Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujet : Bénéfices

TerraVest annonce ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2019


TORONTO, le 15 mai 2019 /CNW/ - TerraVest Industries Inc, (TSX: TVK) (« TerraVest » ou la « Société ») annonce ses résultats pour le deuxième trimestre terminé le 31 mars 2019.

RÉSULTATS ET PERSPECTIVES DU DEUXIÈME TRIMESTRE ET DU SIX MOIS

Performance de l'entreprise

La direction est d'avis que certaines mesures financières non conformes aux IFRS peuvent être utilisées pour aider les actionnaires à analyser la performance de la Société. Le tableau ci-dessous présente certains résultats financiers et rapproche le résultat net du BAIIA ajusté pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 et pour les périodes correspondantes de l'exercice 2018.


Deuxièmes trimestres terminés les

Six mois terminés les


31 mars 2019

31 mars 2018

31 mars 2019

31 mars 2018


$

$

$

$






Ventes

76 159

62 568

155 190

125 171






Résultat net

5 505

1 872

11 644

7 019

Ajouter (soustraire) :





Charge d'impôt sur le résultat

1 792

859

4 282

2 800

Charges financières

1 578

1 413

3 092

2 490

Amortissements

2 930

2 686

5 966

5 153

Variation de la juste valeur d'instruments financiers dérivés

958

619

789

796

Frais d'acquisition

-

192

-

192

(Gain) perte sur la cession d'immobilisations corporelles

78

151

206

196

(Gain) perte sur la cession d'actifs détenus en vue de la vente

-

45

-

45

BAIIA ajusté

10 769

7 747

25 567

18 601

 

Les ventes du trimestre terminé le 31 mars 2019 se sont chiffrées à 76 159 $ par rapport à 62 568 $ pour le trimestre correspondant précédent, ce qui représente une hausse de 22 %. Cette hausse résulte exclusivement d'une croissance organique à travers les entreprises de la Société. Les ventes des six mois terminés le 31 mars 2019 se sont chiffrées à 155 190 $ par rapport à 125 171 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente une hausse de 24 %. Cette hausse résulte d'une croissance par acquisition, avec MaXfield Group Inc. (« MaXfield ») qui a été acquise le 1er janvier 2018 et n'a seulement que partiellement contribuée aux ventes de la période précédente, ainsi qu'à une croissance organique de 13,5 %. La croissance organique est calculée avec la variation du pourcentage des ventes pour la période courante par rapport à la période précédente. Dans le calcul de la croissance organique des compagnies acquises, la direction estime les ventes réalisées des périodes précédant l'acquisition par TerraVest. La croissance organique autant pour le trimestre que pour les six mois résulte principalement de l'ajout et l'expansion des lignes de production de réservoirs de GPL ainsi qu'à une augmentation de la demande pour de l'équipement d'entreposage de gaz comprimé et de distribution autant au Canada qu'aux États-Unis, suite à un hiver fort en besoins de chauffage ainsi qu'à une augmentation en capital investi dans les infrastructures de GNL dans l'Ouest canadien.

Le résultat net pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 s'est établi à 5 505 $ et 11 644 $ par rapport à 1 872 $ et 7 019 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ceci représente des hausses de 194 % et 66 % respectivement. Pour le trimestre, ces hausses résultent d'une augmentation des ventes, tel que mentionné ci-haut, ainsi qu'à la variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés et des initiatives pour un contrôle en continu des coûts. Pour les six mois, les frais d'acquisition compris dans la période comparative liés à l'acquisition de MaXfield ont aussi contribué à la hausse.

Le BAIIA ajusté pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 s'est établi à 10 769 $ et 25 567 $ par rapport à 7 747 $ et 18 601 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ceci représente des hausses de 39 % et de 37 % respectivement qui découlent des raisons mentionnées précédemment.

Le tableau ci-dessous rapproche les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation à la trésorerie disponible à des fins de distribution pour le deuxième trimestre et les six mois terminés les 31 mars 2019 et pour les périodes correspondantes de l'exercice 2018.


