Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Dollarama annonce ses résultats pour le premier trimestre de l'exercice 2020


MONTRÉAL, le 13 juin 2019 /CNW Telbec/ - Dollarama inc. (TSX: DOL) (« Dollarama » ou la « Société ») présente aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 5 mai 2019. La Société a fait état d'une hausse de ses ventes, de son résultat net et de son résultat par action ordinaire par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Le résultat net dilué par action ordinaire a augmenté de 6,5 %, pour s'établir à 0,33 $.

Faits saillants de nature financière et opérationnelle

Toutes les données comparatives présentées ci-après portent sur le premier trimestre clos le 5 mai 2019, en comparaison du premier trimestre clos le 29 avril 2018. Toutes les informations financières présentées dans le présent communiqué de presse ont été préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada, tels qu'ils sont établis à la Partie I du Manuel de CPA Canada - Comptabilité, laquelle inclut les Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles qu'elles sont publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »).

Les résultats présentés ci-après ainsi que les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités de la Société reflètent l'adoption de la norme IFRS 16, Contrats de location, le 4 février 2019, et toutes les données comparatives présentées pour la période correspondante de l'exercice précédent ont été retraitées (se reporter au tableau de la page 4 pour plus de précisions).

L'information sur les nombres d'actions ordinaires et le résultat net par action ordinaire pour la période de 13 semaines close le 29 avril 2018 présentée dans le présent communiqué de presse a été retraitée rétrospectivement pour refléter le fractionnement des actions ordinaires en circulation de la Société, à raison de trois pour une, mis en oeuvre le 20 juin 2018 (le « fractionnement d'actions »). Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette, appelés « mesures hors PCGR », sont utilisés pour favoriser la compréhension des résultats financiers de la Société. Une description complète de l'emploi que fait la Société des mesures hors PCGR est fournie à la note 1 afférente à la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse.

Dans le présent communiqué de presse, « exercice 2019 » désigne l'exercice de la Société clos le 3 février 2019 et « exercice 2020 » désigne l'exercice de la Société qui sera clos le 2 février 2020. L'exercice de la Société se termine le dimanche dont la date est la plus rapprochée du 31 janvier et comporte habituellement 52 semaines. Cependant, comme il est d'usage en ce qui concerne le calendrier du secteur de la vente au détail, une semaine est ajoutée à l'exercice tous les cinq ou six ans. L'exercice 2019 comptait 53 semaines, et l'exercice 2020 en compte 52.

Comparativement au premier trimestre de l'exercice 2019 :

Au cours du premier trimestre de l'exercice 2020, la Société a ouvert un nombre net de 11 nouveaux magasins, comparativement à un nombre net de 10 nouveaux magasins au cours de la période correspondante de l'exercice précédent.

« L'exercice 2020 s'amorce sur une bonne note pour Dollarama, avec une forte croissance du chiffre d'affaires et des ventes des magasins comparables, y compris une augmentation notable de la taille du panier et de l'achalandage, ce qui reflète la réaction positive des consommateurs à notre proposition de valeur et à nos différentes initiatives de gestion des catégories et de marchandisage, a déclaré le président et chef de la direction, Neil Rossy. En fonction des résultats du premier trimestre, nous confirmons nos prévisions à l'égard de toutes nos mesures clés pour l'ensemble de l'exercice - nombre net de nouveaux magasins ainsi que marge brute, frais généraux et BAIIA en pourcentage des ventes - et nous révisons à la hausse notre hypothèse relative aux ventes des magasins comparables pour l'ensemble de l'exercice, à une fourchette de 3 % à 4 %. »

 

__________________________________

1)

Le lecteur est prié de se reporter aux notes de la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse pour obtenir la définition de ces éléments et, s'il y a lieu, un rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR la plus directement comparable.

2)

L'information financière et les ratios comparatifs ont été retraités afin de refléter l'application rétrospective intégrale de la norme IFRS 16 à la comptabilisation des contrats de location.

3)

Le résultat par action ordinaire pour la période de 13 semaines close le 29 avril 2018 rend compte de l'application rétrospective du fractionnement d'actions.

 

Résultats financiers

Les ventes du premier trimestre de l'exercice 2020 ont augmenté de 9,5 % pour s'établir à 828,0 M$, comparativement à 756,1 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La croissance interne soutenue des ventes a été alimentée par la croissance équilibrée des ventes des magasins comparables et du nombre total de magasins au cours des 12 derniers mois, qui est passé de 1 170 magasins en date du 29 avril 2018 à 1 236 magasins en date du 5 mai 2019.

