Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujets : Économie, Enjeux environnementaux

Projet de recherche en énergie géothermique financé par le CRSNG - Un demi-million $ pour contrer les îlots de chaleur urbains


QUÉBEC, le 12 juill. 2019 /CNW Telbec/ - En pleine canicule, les tours climatisées transforment la cité bétonnée en véritable fournaise. Jasmin Raymond, professeur à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), obtient une subvention de 540 000 $ pour le projet Aquifroid qui vise à lutter contre les îlots de chaleur urbains. Ce projet est financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) dans le cadre de son programme Soutien à l'avancement de la recherche sur les changements climatiques au Canada (SARCCC).

Logo : Institut national de la recherche scientifique (Groupe CNW/Institut National de la recherche scientifique (INRS))

Afin de fournir des solutions de refroidissement écoénergétiques pour les grandes villes canadiennes, le projet Aquifroid vise à évaluer le potentiel qu'offrent les infrastructures naturelles souterraines des centres urbains. Le professeur Raymond propose d'utiliser l'eau souterraine pompée à travers les couches de matériaux géologiques, nommées aquifères, pour climatiser plus efficacement les bâtiments. La chaleur récupérée sera emmagasinée dans le sous-sol et pourrait même servir au chauffage en période hivernale. Le professeur Raymond insiste sur les avantages d'un tel système : « La quantité d'énergie électrique consommée pour climatiser avec cette technique est de 40 à 80 % plus petite que les méthodes conventionnelles ». Le projet s'échelonnera sur une période de 3 ans pendant laquelle le professeur Raymond s'engage à évaluer les risques et identifier les bonnes pratiques en vue de préserver les ressources naturelles en eau souterraine.

Les épisodes de chaleur extrême amplifiés par les îlots de chaleur urbains sont de plus en plus fréquents sous l'action croissante des changements climatiques et sont à l'origine de nombreux troubles de la santé chez les personnes vulnérables. En vue de s'adapter à cette nouvelle réalité, le projet Aquifroid propose un système rapidement implantable qui demande peu de modifications aux infrastructures existantes.

Pour réaliser le projet, l'équipe du professeur Raymond profitera d'un partenariat important avec la Commission géologique du Canada (CGC), qui a récemment travaillé à la caractérisation des ressources en eaux souterraines du pays. Ils pourront également compter sur la collaboration de CanmetÉNERGIE, du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et de l'Université Laval. La professeure Sophie Van Neste du Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS se joint également à l'équipe pour étudier les modes d'implantation de telles infrastructures au coeur de l'action citoyenne qui nous mènera vers les transitions énergétique et climatique. Le professeur Raymond se réjouit de voir les forces multi-institutionnelles de l'INRS se rallier à cette initiative intersectorielle.

Hydrogéologue, le professeur Jasmin Raymond consacre ses recherches aux problématiques énergétiques depuis de nombreuses années. Il est titulaire d'une maîtrise et d'un doctorat en sciences de la Terre de l'Université Laval et a travaillé sur la thématique des pompes à chaleur géothermique. Après avoir complété des postdoctorats à l'École de technologie supérieure et à l'Institut national de la recherche scientifique, il a été nommé professeur au Centre Eau Terre Environnement de l'INRS en 2014. Il développe actuellement un vaste programme de recherche sur l'énergie géothermique.

 

SOURCE Institut National de la recherche scientifique (INRS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Cintas Corporation a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires et un résultat net record pour le quatrième trimestre de son exercice 2019 et pour l'exercice clos le 31 mai 2019. Les revenus pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019 se sont...

à 03:00
Gamaya, une éminente entreprise suisse d'AgTech (technologies de l'agriculture) en plein essor, qui exerce ses activités dans l'agriculture numérique, a annoncé avoir levé 12 millions CHF dans une ronde de financement de série B, dont 4,2...

à 02:00
Depuis son siège social de Londres, R.J. O'Brien Limited (RJO Limited) a annoncé ce jour la nomination de Simon Prangnell en tant que directeur de la nouvelle succursale de la firme, R.J. O'Brien France S.A.S. Prangnell, qui possède une solide...

18 jui 2019
Bien qu'il n'ait pas admis sa responsabilité, le gouvernement du Canada a accepté un règlement concernant les recours collectifs intentés par sept anciens membres des Forces armées canadiennes (FAC) au nom des membres et anciens membres des FAC et...

18 jui 2019
Le ministre de la Défense nationale, l'honorable Harjit Singh Sajjan, discutera de la façon dont le gouvernement du Canada améliore l'Allocation canadienne pour enfants afin de mieux aider les familles de la classe moyenne et celles qui travaillent...

18 jui 2019
Corporation de Sécurité Garda World («?GardaWorld?»), la plus importante entreprise privée de solutions d'affaires et de services de sécurité au monde, a conclu un amendement à sa Convention de crédit du 26 mai 2017 (la « Convention de crédit...



Communiqué envoyé le 12 juillet 2019 à 12:32 et diffusé par :