés aux bénéficiaires qui acceptent des quarts supplémentaires de fin de semaine est une mesure intéressante, mais très insuffisante. Annoncée le 10 juillet dernier par la partie patronale, elle ne s'appliquera pas aux autres titres d'emploi en pénurie aiguë, comme les éducateurs, les assistants en réadaptation, les agentes administratives à l'urgence et les techniciens en radiologie.

« Le manque et la pénurie de personnel persistent depuis des années, et ça va prendre énormément d'efforts pour que ça cesse. Il faut apporter des améliorations substantielles aux salaires et aux conditions d'exercice, c'est indispensable. Il faut commencer tout de suite. Nous invitons le gouvernement à discuter immédiatement de l'étendue de cette prime », a déclaré Luc Beauregard, vice-président du Conseil provincial des affaires sociales (CPAS-SCFP).

Par exemple, l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel vit une situation de pénurie de personnel typique de l'état de l'ensemble du réseau de la santé et des services sociaux. Pour la période du 17 juillet au 31 août 2019, 490 quarts de travail d'agents d'intervention seront non comblés. Du côté des sociothérapeutes, ce total sera de 410, et du côté des soins infirmiers, ce sera 167.

« Les conséquences du manque de personnel à l'Institut Pinel sont nombreuses et devraient inquiéter la population. La perte d'expertise et le manque d'expérience entraînent un risque accru d'incidents violents à l'intérieur voire à l'extérieur des murs », selon Marie-Ève Desormeaux, présidente du Syndicat des employés de l'Institut Philippe-Pinel de Montréal.

Comptant plus de 119 300 membres au Québec, le SCFP représente environ 24 480 membres dans le secteur de la santé et des services sociaux au Québec. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les communications, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et terrestre, le secteur mixte ainsi que le transport maritime. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

 

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:58
Eli Lilly and Company a annoncé hier que TALTZ® (ixékizumab) a répondu au critère d'évaluation principal ainsi qu'à tous les critères d'évaluation secondaires importants de l'étude de phase IV IXORA?R, laquelle évaluait...

à 16:11
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Surrey pour souligner l'esprit d'innovation et d'entrepreneuriat dans le domaine des entreprises en démarrage. La ministre annoncera ensuite des...

à 15:43
Santé Canada avise la population canadienne que les produits qui suivent peuvent présenter de graves risques pour la santé. Pour en savoir plus, y compris sur ce que les consommateurs canadiens devraient faire, consultez l'avis de sécurité en ligne....

à 15:17
Le choix d'autoriser à l'échelle industrielle la commercialisation d'une gamme élargie de produits du cannabis qui sont relativement peu connus du public et beaucoup moins consommés par les usagers que la forme fumée, pose plusieurs risques pour la...

à 15:00
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, visitera le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé à l'Université St Francis Xavier et fera une annonce. Il y aura un point de presse immédiatement après...

à 14:00
L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de l'agrile du frêne à Moncton au Nouveau-Brunswick. Cette découverte est à l'extérieur des zones actuellement réglementées pour l'agrile du frêne au Canada, et est la...



Communiqué envoyé le 17 juillet 2019 à 08:00 et diffusé par :