Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Crypto-monnaies
Sujet : Contrats

Subex rejoint le réseau de blockchain de communications du GLF (Global Leaders' Forum)


BANGALORE, Inde, 26 juin 2019 /PRNewswire/ -- Subex a annoncé aujourd'hui qu'elle ferait partie du réseau de blockchain de communications (CBN en anglais) du ITW Global Leaders' Forum, un groupement basé sur la blockchain dont le but est de révolutionner l'infrastructure de règlement commercial des prestataires de services en technologies de l'information et de la télécommunication (TIC). À travers sa mission qui consiste à accélérer l'adoption d'applications de règlement automatisées, le CBN représente une opportunité d'une valeur de plusieurs millions pour l'industrie mondiale en termes d'économies et de revenus provenant de nouveaux produits et services.

Subex_Logo

Le ITW Global Leaders' Forum est un réseau mondial rassemblant les dirigeants des plus grands opérateurs internationaux qui discutent de questions stratégiques et conviennent d'activités de collaboration dans le but de défendre le principe d'interopérabilité et de garantir une couverture technologique internationale universelle.

Le CBN, qui devrait être opérationnel dans les prochains mois, sera dirigé par une structure collaborative. Outre des fournisseurs de technologies comme Subex, la plateforme bénéficiera du soutien de 11 opérateurs mondiaux de premier plan qui veilleront à ce que ce mécanisme ad hoc basé sur la blockchain devienne une réalité.

La blockchain, ou technologie des registres distribués (DLT en anglais), peut présenter des avantages considérables qui transformeront les processus de règlements entre prestataires de services grâce à l'automatisation et à l'amélioration de la sécurité. L'automatisation basée sur la DLT peut aider les opérateurs à régler de nouveaux types de trafic, à faire évoluer le réseau et les services sous-jacents et à réaliser des économies.

L'objectif de la plateforme et du cadre de gestion collaborative à l'échelle du secteur est de faciliter le développement de normes open source et d'API permettant l'interopérabilité des prestataires de services basés sur la DLT et la gestion des éléments d'infrastructure critiques sur la plateforme.

Louisa Gregory, qui dirige le groupe de travail du GLF sur la blockchain et responsable du personnel chez Colt, a déclaré : « Cela fait maintenant 14 mois que le GLF et ses partenaires travaillent avec rigueur pour mettre en place les processus derrière cette plateforme et nous pensons qu'il est désormais temps de la lancer. L'écosystème basé sur la blockchain a été testé avec un franc succès à chaque étape, et nous sommes convaincus que cette plateforme ne représente rien de moins que l'avenir du règlement financier pour les TIC. »

Vinod Kumar, directeur général et PDG de Subex a expliqué : « La confiance numérique gagne sans cesse en importance au sein de l'écosystème connecté, et il y a urgence à simplifier les interactions entre les services sans mettre à mal la confiance dans ces transactions. C'est là que des technologies comme la blockchain peuvent jouer un rôle décisif. Dans cette optique, Subex est ravie de faire partie de l'initiative CBN du GLF et de collaborer avec des opérateurs et des partenaires technologiques de premier plan en vue de démocratiser la confiance et de simplifier le processus de règlement en utilisant la blockchain. »

Rohit Maheshwari, responsable Stratégie et produits chez Subex a ajouté : « Subex a joué un rôle central dans le fait de permettre aux entreprises numériques de s'associer et de réaliser des transactions entre elles avec efficacité. Grâce à la nature ouverte et fiable de la blockchain, le potentiel de transformation radicale des interactions entre les prestataires de services numériques (DSP) est actuellement à l'examen. La solution de gestion des partenaires basée sur la blockchain de Subex est conçue pour permettre aux DSP de réaliser des innovations, de lancer de nouveaux services plus rapidement et de bouleverser les marchés tout en garantissant la sécurité. 

Nous nous réjouissons également de la possibilité de tirer parti de la blockchain pour des utilisations allant au-delà de la gestion des partenaires, dans des domaines présentant des utilisations d'une grande portée, pour établir la confiance numérique. Nous sommes de ce fait convaincus que faire partie d'un groupement de dirigeants tel que le GLF ne pourra qu'accélérer nos efforts en recherche et développement relatifs à la blockchain et nous aider à en faire une réalité économique. »

À propos de Subex : 

Subex est un pionnier en matière de confiance numérique pour les entreprises du monde entier.

Fondée en 1994, Subex a consacré plus de 25 ans à aider les fournisseurs de services de communication du monde à maximiser leurs revenus et leur rentabilité.

Forte de son expérience au service du marché par le biais de ses solutions majeures d'optimisation et d'analyse des entreprises, Subex ouvre désormais la voie en favorisant la confiance numérique générale dans les écosystèmes commerciaux de ses clients. En plaçant la confidentialité, la sécurité, l'atténuation des risques, la prévisibilité et la confiance à l'égard des données au centre de ses préoccupations, Subex aide les entreprises à s'adapter aux changements abrupts du paysage commercial et à avancer avec succès en ce qui concerne la confiance numérique.

Subex tire parti de son portefeuille de produits primés dans les domaines tels que l'assurance des revenus, la gestion des fraudes, l'analyse de réseaux et la gestion des partenaires, qu'elle complète avec ses solutions numériques telles que la sécurité et les perspectives concernant l'IdO. Subex propose également des services d'infogérance modulables et de conseils aux entreprises.

Subex compte plus de 300 sites dans plus de 90 pays.

Logo: https://mma.prnewswire.com/media/537249/Subex_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:09
L'adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, a procédé, ce dimanche, à l'annonce d'une bonification de l'ordre de 17,5 M$ sur cinq ans des sommes investies pour Place aux jeunes en région (PAJR). Le total des...

à 10:00
thierry Ehrmann : « nous sommes heureux de confirmer aujourd'hui aux actionnaires et aux investisseurs que nous possédons désormais artmarket.art, déjà mis en service par notre service informatique. C'est l'aboutissement de plusieurs trimestres de...

à 07:00
L'adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, le président de Place aux jeunes en région, M. Luc Dastous, et le directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de Gaspé, M. Steve Fournier, invitent les...

20 jui 2019
Le gouvernement du Québec se réjouit du résultat positif des échanges qui ont eu lieu entre la Société des établissements de plein air du Québec et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), auxquels sont affiliés les...

20 jui 2019
Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annonce qu'une entente principe est intervenue cette nuit à la table de négociation avec la Sépaq. Cette entente a reçu l'aval du conseil de négociation, regroupant près de 50...

20 jui 2019
- L'entreprise internationale d'iGaming, Ganapati PLC, a annoncé qu'elle va produire en exclusivité un tout nouveau jeu de machines à sous officiel Manny Pacquiao, qui sortira en septembre prochain. - L'accord mettra en exergue les relations de...



Communiqué envoyé le 25 juin 2019 à 23:12 et diffusé par :