Le Lézard
Classé dans : Science et technologie
Sujet : Nouveaux produits et services

Le chef de la direction d'Eagle Eye révèle dans son nouveau livre comment le numérique peut sauver le commerce de détail physique


« Omnichannel Retail: How to build winning stores in a digital world » est un guide d'initié pour la numérisation de l'expérience client moderne à des fins de croissance rentable

TORONTO, 21 mai 2019 /CNW/ - Tim Mason, chef de la direction de la société technologique de marketing numérique Eagle Eye et ancien adjoint au chef de la direction de Tesco, a publié un nouveau livre intitulé Omnichannel Retail: How to build winning stores in a digital world, soit un guide visant à tirer parti des meilleurs atouts du commerce en ligne afin d'assurer la survie du magasin physique traditionnel. Écrit spécifiquement pour les entreprises servant les consommateurs, ce livre inédit offre des recommandations pratiques pour exploiter la valeur associée à l'établissement d'un lien numérique avec eux, où qu'ils soient, pour assurer leur fidélité et stimuler les ventes.

Mason tire parti de plus de 30 ans d'expérience dans l'industrie de la vente au détail pour étayer les constatations et les connaissances approfondies qu'il présente dans ce nouveau livre. Il y décrit « l'impératif numérique » qui incombe aux marques de détail pour établir un lien avec les clients d'aujourd'hui par des échanges pertinents et opportuns. Il aborde aussi l'importance des relations avec la clientèle et la nécessité d'adopter des approches omnicanaux en matière de loyauté. Ancien adjoint au chef de la direction et chef du marketing à Tesco, le plus important détaillant multinational de produits d'épicerie et de marchandise générale au Royaume-Uni, Mason a dirigé le lancement de Tesco Clubcard en 1995, créant le tout premier programme de fidélisation de grande envergure propre à l'épicerie. Actuellement chef de la direction d'Eagle Eye, il a aussi aidé Loblaw à lancer le programme PC Optimum, le plus important plan de fidélisation au Canada, regroupant les programmes Optimum et PC Plus de Shopper sous une seule initiative plurimarque.

Le numérique représente une occasion, et non une menace
Les grands titres attribuent souvent le déclin des entreprises du centre-ville à la croissance du commerce en ligne. Toutefois, dans le livre Omnichannel Retail, Mason allègue que cette tendance numérique se veut plutôt une occasion, et non une menace, pour les détaillants traditionnels. Il affirme aussi que la numérisation permet de nouer des relations plus significatives avec la clientèle, de favoriser la fidélisation et d'accroître les ventes tant en ligne que hors ligne.

Les détaillants doivent continuer à offrir une expérience client qui se démarque. Pour ce faire, ils doivent tisser des liens et échanger avec leurs clients en utilisant les moyens les plus pertinents et les plus opportuns, souvent par l'entremise du canal numérique. Alors que 90 % des transactions d'achat s'effectuent encore dans les magasins traditionnels, les espaces physiques de vente au détail ne sont pas près de s'éteindre. Cependant, les points de vente traditionnels doivent repenser la manière dont ils comptent reprendre leur place dans un monde numérique, de même que leur capacité à concurrencer les expériences commerciales en ligne et à améliorer celles-ci.

Le secteur de la vente au détail a besoin d'une « cure de jeunesse mobile »
Omnichannel Retail indique aux commerçants comment donner une cure de jeunesse mobile à leurs magasins afin de préserver leur pertinence et le lien qui les unit aux clients d'aujourd'hui pour stimuler la croissance. Plutôt que de décourager les interactions numériques en magasin par crainte de pousser les clients vers les rivaux en ligne, les commerçants doivent augmenter numériquement leurs avantages physiques, qu'il s'agisse de l'expertise en service à la clientèle, de la sélection sensorielle, de l'atout « essayer avant d'acheter », ou encore de la gratification et de la réalisation immédiates. Proposer des expériences personnalisées qui trouvent écho auprès des consommateurs et qui font concurrence aux compétiteurs axés sur le numérique et sur les données, comme Amazon, Alibaba et Jet.com passe par la transformation des activités commerciales des commerçants, et ce, dès aujourd'hui.

Mason a signé Omnichannel Retail conjointement avec Miya Knights, experte en technologie et auteure du succès de librairie Amazon. Knights a passé 20 ans comme journaliste en technologie d'entreprise, analyste et directrice de la recherche, étudiant les demandes et les défis propres aux commerçants, de même que les pratiques exemplaires fondées sur la technologie pouvant le mieux satisfaire leurs besoins. Les deux experts explorent comment l'utilisation des technologies numériques afin de transformer l'expérience d'achat omnicanal peut aider à mettre en lumière les magasins, les restaurants et les salles d'exposition qui dérivent dans un « trou noir » numérique, dépourvus de connectivité, où l'interaction significative existe à peine.

