Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Divers

Résultats positifs de la plateforme ciblée en oncologie de Theratechnologies présentés en ligne à ASCO


MONTRÉAL, 16 mai 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) (TSX: TH) est heureuse d'annoncer que des résultats positifs de recherche, in vivo et in vitro, faisant appel à sa plateforme spécifique des récepteurs de la sortiline dans le traitement du cancer du sein triple-négatif et du cancer des ovaires, ont été publiés en ligne dans le cadre de la conférence annuelle de American Society of Clinical Oncology (ASCO).

La nouvelle technologie de Theratechnologies en oncologie, un conjugué du docetaxel et d'un peptide ciblant la sortiline, a été testée in vitro et in vivo dans des modèles de cancer du sein triple négatif (TNBC). Le docetaxel est couramment utilisé dans le traitement de plusieurs types de cancers. Les résultats démontrent que le conjugué docetaxel-peptide a entraîné des mécanismes de mort cellulaire plus rapides et plus élevés in vitro que le docetaxel seul et une plus grande capacité de régression tumorale ajouté à une prolongation de survie in vivo dans un modèle murin avec tumeur xénogreffée sur la membrane cellulaire MDA-MB-231. Dans les deux groupes, il a été démontré que le conjugué est spécifiquement internalisé par un mécanisme d'activation des récepteurs.

Afin de tester l'efficacité de cette nouvelle technologie dans le cancer des ovaires, la doxorubicine a été conjuguée au même peptide ciblant la sortiline. La doxorubicine est un agent cytotoxique utilisé fréquemment dans le traitement du cancer des ovaires. Le conjugué a été évalué in vivo et in vitro. In vitro, l'absorption du conjugué a été évalué sur des membranes cellulaires ES-2 et SKOV-3. Dans une autre expérimentation, le gène de l'expression de la sortiline a été spécifiquement atténué afin de déterminer si l'absorption du conjugué serait réduite. Les résultats démontrent une augmentation de l'absorption du conjugué dans les deux types de membranes cellulaires et une réduction de celle-ci lorsque l'expression de la sortiline est atténuée. In vivo, le conjugué a démontré un potentiel pour diminuer les effets indésirables comparativement à la doxorubicine seule en raison d'une plus faible accumulation dans les tissus sains dont au niveau du coeur et des ovaires. Le conjugué a également entraîné une inhibition plus puissante de la croissance d'une tumeur ovarienne humaine xénogreffée et a été mieux toléré (absence de leucopénie et de neutropénie) que la doxorubicine seule. 

« Les résultats de la recherche pré-clinique sont très encourageants et suggèrent fortement que cette nouvelle technologie utilisant un conjugué d'agents cytotoxiques à un peptide ciblant la sortiline pourrait se traduire par d'importantes avancées, tant d'une perspective d'efficacité que d'innocuité, pour plusieurs types de cancers, » a déclaré le docteur Christian Marsolais, vice-président sénior et chef de la direction médicale, Theratechnologies inc. 

« Nous avons maintenant suffisamment de données pour justifier le début de la validation de concept chez l'humain, tant pour le cancer du sein triple négatif que pour le cancer des ovaires, en 2020, » a ajouté Luc Tanguay, président et chef de la direction, Theratechnologies inc.

Un besoin médical insatisfait

Il existe toujours un important besoin pour des traitements de plusieurs types de cancers où la sortiline est surexprimée, tels le cancer des ovaires et le cancer du sein triple négatif, en raison des effets indésirables sévères associés aux agents présentement disponibles. De tels effets peuvent empêcher l'administration de doses optimales chez les patients.