Les ventes des magasins comparables ont progressé de 5,8 % au premier trimestre de l'exercice 2020, en sus d'une croissance de 2,6 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La croissance des ventes des magasins comparables au premier trimestre de l'exercice 2020 s'explique par la hausse de 4,9 % du montant moyen des transactions, qui a découlé principalement de l'augmentation du nombre d'articles par panier, et par l'augmentation de 0,9 % du nombre de transactions.

La marge brute s'est établie à 42,1 % des ventes pour le premier trimestre de l'exercice 2020, comparativement à 43,8 % des ventes pour le premier trimestre de l'exercice 2019. La diminution de la marge brute s'explique par une légère baisse de la marge sur les produits, par l'augmentation des ventes d'articles à plus faible marge et par le calendrier de certaines dépenses liées à la logistique.

Les frais généraux, frais d'administration et charges d'exploitation des magasins (les « frais généraux ») pour le premier trimestre de l'exercice 2020 se sont élevés à 122,1 M$, soit une augmentation de 8,0 % par rapport à 113,1 M$ pour le premier trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation résulte principalement de la croissance continue du nombre total de magasins. Les frais généraux pour le premier trimestre de l'exercice 2020 ont représenté 14,7 % des ventes, comparativement à 15,0 % des ventes pour le premier trimestre de l'exercice 2019. L'amélioration de 0,3 % découle essentiellement des initiatives en cours liées à la productivité de la main-d'oeuvre ainsi que de l'incidence positive de l'annualisation d'une initiative non liée à la main-d'oeuvre mise en oeuvre à la fin du premier trimestre de l'exercice 2019.

Les coûts de financement nets ont augmenté de 3,2 M$, passant de 22,4 M$ pour le premier trimestre de l'exercice 2019 à 25,6 M$ pour le premier trimestre de l'exercice 2020. Cette augmentation est essentiellement attribuable à l'accroissement des emprunts sur la dette à long terme. Les coûts de financement nets comprennent maintenant les coûts liés aux obligations locatives calculées conformément aux dispositions de la norme IFRS 16 pour les deux périodes.

Pour le premier trimestre de l'exercice 2020, le résultat net a augmenté pour atteindre 103,5 M$, soit 0,33 $ par action ordinaire après dilution, contre 101,5 M$, soit 0,31 $ par action ordinaire après dilution, pour le premier trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation du résultat net est essentiellement attribuable à la hausse de 9,5 % des ventes et à la diminution des frais généraux en pourcentage des ventes, qui ont été en partie contrebalancées par le recul de la marge brute. Le rachat d'actions dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société au cours des 12 derniers mois a également eu une incidence positive sur le résultat par action ordinaire.

Dividende

Le 13 juin 2019, la Société a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé un dividende en trésorerie trimestriel à l'intention des porteurs de ses actions ordinaires de 0,044 $ par action ordinaire. Le dividende en trésorerie trimestriel sera versé le 9 août 2019 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 12 juillet 2019. Le dividende est désigné comme un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt du Canada.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Le 7 juin 2018, la Société a annoncé le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités et l'obtention de l'approbation de la Bourse de Toronto (la « TSX ») pour racheter, aux fins d'annulation, au plus 16 386 351 actions ordinaires (après retraitement rétrospectif pour refléter le fractionnement d'actions), soit 5,0 % des actions ordinaires émises et en circulation à la clôture des marchés le 6 juin 2018, au cours de la période de douze mois allant du 20 juin 2018 au 19 juin 2019 (l'« offre de rachat de 2018-2019 »). Le 5 décembre 2018, la Société a reçu de la TSX l'autorisation de modifier l'offre de rachat de 2018-2019 de façon à augmenter le nombre d'actions ordinaires pouvant être rachetées dans le cadre de cette offre pour le faire passer à 30 095 056 actions ordinaires, soit 10,0 % du flottant de la Société au 6 juin 2018.

Au cours du premier trimestre de l'exercice 2020, aucune action ordinaire n'a été rachetée aux fins d'annulation aux termes de l'offre de rachat de 2018-2019, du fait que les flux de trésorerie disponibles ont été affectés au financement du fonds de roulement et aux dépenses d'investissement. La Société a choisi de cesser temporairement ses rachats d'actions afin de maintenir son ratio d'endettement.

