Le Lézard
Sujet : Annonce - Ressources humaines

Shelley Morse, de la Nouvelle-Écosse, élue présidente de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants


OTTAWA, le 12 juill. 2019 /CNW/ - Les délégués et déléguées à l'Assemblée générale annuelle (AGA) de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE/CTF) ont élu Shelley Morse du Nova Scotia Teachers Union (NSTU) par acclamation comme présidente nationale.

Elle succède au président sortant H. Mark Ramsankar et amorcera son mandat de deux ans aujourd'hui.

Ancienne présidente et vice-présidente du NSTU, Shelley Morse a, en 2018-2019, assumé les fonctions de vice?présidente de la FCE/CTF, de présidente du Comité consultatif de la diversité et des droits de la personne de la FCE/CTF, et de fidéicommissaire du Fonds en fiducie. Auparavant, elle avait joué divers rôles de direction tant à la FCE/CTF qu'au NSTU. Pendant sa longue expérience à la FCE/CTF, elle a notamment été déléguée du NSTU à plusieurs AGA de la FCE/CTF et présidente du Comité consultatif de la condition féminine de la FCE/CTF en 2014 et 2016.

Fervente défenseuse de la parité hommes-femmes au Canada et dans le monde, Shelley Morse a assisté à la Conférence mondiale des femmes de l'Internationale de l'Éducation, en Irlande en 2014, et à la session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, à New York (deux fois). 

En plus d'avoir élu Shelley Morse, les personnes déléguées à l'AGA de la FCE/CTF ont élu cinq autres porte-paroles du milieu de l'éducation publique comme vice-présidentes et vice-présidents de la FCE/CTF qui, à ce titre, siégeront au Comité exécutif pour un mandat d'un an en 2019-2020 :

Quelques faits

 

SOURCE Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants



Communiqué envoyé le 12 juillet 2019 à 14:25 et diffusé par :