Dans plusieurs types de cancers, le mécanisme cellulaire de l'endocytose est davantage prévalent que dans les cellules saines. Lorsque survient l'endocytose, la membrane de la cellule se replie sur elle-même, internalisant du même coup les récepteurs de la sortiline présents sur la membrane. Alors que se produit l'endocytose, le nouveau peptide, auquel est joint un agent cytotoxique, est internalisé, tout comme les récepteurs de la sortiline. De plus, il a été démontré que cette approche permet de significativement réduire l'accumulation des agents cytoxiques dans les cellules saines, permettant potentiellement de réduire les effets indésirables associés à la chimiothérapie.

À propos de Theratechnologies
Theratechnologies (TSX : TH) est une société pharmaceutique spécialisée répondant à des besoins médicaux en offrant des thérapies spécialisées pour des personnes atteintes de conditions médicales orphelines, y compris les personnes infectées par le VIH. D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Web de la Société au www.theratech.com et sur SEDAR au www.sedar.com.

Information prospective
Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs et de l'information prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs reposent sur les opinions et les hypothèses de la direction ou sur l'information disponible à la date où ils sont formulés et se reconnaissent à l'emploi de mots tels que « peut », « va », « pourrait », « voudrait », « devrait », « perspectives », « croit », « planifie », « envisage », « prévoit », « s'attend » et « estime » ou la forme négative de ces termes ou des variations de ceux-ci. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans toutefois s'y limiter, des déclarations concernant la croissance de Theratechnologies, le développement de la technologie acquise et du potentiel de commercialisation s'en suivant, de l'efficacité de la technologie et des investissements requis pour développer une telle technologie.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses, notamment que les résultats obtenus lors des études précliniques se répèteront durant les essais cliniques, que l'innocuité et l'efficacité de cette technologie seront démontrées pendant les essais cliniques et que nous obtiendrons une approbation pour cette technologie de la part des autorités règlementaires permettant la commercialisation de cette dernière.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de notre volonté et sont susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont exprimés, expressément ou implicitement, dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse. Ces risques comprennent notamment que les résultats obtenus lors de la recherche et du développement à venir ne soutiendra pas la poursuite de la recherche et du développement, menant ainsi à l'arrêt des travaux en lien avec cette technologie, que les dépenses estimées pour compléter la preuve de concept chez l'humain seront plus élevées que mentionnées aux présentes et que les échéanciers annoncés pour compléter la preuve de concept chez l'humain entre maintenant et la fin de 2021 ne soient pas respectés.

Les investisseurs éventuels sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de notre notice annuelle datée du 20 février 2019 pour connaître les autres risques et incertitudes liés à nos activités. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles concernant des événements futurs. Ils ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et traduisent nos attentes à cette date.

Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements, à la suite de nouveaux événements ou circonstances ou pour toute autre raison que ce soit, sauf si les lois en vigueur l'exigent.

Personne-ressource :
Denis Boucher
Vice-président, Communications et Affaires corporatives
514-336-7800


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:01
T3D Therapeutics, une société de développement de spécialités pharmaceutiques au stade clinique engagée dans le développement de T3D-959 (la « Société »), un nouveau traitement de la maladie d'Alzheimer (MA) administré...

à 00:01
T3D Therapeutics, une société de développement de spécialités pharmaceutiques au stade clinique engagée dans le développement de T3D-959 (la « Société »), un nouveau traitement de la maladie d'Alzheimer (MA)...

19 mai 2019
Investir dans les infrastructures sociales où les Yukonnais peuvent se réunir, échanger des idées et avoir accès à des ressources essentielles aide à bâtir des collectivités dynamiques et inclusives où chacun a la possibilité de réussir....

18 mai 2019
Ralph's Bakery procède au rappel de produits de pain de marque Ralph's parce que ces produits contiennent du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer les produits visés décrits...

17 mai 2019
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 14 mai 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée par...

17 mai 2019
La violence fondée sur le sexe touche de façon disproportionnée les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles ou bispirituelles (LGBTA2). Selon les données autodéclarées, les personnes qui s'identifient comme lesbiennes,...



Communiqué envoyé le 16 mai 2019 à 07:35 et diffusé par :