Mise à jour sur l'accroissement de la capacité de distribution

L'agrandissement du centre de distribution de la Société, à Montréal, en cours depuis mars 2018, se déroule bien et comme prévu, sans interruption des activités. L'extension a été achevée plus tôt cette année et la prochaine phase, qui sera bien amorcée cet été, comprend l'annexion de la nouvelle installation à l'installation existante. La direction compte toujours terminer le projet et rendre l'installation pleinement fonctionnelle, à une capacité supérieure, d'ici à la fin de l'année 2019, selon le calendrier et le budget prévus.

Mise à jour sur la croissance du réseau de magasins Dollar City

La Société continue d'évaluer l'évolution de son partenariat avec Dollar City en Amérique latine. Fondé en 2009, Dollar City est un détaillant à bas prix détenu et exploité de façon indépendante qui exerce des activités au Salvador, au Guatemala et en Colombie. Aux termes d'une entente conclue en 2013 dans des conditions de concurrence normale, Dollarama détient une option lui permettant de faire l'acquisition d'une participation de 50,1 % dans l'entreprise à compter de février 2020.

À la fin de son dernier trimestre clos le 31 mars 2019, Dollar City exploitait 180 magasins, soit 82 en Colombie, 44 au Salvador et 54 au Guatemala, comparativement à 169 magasins exploités au 31 décembre 2018.

Adoption d'une importante norme comptable - IFRS 16

En janvier 2016, l'IASB a publié IFRS 16, Contrats de location, qui remplace IAS 17, Contrats de location. Cette nouvelle norme s'applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019. La Société a appliqué IFRS 16 aux états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités pour le premier trimestre de l'exercice 2020 selon la méthode rétrospective intégrale et a par conséquent retraité l'information comparative du premier trimestre de l'exercice 2019 comme si IFRS 16 avait toujours été en vigueur.

L'adoption d'IFRS 16 a une incidence sur l'information financière de la Société. Certaines charges liées aux contrats de location auparavant comptabilisées dans les frais d'occupation sont maintenant comptabilisées à titre de charge d'amortissement liée aux actifs au titre de droits d'utilisation et à titre de charge d'intérêts liées aux obligations locatives connexes. La charge d'amortissement est comptabilisée selon le mode linéaire sur la durée du contrat de location, tandis que la charge d'intérêts diminue sur la durée d'utilité du contrat de location, à mesure que l'obligation est remboursée.

 


IAS 17

IFRS 16


Périodes de 13 semaines closes

Périodes de 13 semaines closes


le 5 mai 2019i)


le 29 avril 2018


Variation


le 5 mai 2019


le 29 avril 2018ii)


Variation















Marge brute

296,9

$

284,7

$

12,2

$

348,9

$

331,1

$

17,8

$

En pourcentage des ventes

35,9

%

37,6

%

(1,7)

%

42,1

%

43,8

%

(1,7)

%














Frais généraux

123,4

$

114,5

$

8,9

$

122,1

$

113,1

$

9,0

$

En pourcentage des ventes

14,9

%

15,1

%

(0,2)

%

14,7

%

15,0

%

(0,3)

%














BAIIA

173,5

$

170,2

$

3,3

$

226,8

$

217,9

$

8,9

$

En pourcentage des ventes

20,9

%

22,5

%

(1,6)

%

27,4

%

28,8

%

(1,4)

%














Résultat net dilué par action ordinaire

0,32

$

0,31

$

0,01

$

0,33

$

0,31

$

0,02

$



i)

Chiffres présentés à titre d'illustration seulement, comme si IFRS 16 n'avait pas été adoptée.

ii)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

 

Perspectives

Le tableau qui suit présente les perspectives pour l'exercice 2020, établies conformément à IAS 17 à titre d'illustration seulement, comme si IFRS 16 n'avait pas été adoptée, puis retraitées pour refléter l'adoption d'IFRS 16. Autrement, les fourchettes prévisionnelles demeurent inchangées.  

 

(en pourcentage des ventes, sauf le nombre net de nouveaux magasins, qui est
en unités, et les dépenses d'investissement, qui sont en millions de dollars)

Exercice 2020

Exercice 2020

Selon IAS 17

Selon IFRS 16




Nombre net de nouveaux magasins

60 à 70

60 à 70

Marge brute

38,0 % à 39,0 %

43,25 % à 44,25 %

Frais généraux

14,25 % à 14,75 %

14,25 % à 14,75 %

Marge du BAIIA

23,25 % à 24,75 %

28,50 % à 30,00 %

Dépenses d'investissementi)

130,0 $ à 140,0 $

130,0 $ à 140,0 $



i)

Comprend les entrées d'immobilisations corporelles, de matériel informatique et de logiciels.

