Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Exploitation pétrolière
Sujets : Découvertes pétrolières, Expansion d'entreprise

Shell lance la production à Appomattox, dans le golfe du Mexique


La première structure dans la formation de Norphlet est mise en service en avance sur le calendrier, et présente un coût inférieur aux estimations de la DFI

HOUSTON, 23 mai 2019 /PRNewswire/ -- Royal Dutch Shell plc, via sa filiale Shell Offshore Inc (Shell) annonce aujourd'hui que la production au sein du système de production flottant d'Appomattox géré par Shell Offshore Inc avait débuté en avance de plusieurs mois sur le calendrier, ouvrant une nouvelle frontière dans les eaux profondes du golfe du Mexique américain. Appomattox, qui devrait actuellement générer une production de 175 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), constitue la première découverte commerciale désormais mise en production dans la formation Norphlet aux eaux profondes du golfe du Mexique.

Shell's Appomattox Platform in the Gulf of Mexico

« Le fait qu'Appomattox ait été mis en service de manière sécurisée plus tôt que prévu et largement en dessous du budget témoigne de notre engagement continu en vue de réduire les coûts grâce à des améliorations d'efficience en cours d'exécution », a déclaré Andy Brown, directeur de l'Amont, Royal Dutch Shell. « Appomattox crée une plateforme clé à long terme pour Shell dans la formation Norphlet, grâce à laquelle nous pouvons raccorder plusieurs autres champs d'ores et déjà découverts ainsi que des découvertes futures. »

Appomattox illustre l'efficience au travers de l'innovation. Grâce à une planification optimisée du développement, à une fabrication et à des conceptions améliorées, ainsi qu'à une exécution experte en matière de forage, Appomattox a obtenu une réduction des coûts de plus de 40 % depuis la prise de décision finale d'investissement en 2015. Le lancement de la production à Appomattox n'est que le début d'une démarche consistant à maximiser davantage les flux de ressources au sein de la formation prolifique de Norphlet entourant Appomattox.

L'activité mondiale de Shell en eaux profondes possède un solide entonnoir de développement ainsi que des opportunités d'exploration au Brésil, aux États-Unis, au Mexique, au Nigeria, en Malaisie, en Mauritanie et en mer Noire occidentale. La production mondiale est en cours pour atteindre plus de 900 000 bep/j d'ici 2020 à partir des réservoirs établis d'ores et déjà découverts. La société demeure l'un des plus grands locataires en eaux profondes aux États-Unis, et l'un des plus prolifiques producteurs en mer de pétrole et de gaz naturel dans le golfe du Mexique. Shell conçoit et exploite ses projets en eaux profondes afin qu'ils soient compétitifs et, depuis 2014, la société a réduit ses coûts de développement et d'exploitation d'unités d'environ 45 %.

