Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Bien-être animal, CFG

Parcs Canada répond au projet de décision sur l'état de conservation du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo


OTTAWA, le 14 juin 2019 /CNW/ - Aujourd'hui, Parcs Canada a publié la déclaration suivante au sujet de la publication du projet de décision du Comité du patrimoine mondial sur l'état de conservation du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo :

« Le gouvernement du Canada reconnaît la valeur universelle exceptionnelle des 19 sites du patrimoine mondial de l'UNESCO du Canada et s'engage à les protéger en permanence.

À la demande du Comité du patrimoine mondial et en collaboration avec des gouvernements provinciaux et territoriaux, des communautés autochtones et des intervenants, le gouvernement du Canada a élaboré un plan d'action pour assurer la protection du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo. Le plan d'action comprend plus de 140 mesures pour accroître la protection des écosystèmes, améliorer la compréhension et la gestion de l'eau du delta des rivières de la Paix et Athabasca, renforcer les relations avec les partenaires autochtones et appuyer le rétablissement des espèces emblématiques pour lesquelles le site du patrimoine mondial a été établi, comme la grue blanche et le bison des bois.

Le 7 juin 2019, le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO a publié un projet de décision sur l'état de conservation du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo. Ce projet de décision reconnaît les efforts et les investissements importants que le Canada et ses partenaires ont déployés pour renforcer la protection et la gestion du site du patrimoine mondial, y compris l'investissement de 27,5 millions de dollars du gouvernement du Canada dans le cadre du budget de 2018 pour appuyer l'élaboration du plan d'action et sa mise en oeuvre rapide.

Le projet de décision accueille également favorablement la création de nouveaux parcs provinciaux Wildland par le gouvernement de l'Alberta, qui contribuent à la conservation de plus de 6,7 millions d'hectares de forêt boréale, la plus grande forêt boréale protégée contiguë du monde. Ces aires protégées offrent des zones tampons importantes et une connectivité paysagère au site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo.

Le parc national Wood Buffalo ne devrait pas être actuellement inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril. Tout en reconnaissant qu'il reste encore du travail à faire, le projet de décision confirme l'engagement du gouvernement du Canada envers la protection et la gestion continues du plus grand parc national et site du patrimoine mondial du Canada. Le gouvernement du Canada et ses partenaires continueront de travailler ensemble pour faire progresser les mesures présentées dans le plan d'action.

La mise en oeuvre du plan d'action visant à protéger le site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo est déjà en cours et fait appel aux meilleures connaissances scientifiques et au savoir autochtone disponibles. Grâce à ces efforts, le gouvernement du Canada est convaincu que la valeur universelle exceptionnelle du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo sera préservée afin qu'il demeure un endroit précieux pour les générations à venir.

Le gouvernement du Canada attend avec intérêt la décision officielle du Comité du patrimoine mondial sur l'état de conservation du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo lors de la 43e session du Comité du patrimoine mondial. » 

Document connexe

Document d'information : Mesures pour assurer la protection du site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo

Liens connexes

Parc national Wood Buffalo
Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO

 

SOURCE Parcs Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
Yield Lab Europe, le programme d'incubation de premier plan de l'AgTech en Europe a ouvert son programme 2019 aux candidatures de start-ups. Yield Lab apportera son soutien à un maximum de cinq entreprises en y investissant 100 000 euros et en leur...

25 jun 2019
Eneco Holdings, Inc. s'est engagée dans la recherche et le développement de technologies de carburants respectueuses de l'environnement et réduisant les émissions des gaz à effets de serre. Nous avons développé en 2015 un combustible émulsionné qui...

25 jun 2019
Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) vise à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir cet organisme...

25 jun 2019
Chaque année, plus de huit millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent dans les océans du monde et, d'ici 2050, on prévoit que le plastique pèsera plus lourd que le poisson dans nos océans. Les engins de pêche perdus et abandonnés, aussi...

25 jun 2019
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence conjointement avec la présidente du California Air Resources Board, Mary D. Nichols.  ...

25 jun 2019
Les gouvernements du Québec et du Canada accordent une aide financière totale de 3 882 074 $ au Collège Shawinigan et au Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) afin qu'ils puissent acquérir de nouvelles...



Communiqué envoyé le 14 juin 2019 à 18:33 et diffusé par :