 

Les fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2020 se fondent sur plusieurs hypothèses, notamment les suivantes :

Plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels, ou les événements ou faits futurs, diffèrent de manière significative de ceux exprimés de façon implicite ou explicite dans les énoncés prospectifs, notamment les facteurs suivants : les augmentations futures des charges d'exploitation (notamment en raison des hausses du salaire minimum prescrit par la loi), les augmentations futures du coût des marchandises (notamment en raison de différends sur les tarifs), l'incapacité de maintenir une gamme de produits et de se réapprovisionner en marchandises, l'augmentation des coûts ou l'interruption du flux de marchandises importées, l'incapacité de maintenir l'image de marque et la réputation, des perturbations dans le réseau de distribution, les freintes de stocks, l'incapacité de renouveler les baux des magasins, des entrepôts et du siège social à des conditions favorables, l'incapacité d'obtenir de la capacité supplémentaire pour les entrepôts et le centre de distribution en temps opportun, le caractère saisonnier, l'acceptation par le marché des marques maison, les fluctuations du taux de change, la concurrence dans le secteur de la vente au détail, la conjoncture générale de l'économie, l'incapacité d'attirer et de conserver des employés compétents, l'interruption des systèmes de technologies de l'information, l'impossibilité de réaliser la stratégie de croissance avec succès, les conditions météorologiques défavorables, y compris toute incidence connexe sur les ventes, les réclamations en responsabilité du fait des produits et rappels de produits, les litiges et la conformité sur le plan réglementaire.

Les présentes prévisions, y compris les diverses hypothèses sous-jacentes, sont de nature prospective et doivent être lues conjointement avec la mise en garde sur les énoncés prospectifs.

Rapport ESG de 2019

Au cours de la dernière année, la Société a travaillé à l'amélioration de l'information communiquée sur les questions environnementale, sociale et de gouvernance (« ESG ») afin de favoriser, chez ses actionnaires et parties prenantes, une meilleure compréhension de ses initiatives, de ses défis et de ses priorités, actuels et futurs, en matière d'ESG. Dans la foulée de cette démarche, la Société a publié son premier rapport ESG, qui se trouve sous la rubrique « Relations avec les investisseurs » de son site web, à l'adresse www.dollarama.com. Ce rapport sera mis à jour tous les deux ans.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés dans le présent communiqué de presse portent sur nos intentions, nos attentes et nos projets actuels et futurs, nos résultats, notre degré d'activité, notre rendement, nos objectifs, nos réalisations ou tout autre événement ou fait nouveau à venir et constituent des énoncés prospectifs. Les termes « pouvoir », « s'attendre à », « planifier », « prévoir », « tendances », « indications », « anticiper », « croire », « estimer », « probables », « éventuels » ou « potentiels », ou la forme négative ou d'autres variantes de ces termes ou autres formulations semblables, visent à signaler des énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur les plus récentes informations à notre disposition ainsi que sur des estimations et hypothèses qui concernent, entre autres choses, la conjoncture économique et le cadre concurrentiel du secteur de la vente au détail au Canada et que nous avons formulées à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, de la conjoncture et de l'évolution prévue dans l'avenir, ainsi que d'autres facteurs que nous croyons pertinents et raisonnables dans les circonstances, mais rien ne garantit que ces estimations et hypothèses s'avéreront exactes. Plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels, ou les événements ou faits futurs, diffèrent de manière significative de ceux exprimés de façon implicite ou explicite dans les énoncés prospectifs, notamment les facteurs décrits plus en détail à la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société et dans la notice annuelle de l'exercice 2019, qui se trouvent tous deux sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Ces éléments ne sont pas censés représenter une liste exhaustive des facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur nous; toutefois, ils devraient être étudiés attentivement. Les énoncés prospectifs ont pour but de fournir au lecteur une description des attentes de la direction au sujet de la performance financière de la Société et ils peuvent ne pas être pertinents à d'autres fins; les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs figurant aux présentes. En outre, sauf indication contraire, les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse visent à décrire nos attentes en date du 13 juin 2019, et nous n'avons pas l'intention et déclinons toute obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux éléments d'information ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si nous y sommes tenus en vertu de la loi. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse doivent être lus à la lumière de la présente mise en garde.