Deuxièmes trimestres terminés les

Six mois terminés les


31 mars 2019

31 mars 2018

31 mars 2019

31 mars 2018


$

$

$

$






Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

3 277

227

12 243

7 693

Ajouter (soustraire) :





Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement

5 233

3 245

5 387

3 987

Dépenses d'investissement au titre de l'entretien

828

882

2 379

1 695

Trésorerie disponible à des fins de distribution

7 682

2 590

15 251

9 985

Dividendes versés au cours de la période

1 705

1 832

3 468

3 674

Ratio de distribution de dividendes

22 %

71 %

23 %

37 %

 

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 se sont établis à 3 277 $ et 12 243 $ par rapport à 227 $ et 7 693 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ceci représente des hausses de 1 344 % et 59 % respectivement. Ces hausses découlent principalement des raisons expliquées précédemment.

Les dépenses d'investissement au titre de l'entretien se sont élevées à 828 $ pour le deuxième trimestre par rapport à 882 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au cours du deuxième trimestre, les acquisitions d'immobilisations corporelles de la Société ont totalisé 4 507 $, dont un montant de 3 679 $ est considéré comme un investissement pour la croissance des activités. La Société a présentement plusieurs projets de croissance de grande envergure en cours, incluant l'expansion et l'optimisation d'une ligne de production de réservoirs de GPL, l'agrandissement de son parc de dessableurs et le transfert de la production de réservoirs d'huile résidentiels dans de nouvelles installations automatisées. Il est prévu que ces projets de croissance augmentent la capacité de production et améliorent l'efficience dans plusieurs filiales de TerraVest.

La trésorerie disponible à des fins de distribution pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 a augmenté de 197 % et de 53 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ces augmentations sont attribuables aux explications expliquées précédemment dans le présent rapport de gestion.

Le ratio de distribution de dividendes pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 s'est établi à 22 % et 23 % par rapport à 71 % et 37 % pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Perspectives
Depuis le début de l'année, la Société a vu ses résultats s'améliorer par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. La direction s'attend à ce que cette tendance continue pour le reste de l'exercice financier. Le secteur du stockage de carburant a bénéficié d'un hiver fort en besoins de chauffage et continue de voir une hausse de la demande pour ses réservoirs de stockage et d'équipement de distribution de GPL, ainsi que pour ses gammes de produits d'équipement de chauffage. La situation pour le secteur de l'équipement de transformation reste mitigée avec une forte demande pour des réservoirs de stockage de GNL et pour de l'équipement de transformation qui est attendue de durer pour le reste de l'exercice financier. Cependant, la demande pour le secteur de l'équipement de transformation de pétrole et de gaz continue d'être stable, mais fait face à une pression sur les prix. Les perspectives du secteur du service demeurent difficiles avec la pression sur les prix qui continue de persister malgré des légères améliorations sur le prix des matières premières.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDÉS

La section suivante présente les résultats financiers des activités de TerraVest pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 et pour les périodes correspondantes de l'exercice 2018.


Deuxièmes trimestres terminés les

Six mois terminés les


31 mars 2019

31 mars 2018

31 mars 2019

31 mars 2018


$

$

$

$






Ventes

76 159

62 568

155 190

125 171

Coût des ventes

60 307

49 445

119 320

96 462

Résultat brut

15 852

13 123

35 870

28 709

Charges financières

6 540

6 940

13 889

12 764

Frais de vente

1 268

1 718

2 848

3 105

Charges financières

1 578

1 413

3 092

2 490

Autres (gains) pertes

831

321

115

531

Résultat avant impôt sur le résultat

7 297

2 731

15 926

9 819

Charge d'impôt sur le résultat

1 792

859

4 282

2 800

Résultat net

5 505

1 872

11 644

7 019

Attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle

33

20

79

81

Résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires

5 472

1 892

11 565

7 100






Nombre moyen pondéré d'actions en circulation - de base

17 086 419

18 273 806

17 135 676

18 308 954

Nombre moyen pondéré d'actions en circulation - dilué

19 056 906

18 455 115

19 139 056

21 128 361

Résultat net par action - de base

0,32 $

0,10 $

0,67 $

0,39 $

Résultat net par action - dilué

0,30 $

0,10 $

0,64 $

0,36 $

 

Les ventes pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 ont augmenté de 22 % et de 24 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Les raisons de cette hausse ont été expliquées précédemment dans le rapport de gestion.

Le résultat brut pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 a augmenté de 21 % et de 25 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ces hausses sont principalement attribuables à l'augmentation des ventes pour ces périodes ainsi qu'à des efforts pour un contrôle en continue des coûts.