Écrit par Tim Mason et Miya Knights, le livre Omnichannel Retail: How to build winning stores in a digital world a été lancé aux États-Unis et au Canada le 26 avril 2019. Il est publié par Kogan Page et vendu au prix de 29,95 $.

Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de Omnichannel Retail: How to build winning stores in a digital world, ou encore pour discuter avec Tim Mason, chef de la direction d'Eagle Eye, ou avec Miya Knights, veuillez communiquer avec Heather Robinson à l'adresse hrobinson@thinkinkpr.com (+1305.749.5342, poste 255). Pour obtenir plus d'information à propos d'Eagle Eye, veuillez visiter le site www.eagleeye.com.

À propos des auteurs
Tim Mason est chef de la direction à Eagle Eye Solutions Group Plc. Il cumule plus de 30 ans d'expérience au sein des secteurs de l'épicerie et de la vente au détail. Auparavant, Tim a été adjoint au chef de la direction à Tesco de janvier 2010 à décembre 2012. Il a occupé un certain nombre de postes à Tesco Group entre 1982 et 2012, dont celui de chef du marketing à Tesco et de chef de la direction à Fresh & Easy LLC. Tout au long de sa carrière à Tesco, il a été renommé pour bien connaître sa clientèle et a joué un rôle déterminant dans l'élaboration de certaines des initiatives marketing les plus réussies de Tesco (Clubcard, Express, Personal Finance et Tesco.com).

Miya Knights est la chef des renseignements liés à l'industrie à Eagle Eye Solutions. Elle compte 20 ans d'expérience à titre de journaliste, de rédactrice, d'analyste et de directrice de la recherche, elle qui se spécialise dans l'utilisation de la technologie au sein de l'entreprise de détail. Elle a récemment corédigé le livre à succès Amazon: How the world's most relentless retailer will continue to revolutionize commerce. Anciennement directrice de la recherche technologique mondiale à Planet Retail et analyste principale de la recherche à IDC Retail Insights, elle publie aussi dans RetailTechnology.co.uk, dont elle est propriétaire. Elle se classe parmi les 50 plus grands influenceurs de vente au détail selon Vend.

À propos d'Eagle Eye
Eagle Eye est une société de technologie de logiciel-service (SaaS) qui transforme le marketing en établissant des liens numériques assurant un marketing performant et personnalisé en temps réel par l'entremise de services relatifs aux coupons, aux programmes de fidélisation, aux applications, aux abonnements et aux cadeaux.

Eagle Eye AIR permet d'échanger et de délivrer de manière sécurisée des offres et des récompenses numériques à grande échelle, par de multiples canaux, depuis une même interface client. La société crée un réseau unissant les commerçants, les marques et les auditoires pour permettre l'acquisition de clients, l'interaction avec ces derniers et leur rétention à un coût moindre tout en favorisant l'innovation marketing.

La clientèle actuelle de la société regroupe des épiciers de premier plan et de grands noms des secteurs de la vente au détail, des aliments et des boissons au Royaume-Uni, dont Asda, Sainsbury's, Tesco, Waitrose et John Lewis & Partners, JD Sports, Burger King, Greggs, Mitchells & Butlers, Pizza Express et, au Canada, Loblaws, Shoppers Drug Mart et Esso.

Le siège social d'Eagle Eye se trouve à Guildford, au Royaume-Uni. La société a des bureaux à Manchester, à Toronto, au Canada, et à Melbourne, en Australie.

Web - www.eagleeye.com
Twitter - @WeAreEagleye

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS :
Heather Robinson, ThinkInk
+305.749.5342, poste 255
hrobinson@thinkinkpr.com

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/646555/Eagle_Eye_Logo.jpg

SOURCE Eagle Eye


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
Le Canada doit se doter d'une main-d'oeuvre chevronnée en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STIM), et capable de soutenir la concurrence dans l'économie numérique. Afin de préparer la génération montante de travailleurs à...

à 14:00
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, et le vice-président à l'exploitation du secteur faunique de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. Dave Boulet, ont annoncé aujourd'hui un investissement...

à 12:30
Des progrès importants dans la recherche mondiale de technologies de test sanguin pour la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence ont été rapportés lors de la conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) 2019 à Los Angeles....

à 12:30
Le secteur forestier canadien demeure une importante source d'emplois de qualité partout au pays, y compris dans les collectivités autochtones, rurales et éloignées du Québec. Le gouvernement du Canada continue de travailler avec les peuples...

à 12:05
Mouser Electronics, Inc. a annoncé aujourd'hui la signature d'un nouvel accord de distribution mondial avec Xilinx, Inc., leader de l'informatique adaptative et intelligente, visant à stocker la plus large gamme de produits Xilinx du secteur, y...

à 11:51
Dusk Network, un registre numérique transparent cryptographiquement, a annoncé aujourd'hui que sa cryptomonnaie, le jeton DUSK (ERC-20), était cotée sur les plateformes de négociation d'actifs numériques Bitfinex, Bittrex International et...



Communiqué envoyé le 21 mai 2019 à 16:30 et diffusé par :