Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Économie, Sécurité publique, Lesbiennes, Gays, Bisexuels, CFG, MAT

Le gouvernement du Canada annonce un financement pour lutter contre la violence fondée sur le sexe envers les personnes LGBTA2


Les projets contribueront à éliminer les obstacles à l'égalité des sexes et au soutien auxquels font face les personnes LGBTA2

FREDERICTON, le 17 mai 2019 /CNW/ - La violence fondée sur le sexe touche de façon disproportionnée les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles ou bispirituelles (LGBTA2). Selon les données autodéclarées, les personnes qui s'identifient comme lesbiennes, gaies ou bisexuelles sont trois fois plus susceptibles d'être victimes de violence que les hétérosexuels. Certaines données montrent aussi que les personnes transgenres sont presque deux fois plus souvent victimes de violence de la part d'un partenaire intime que les personnes cisgenres.

Aujourd'hui, le député Matt DeCourcey, au nom de l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et l'honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, ont annoncé l'octroi de 2,8 millions de dollars pour financer quatre initiatives visant à prévenir et à contrer la violence fondée sur le sexe envers les personnes LGBTA2.

Les organismes suivants recevront des fonds pour concevoir et exécuter des programmes et des interventions visant à appuyer les personnes LGBTA2 et à réduire la violence fondée sur le sexe partout au Canada : Egale Canada, l'Université de la Colombie-Britannique, l'Université de Toronto et The 519, situé à Toronto. Ces programmes s'attaqueront aux causes profondes de la violence fondée sur le sexe et outilleront les professionnels de la santé de façon à ce qu'ils puissent soutenir les survivants d'actes de violence.

Le député DeCourcey a fait cette annonce à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, pendant qu'il participait au sommet biennal Audace d'Egale Canada. Ce sommet rassemble des personnes LGBTA2, des jeunes du niveau secondaire, des éducateurs et des membres de la collectivité afin de discuter d'initiatives scolaires, d'échanger des ressources, de faire part d'expériences, de réseauter et de célébrer les différentes identités.  

Citations

«?Les Canadiens LGBTA2 ont été et continuent d'être profondément touchés par l'homophobie, la biphobie et la transphobie, ainsi que par d'autres formes de discrimination. Le gouvernement du Canada collabore avec des partenaires de partout au pays afin de s'attaquer aux causes profondes de la violence fondée sur le sexe, de promouvoir l'égalité des sexes et de soutenir les survivants d'actes de violence en tenant compte de leurs besoins et de leurs expériences. Les projets annoncés aujourd'hui nous permettront de poursuivre sur cette lancée afin d'aider les personnes s'identifiant comme LGBTA2 et d'atteindre notre objectif d'éliminer la violence fondée sur le sexe.?»
L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

«?Quand la moitié des personnes LGBTA2 du Canada se disent victimes de violence fondée sur le sexe, c'est évidemment une crise nationale qui exige une intervention immédiate. C'est pour cette raison que notre gouvernement investit dans le projet The 519, afin de contrer rapidement la violence axée sur les communautés LGBTQ2. En appuyant du travail comme celui-ci, nous assurons le soutien et les ressources essentiels aux personnes les plus à risque de violence basée sur le sexe.?»
L'honorable Maryam Monsef
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

«?Par le biais de notre travail en counseling en santé mentale et du centre d'accueil d'Egale Youth OUTreach, nous connaissons les dangers et la prévalence de la violence fondée sur le sexe que vivent les jeunes qui s'identifient au groupe LGBTQI2S. Grâce au financement de l'ASPC, Egale vise à identifier, répondre et on l'espère, prévenir la violence dans les fréquentations chez les jeunes et les ados LGBTQI2S.?»
Helen Kennedy
Directrice générale, Egale Canada

Faits en bref

Produits connexes
Document d'information : Projets pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe dans les communautés LGBTA2

Liens associés
Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe
Le gouvernement du Canada appuie divers partenaires afin de prévenir la violence fondée sur le sexe 
Le gouvernement du Canada appuie les personnes de la diversité sexuelle ayant survécu à la violence fondée sur le sexe à Saskatoon

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 mai 2019
Ralph's Bakery procède au rappel de produits de pain de marque Ralph's parce que ces produits contiennent du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer les produits visés décrits...

17 mai 2019
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 14 mai 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée par...

17 mai 2019
La violence fondée sur le sexe touche de façon disproportionnée les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles ou bispirituelles (LGBTA2). Selon les données autodéclarées, les personnes qui s'identifient comme lesbiennes,...

17 mai 2019
Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) a pris acte de l'adoption par le conseil d'administration de la CNESST d'un taux moyen de 1,85 $ pour l'année 2020, ce qui constitue une hausse de 0,06 $ par rapport à 2019 et le plus haut taux depuis 2015. «...

17 mai 2019
Le conseil d'administration de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a approuvé aujourd'hui le taux moyen de cotisation pour l'année 2020 du Fonds de la santé et de la sécurité du travail (FSST). Il...

17 mai 2019
Santé Canada avise la population canadienne que les produits suivants pourraient poser des graves risques à la santé. Pour plus de renseignements, y compris ce que les Canadiens peuvent faire, visitez l'avis de sécurité en ligne....



Communiqué envoyé le 17 mai 2019 à 17:30 et diffusé par :