Les frais administratifs pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 ont diminué de 6 % et augmenté de 9 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. L'augmentation pour les six mois résulte principalement de l'ajout des résultats de MaXfield, qui n'a seulement que partiellement contribué au cours de la période de six mois de l'exercice précédent.  La diminution pour le deuxième trimestre est principalement attribuable à la réduction des frais généraux liés aux employés par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, partiellement contrebalancée par les frais liés au transfert d'une ligne de production dans de nouvelles installations. De plus, les dépenses engagées au cours du deuxième trimestre de 2018 en lien avec l'acquisition de MaXfield ne se sont pas répétées au cours de la période courante.

Les frais de vente pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 ont diminué de 26 % et de 8 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent suite à une réduction du personnel et à des initiatives pour un contrôle en continu des coûts.

Les charges financières pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 ont augmenté de 12 % et de 24 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ce résultat s'explique par l'accroissement de la dette suite à plusieurs projets de croissance de grande envergure et des offres publiques de rachat importantes. Le taux de la banque du Canada qui a augmenté au cours de l'exercice a aussi contribué à une hausse des charges financières puisque TerraVest a un taux variable pour ses emprunts.

La charge d'impôt sur le résultat pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 a augmenté en raison de la rentabilité accrue. La Société dispose de pertes fiscales reportables qui sont disponibles pour réduire les impôts de certaines filiales de TerraVest.

En raison de ce qui précède, le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires pour le deuxième trimestre et les six mois terminés le 31 mars 2019 a augmenté de 189 % et de 63 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent.

DIVIDENDES

TerraVest a également le plaisir d'annoncer que le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,10 $ par action ordinaire à payer le 9 juillet 2019 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 28 juin 2019. Le dividende est réputé être un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt sur le revenu au Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter les états financiers consolidés intermédiaires résumés de TerraVest et son rapport de gestion disponibles sur SEDAR à www.sedar.com.

Mesures financières non conformes aux IFRS
Le présent communiqué contient des renvois à certaines mesures financières non conformes aux IFRS. Ces mesures ne sont pas reconnues par les IFRS et n'ont pas de définition normalisée aux termes des IFRS. Les définitions de TerraVest peuvent différer de celles de d'autres émetteurs et ne sont donc pas des mesures nécessairement comparables à celles-ci. La Société utilise des mesures financières non conformes aux IFRS, notamment le BAIIA ajusté, les dépenses d'investissement au titre de l'entretien, la trésorerie disponible à des fins de distribution et le ratio de distribution de dividendes.

BAIIA ajusté : se définit comme étant le résultat net ajusté pour la charge d'impôt, les charges financières, les amortissements, les gains ou pertes sur la cession d'immobilisations corporelles et sur la cession d'actifs détenus en vue de la vente, la variation de la juste valeur d'instruments financiers dérivés, les frais d'acquisition non récurrents, les charges de dépréciation et les autres éléments non-récurrents et/ou non-reliés aux opérations courantes en cours de TerraVest. La direction est d'avis que cette mesure financière est pertinente dans le cadre de l'évaluation de la performance des opérations en cours de la Société. Les lecteurs sont avertis que le BAIIA ajusté ne peut être substitué au résultat net déterminé selon les IFRS comme un indicateur de la performance de la Société.

Trésorerie disponible à des fins de distribution : se définit comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ajustés de la variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement et des dépenses d'investissement au titre de l'entretien. La direction est d'avis que la trésorerie disponible à des fins de distribution, à titre de mesure de la liquidité, est une mesure complémentaire utile pour indiquer le montant de trésorerie disponible dans les opérations en cours afin de distribuer des dividendes aux actionnaires. Les lecteurs sont avertis que la trésorerie disponible à des fins de distribution ne peut être substituée aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation déterminés selon les IFRS comme un indicateur de liquidité et de flux de trésorerie de la Société.

Dépenses d'investissement au titre de l'entretien : se définit comme étant des dépenses d'investissement effectuées pour supporter les activités d'exploitation de TerraVest et pour maintenir la capacité de production des sociétés au cours d'un cycle économique, qu'elles génèrent une efficience de production et des coûts élevés ou pas. La direction est d'avis que les dépenses d'investissement au titre de l'entretien devraient être financées par les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation disponibles et qu'elles soient ainsi déduites de la trésorerie disponible à des fins de distribution. Il n'existe aucune mesure IFRS directement comparable aux dépenses d'investissement au titre de l'entretien.

