Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Affaires étrangères

Le projet de loi sur la réforme des médias est approuvé par le cabinet du Zimbabwe


HARARE, Zimbabwe, 20 mai 2019 /PRNewswire/ -- Le cabinet du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a approuvé le projet de loi sur la liberté de l'information, le premier des trois projets de loi sur les médias et l'accès à l'information qui abrogeront véritablement la Loi sur l'accès à l'information et la protection de la vie privée (AIPPA selon le sigle anglais), qui a jadis été ratifiée par le Parlement. L'abrogation de l'AIPPA est l'une des principales demandes du gouvernement des États-Unis en vue de la levée des sanctions qui pèsent depuis longtemps sur le Zimbabwe.

La ministre de l'Information, de la Publicité et des Services de radiodiffusion, Monica Mutsvangwa, a déclaré que la nouvelle législation respecte les normes internationales de liberté de la presse et va garantir à toute personne le droit à la liberté d'expression et à la liberté de la presse. Elle a ajouté qu'en vertu de la nouvelle loi, « tous les médias publics doivent être impartiaux et libres de déterminer de manière indépendante le contenu éditorial de leurs programmes », une disposition qui libérerait les médias publics de tout type d'ingérence de l'État.

Deux autres projets de loi visant à compléter le remplacement de l'AIPPA - le projet de loi sur la protection des renseignements personnels et le projet de loi sur la Commission des médias du Zimbabwe - devraient être approuvés par le cabinet dans les semaines à venir. Les parties prenantes, qu'il s'agisse d'experts des médias, de la société civile ou du grand public, s'investissent dans la consultation et la rédaction des projets de loi, et les procédures officielles sont observées tout au long du processus.

La loi sur la liberté d'information n'est que l'un des 30 projets de loi actuellement à l'étude par l'administration Mnangagwa dans l'optique de mettre en oeuvre des réformes structurelles de grande envergure.

Parmi celles-ci, on trouve la Loi sur l'ordre public et la sécurité (POSA), une loi controversée sur l'état d'urgence, remontant à l'ère Robert Mugabe, qui devrait être remplacée le mois prochain par la loi sur le maintien de la paix et de l'ordre (MOPA). Ceci respecte la promesse faite par les gouvernements de moderniser la loi controversée et de l'inscrire dans la Constitution.

« Nous prenons des mesures concrètes pour prouver aux yeux du monde que nous sommes bien disposés à améliorer l'État de droit et le respect des droits humains au Zimbabwe », a déclaré Ziyambi Ziyambi, ministre de la Justice, des Affaires juridiques et parlementaires, qui préside le Comité du cabinet sur la législation. « Nous commençons à écrire un nouveau chapitre de notre histoire et nous nous engageons à adopter les valeurs et les principes démocratiques. »

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:05
La fabrication additive implique des technologies anciennes et nouvelles en constante évolution, mais elle a déjà prouvé qu'elle apporte d'importants changements dans la chaîne de fabrication. À...

à 03:00
Avant le sommet du G7 à Biarritz qui se tiendra du 24 au 26 août 2019, G7 France: The Biarritz Summit (G7 France : le sommet de Biarritz), le dernier cahier documentaire, partage les données sur la mise en oeuvre des engagements du G7 Lutter contre...

18 aoû 2019
Quoique la politique de La Société de Gestion AGF Limitée consiste à s'abstenir de confirmer ou de nier toute rumeur qui pourrait circuler sur le marché, afin de répondre aux rapports des médias au Royaume-Uni (R.-U.) au sujet d'un changement qui...

18 aoû 2019
Le gouvernement du Québec est heureux d'accorder une aide financière de 80 000 $ à la Foire gourmande de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien qui se termine aujourd'hui à Ville-Marie. Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de...

18 aoû 2019
Chaque Canadien mérite d'avoir un chez-soi sécuritaire et abordable. Pourtant, chaque jour, des Canadiens vulnérables vivent dans l'itinérance ou risquent de devenir sans-abri. C'est pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les...

17 aoû 2019
Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui qu'il se rendra à Biarritz, en France, pour participer au Sommet des dirigeants du G7 du 24 au 26 août. Lors du Sommet, les dirigeants traiteront des défis les plus urgents auxquels notre...



Communiqué envoyé le 20 mai 2019 à 02:00 et diffusé par :