Avertissement

Les sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell plc possède directement ou indirectement des investissements sont des entités juridiques distinctes. Dans ce communiqué, « Shell », le « groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés pour plus de facilité lorsque des références sont faites à Royal Dutch Shell plc ainsi qu'à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « nos » et « notre » sont également utilisés comme référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général, ou à ceux qui travaillent pour elles. Ces termes sont également utilisés lorsqu'il n'est pas utile d'identifier la ou les entité(s) particulière(s). Les termes « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés de Shell » utilisés dans le présent communiqué de presse font référence aux entités sur lesquelles Royal Dutch Shell plc exerce un contrôle direct ou indirect. Les entités et accords sans personnalité morale sur lesquels Shell exerce un contrôle conjoint sont généralement identifiés respectivement en tant que « coentreprises » et « opérations conjointe ». Les entités sur lesquelles Shell exerce une influence significative sans toutefois exercer un contrôle ou un contrôle conjoint sont identifiées en tant qu'« associés ». Le terme « intérêt de Shell » est utilisé pour plus de facilité afin d'indiquer la participation directe et/ou indirecte détenue par Shell dans une entité ou dans un accord conjoint sans personnalité morale, après exclusion de tous les intérêts tiers.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles (au sens de la Private Securities Litigation Reform Act américaine de 1995) relatives à la situation financière de Royal Dutch Shell, à ses résultats d'exploitation, et à ses activités. Tous les énoncés autres que des faits historiques sont, ou peuvent être considérés comme des déclarations prévisionnelles. Ces déclarations prévisionnelles sont des déclarations relatives aux attentes futures qui reposent sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction, et qui comprennent des incertitudes et des risques connus et inconnus susceptibles de faire en sorte que les résultats, la performance ou les événements réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés de façon explicite ou implicite dans ces déclarations prévisionnelles. Les déclarations prévisionnelles incluent, entre autres, les déclarations relatives à l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques de marché, ainsi que les déclarations exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. Ces déclarations prévisionnelles sont identifiées par l'emploi de termes ou d'expressions telles que « vise à », « a pour ambition de », « anticipe », « considère », « pourrait », « estime », « s'attend à », « buts », « entend », « est susceptible de », « objectifs », « perspective », « plan », « probablement », « projet », « risques », « calendrier », « cherche à », « devrait », « cible », « fera », ainsi que d'autres termes et expressions similaires. Plusieurs facteurs sont susceptibles d'affecter les opérations futures de Royal Dutch Shell, et de donner lieu à un écart substantiel entre les résultats réels et ceux exprimés dans les déclarations prévisionnelles figurant dans les présentes, y compris, sans toutefois s'y limiter : (a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel ; (b) les variations de la demande en produits de Shell ; (c) les fluctuations monétaires ; (d) les résultats de forage et de production ; (e) les estimations des réserves ; (f) la perte de parts de marché et la concurrence sectorielle ; (g) les risques environnementaux et physiques ; (h) les risques liés à l'identification d'éventuels biens d'acquisition approprié et de cibles, ainsi que la négociation et l'achèvement réussi de ces transactions ; (i) le risque de réaliser des affaires dans des pays en voie de développement ainsi que dans des pays faisant l'objet de sanctions internationales ; (j) les développements législatifs, fiscaux et réglementaires, notamment les mesures réglementaires ciblant le changement climatique ; (k) le contexte économique et les conditions du marché financier dans de nombreux pays et régions ; (l) les risques politiques, notamment les risques d'expropriation et de renégociation des conditions des contrats auprès d'entités gouvernementales, les retards ou les avancées concernant l'approbation de projets et les retards de remboursement des coûts partagés ; et (m) l'évolution des conditions de négociation. Rien ne garantit que les paiements futurs de dividendes correspondront ou seront supérieurs aux paiements de dividendes précédents. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par l'avertissement contenu ou visé dans la présente section. Il convient que les lecteurs ne se fient pas outre mesure aux déclarations prévisionnelles. Les autres facteurs de risque susceptibles d'affecter les résultats futurs figurent dans le formulaire 20-F de Royal Dutch Shell pour l'exercice clos le 31 décembre 2017 (disponible sur www.shell.com/investor et www.sec.gov). En outre, ces facteurs de risque visent expressément toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse et doivent être pris en compte par le lecteur. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse, à savoir le 23 mai 2019. Royal Dutch Shell plc et ses filiales ne s'engagent en aucune manière à mettre à jour ou à corriger publiquement ces déclarations prévisionnelles, que ce soit du fait de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour d'autres raisons. À la lumière de ces risques, les résultats pourraient différer sensiblement de ceux énoncés ou exprimés de manière implicite ou présumée dans les déclarations prévisionnelles du présent communiqué de presse.

Nous sommes susceptibles d'avoir utilisé dans le présent communiqué de presse certains termes, tels que le terme ressources, qui sont strictement interdits par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, notamment dans nos dépôts auprès de la SEC. Les investisseurs américains sont invités à examiner attentivement la publication dans notre formulaire 20-F, dossier numéro 1-32575, disponible sur le site Web de la SEC www.sec.gov.

Shell Oil Company Logo.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/891691/Appomattox_Platform.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/449079/shell_oil_company_logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 sep 2019
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, sera en mission à Washington D.C. et à New York du 23 au 25 septembre 2019. Son programme des prochains jours contient des...

20 sep 2019
Landis+Gyr (Suisse : LAND.SW) a signé un nouveau contrat de logiciel en tant que service (SaaS) pour le système de comptage intelligent de Liechtensteinische Kraftwerke (LKW), l'organisme public chargé de fournir de l'électricité à la principauté du...

19 sep 2019
À l'approche du Grand Prix de F1tm de Singapour, Valtteri Bottas, pilote de l'écurie Mercedes-AMG Petronas Motorsport, a eu un aperçu du mégaprojet de 27 milliards de dollars de Petronas, le Pengerang Integrated Complex (PIC) à Johor, en Malaisie....

19 sep 2019
La Ville de Québec et Énergir ont officialisé aujourd'hui la signature d'une entente d'une durée de 20 ans pour l'achat du gaz naturel renouvelable (GNR) qui sera produit par le centre de biométhanisation de l'agglomération de Québec (CBAQ). Cette...

19 sep 2019
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale le projet de loi visant à moderniser certaines règles relatives à la publicité...

19 sep 2019
Alimentation Couche-Tard inc.  (« Couche?Tard » ou la...



Communiqué envoyé le 23 mai 2019 à 18:49 et diffusé par :