Ratio de distribution de dividendes : se définit comme étant le montant des dividendes versés en trésorerie au cours de la période divisé par le montant de la trésorerie disponible à des fins de distribution pour la période. La direction est d'avis que le ratio de distribution de dividendes est une mesure pertinente puisqu'elle indique la capacité de la Société à soutenir sa politique de dividende actuelle. Il n'existe aucune mesure IFRS directement comparable au ratio de distribution de dividendes.

Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs
Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs.  Tous les énoncés contenus dans le présent communiqué, sauf ceux qui portent sur des faits historiques, sont des énoncés prospectifs, y compris, sans s'y limiter, les énoncés relatifs à notre orientation stratégique et à l'évaluation des secteurs d'activité et de TerraVest dans son ensemble, de même que les autres plans et objectifs de TerraVest ou la mettant en cause. Le lecteur pourra reconnaître bon nombre de ces énoncés à la présence de verbes tels que « s'attendre à » ou « prévoir » (y compris leur forme négative), ainsi qu'à l'emploi du futur. Bien que la direction estime que les attentes décrites dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, rien ne garantit qu'elles s'avéreront.

Par nature, les énoncés prospectifs nous obligent à formuler des hypothèses; ils sont donc sujets à des risques et incertitudes qui leur sont inhérents. Il existe un risque significatif que les énoncés prospectifs s'avèrent inexacts. Nous prions le lecteur du présent communiqué de ne pas se fier indûment à nos énoncés prospectifs, car un certain nombre de facteurs peuvent faire en sorte que la situation, les résultats, les conditions, les actions ou les événements réels futurs diffèrent largement des plans, attentes, estimations ou intentions exprimés dans les énoncés prospectifs et des hypothèses qui les sous-tendent. 

Les hypothèses et l'analyse relatives au rendement de TerraVest dans son ensemble et à celui de ses secteurs d'activité, aux marchés où ceux-ci évoluent ainsi qu'à leurs perspectives et à leur valeur sont prises en compte pour établir le plan d'affaires de TerraVest, le montant des dividendes prévus et/ou sa capacité d'en verser, les perspectives relatives à ses activités, sa situation financière, ses résultats, ses flux de trésorerie et ses autres plans et objectifs, ainsi que pour formuler des énoncés prospectifs sur ces questions. Ces hypothèses comprennent le fait que la demande de produits et de services de ses secteurs d'activité sur les marchés canadiens et autres où ils sont actifs sera stable et que le coût des intrants des secteurs d'activité ne variera pas significativement par rapport aux niveaux historiques. Si l'un de ces facteurs ou hypothèses devait varier, les résultats réels pourraient différer de manière importante des énoncés prospectifs.

SOURCE TerraVest Industries Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:30
Le gouvernement du Canada continue d'investir dans des innovations canadiennes au sein de l'industrie de la transformation des aliments et des boissons afin de créer des emplois de qualité pour la classe moyenne et d'aider le secteur à se démarquer...

à 12:00
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Calgary pour annoncer des investissements fédéraux à l'appui des petites entreprises de l'Alberta pour les aider à exporter dans de nouveaux...

à 11:33
Les travailleuses et travailleurs des épiceries Metro ont ratifié une nouvelle convention collective qui leur permet d'obtenir des gains importants, y compris des augmentations salariales et 45 emplois à temps plein supplémentaires.    « La création...

à 11:32
Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille de façon positive l'annonce faite ce matin par le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, concernant nouveau programme pour stimuler la transition énergétique du secteur...

à 11:19
Young Living Essential Oils, le leader mondial des huiles essentielles, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Nature's Ultra. Nature's Ultra, ses plus de 607 hectares de fermes de chanvre dans le Colorado, continuera de fonctionner de manière...

à 10:51
Reprise des négociations pour : Société : Americas Silver Corporation Symbole TSX : USA (toutes les émissions) Reprise : ?11? h ?05?:?00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre...



Communiqué envoyé le 17 mai 2019 à 18:47 et diffusé par :