À propos de Dollarama

Dollarama est un détaillant à bas prix reconnu au Canada proposant un vaste éventail de produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers, en magasin et en ligne. Nos 1 236 magasins au Canada offrent à notre clientèle une gamme d'articles à prix attrayants dans des magasins bien situés, que ce soit dans des régions métropolitaines, dans des villes de taille moyenne ou dans des petites villes. Un assortiment de produits de consommation courante et de marchandises générales est également offert, à la caisse seulement, par l'entremise de notre magasin en ligne, à l'adresse www.dollarama.com. Nos produits de qualité sont vendus à des prix fixes d'au plus 4,00 $.

 

Principales informations financières consolidées




Périodes de 13 semaines closes

(en milliers de dollars et d'actions, sauf les montants par action)

le 5 mai
2019



le 29 avril
2018



$



$






Chiffres retraitési)








Données sur le résultat






Ventes

828 036



756 069


Coût des produits vendus

479 145



424 985


Profit brut

348 891



331 084


Frais généraux

122 123



113 147


Dotation aux amortissements

58 199



55 446


Résultat d'exploitation

168 569



162 491


Coûts de financement nets

25 558



22 440


Résultat avant impôt

143 011



140 051


Impôt sur le résultat

39 499



38 514


Résultat net

103 512



101 537








Résultat net de base par action ordinaire4)

0,33

$


0,31

$

Résultat net dilué par action ordinaire4)

0,33

$


0,31

$







Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation4) :






De base

314 701



327 909


Dilué

317 863



332 403








Autres données






Croissance des ventes d'un exercice à l'autre

9,5

%


7,3

%

Croissance des ventes des magasins comparables2)

5,8

%


2,6

%

Marge brute3)

42,1

%


43,8

%

Frais généraux en pourcentage des ventes3)

14,7

%


15,0

%

BAIIA1)

226 768



217 937


Marge d'exploitation3)

20,4

%


21,5

%

Dépenses d'investissement

30 680



64 274


Nombre de magasins5)

1 236



1 170


Superficie moyenne des magasins (en pieds carrés bruts)5)

10 247



10 141


Dividendes déclarés par action ordinaire

0,044

$


0,040

$








Aux


5 mai
2019



3 février
2019



$



$






Chiffres retraitési)








Données tirées de l'état de la situation financière






Trésorerie

55 298



50 371


Stocks

577 480



581 241


Total des actifs courants

710 623



688 520


Immobilisations corporelles

597 274



586 027


Actifs au titre de droits d'utilisation

1 231 857



1 208 461


Total de l'actif

3 417 017



3 359 669


Total des passifs courants

690 737



443 234


Total du passif

3 636 017



3 677 053


Total de la dette1)

1 896 237



1 907 383


Dette nette1)

1 840 939



1 857 012


Capitaux propres déficitaires

(219 000)



(317 384)




1)

Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette sont considérés comme des « mesures hors PCGR ». Les mesures hors PCGR ne sont pas des mesures généralement reconnues selon les PCGR et n'ont pas de sens normalisé aux termes des PCGR. Le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette font l'objet d'un rapprochement ci?après. Les mesures hors PCGR que calcule la Société pourraient ne pas être comparables à celles utilisées par d'autres émetteurs et devraient être considérées comme un complément aux mesures comparables calculées selon les PCGR et non pas comme pouvant les remplacer ni comme y étant supérieures.




Nous avons inclus des mesures hors PCGR afin de fournir aux investisseurs des mesures complémentaires de notre performance financière et opérationnelle. Nous estimons que les mesures hors PCGR sont des mesures complémentaires importantes de la performance financière et opérationnelle, car elles éliminent les éléments qui ont une incidence moindre sur celles-ci, mettant ainsi en évidence des tendances dans nos activités de base que les mesures conformes aux PCGR, à elles seules, ne permettraient pas nécessairement de faire ressortir. Nous croyons également que les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et d'autres parties intéressées ont fréquemment recours aux mesures hors PCGR pour évaluer les émetteurs, qui sont nombreux à utiliser ces mesures aux fins de la présentation de leurs résultats. Notre direction fait par ailleurs appel aux mesures hors PCGR pour faciliter la comparaison de la performance financière et opérationnelle d'une période à l'autre, pour établir les budgets annuels et pour évaluer notre capacité à assumer le service de la dette, les dépenses d'investissement et les besoins en fonds de roulement dans l'avenir.

 




Périodes de 13 semaines closes

(en milliers de dollars)

le 5 mai
2019



le 29 avril
2018



$



$






Chiffres retraitési)








Le tableau suivant présente un rapprochement
du résultat d'exploitation et du BAIIA :












Résultat d'exploitation

168 569



162 491


Ajouter la dotation aux amortissements

58 199



55 446


BAIIA

226 768



217 937


Marge du BAIIA3)

27,4

%


28,8

%







Le tableau suivant présente un rapprochement de
la dette à long terme et du total de la dette :



Aux

(en milliers de dollars)

5 mai
2019



3 février
2019



$



$






Chiffres retraitési)








Billets non garantis de premier rang portant intérêt aux taux suivants :






Taux annuel fixe de 3,55 %, payable en versements semestriels
égaux, échant le 6 novembre 2023

500 000



500 000


Taux annuel fixe de 2,203 %, payable en versements semestriels
égaux, échéant le 10 novembre 2022

250 000



250 000


Taux annuel fixe de 2,337 %, payable en versements semestriels
égaux, échéant le 22 juillet 2021

525 000



525 000


Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de
3 mois (CDOR) majoré de 27 points de base, payable trimestriellement, échéant le 1er février 2021

300 000



300 000


Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de
3 mois (CDOR) majoré de 59 points de base, payable trimestriellement, échéant le 16 mars 2020

300 000



300 000


Facilité de crédit renouvelable non garantie échéant le 29 septembre 2023

5 000



25 000


Intérêt à payer sur les billets non garantis de premier rang

16 237



7 383


Total de la dette

1 896 237



1 907 383








Le tableau suivant présente un rapprochement du total de la dette et de la dette nette :






Total de la dette

1 896 237



1 907 383


Trésorerie

(55 298)



(50 371)


Dette nette

1 840 939



1 857 012




i)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

2)

La croissance des ventes des magasins comparables constitue une mesure de l'augmentation ou de la diminution, selon le cas, en pourcentage des ventes des magasins ouverts depuis au moins 13 mois d'exercice complets par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, y compris les magasins relocalisés et agrandis.

3)

La marge brute correspond au profit brut divisé par les ventes. Les frais généraux en pourcentage des ventes correspondent aux frais généraux divisés par les ventes. La marge d'exploitation correspond au résultat d'exploitation divisé par les ventes. La marge du BAIIA correspond au BAIIA divisé par les ventes.

4)

Les montants par action et les nombres d'actions en circulation au cours de la période de 13 semaines close le 29 avril 2018 reflètent l'application rétrospective du fractionnement d'actions.

5)

À la clôture de la période.

 

SOURCE Dollarama inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:30
SDS est heureuse d'annoncer que l'un de ses clients internationaux a décidé de faire appel à SDS IREG, la solution mondiale de déclaration FATCA, CRS et QI, pour une période supplémentaire de 3 ans. L'utilisation d'une solution universelle pour les...

à 01:00
- Cette étape de financement apporte cinq nouveaux investisseurs à Atonarp, notamment la Japan Post Investment Corporation et SBI Investment Co., Ltd.  - La Série C a été sursouscrite, la demande des investisseurs ayant été stimulée par...

à 00:51
L'Équipe parapanaméricaine canadienne aura la chance de mettre la main sur d'autres médailles lundi avec l'ajout du paracyclisme au para-athlétisme et à la paranatation à l'horaire. Voici un aperçu de la quatrième journée des compétitions des Jeux...

25 aoû 2019
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Biarritz (France) 9 h 45 Le premier ministre participera à la séance de travail sur la politique étrangère et les affaires liées à la sécurité. Fermé aux médias 10 h 30 Le premier...

25 aoû 2019
La 6e édition du Défi Vélo La Coop a permis d'amasser 305 000$ au profit de Centraide Lanaudière, la Fondation Adapte-Toît, le Club des petits déjeuners, section Lanaudière, ainsi que deux causes provinciales, la Fondation BAnQ et Au coeur des...

25 aoû 2019
CUPRA et le FC Barcelone nouent un partenariat innovant pour les cinq prochaines saisons En vertu de l'accord, CUPRA devient le partenaire automobile et mobilité officiel du Barça Les deux organisations développeront en collaboration des projets de...



Communiqué envoyé le 13 juin 2019 à 07:00 et diffusé par :