Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Les lockoutés d'ABI manifestent lors de l'assemblée des actionnaires d'Alcoa - Bons rendements et respect des travailleurs vont de pair


PITTSBURGH, ON, le 8 mai 2019 /CNW Telbec/ - Quelque 200 lockoutés de l'Aluminerie de Bécancour au Québec ont fait plus de 12 heures de route pour manifester à l'assemblée des actionnaires d'Alcoa à Pittsburgh. Munie de procurations, une délégation de métallos représentant les travailleurs à la rue depuis près de 16 mois entre également à l'assemblée aujourd'hui afin de s'adresser aux actionnaires.

Le président du Syndicat des Métallos à l'échelle internationale, Leo W. Gerard, souligne que le lockout n'a rien apporté de bon à Alcoa depuis 16 mois. « L'action a perdu la moitié de sa valeur et les pertes de revenu sont grandes. Alcoa fait fausse route en choisissant la voie de la confrontation et du conflit. La compagnie doit mettre fin à ce lockout et négocier de bonne foi avec les travailleurs pour conclure un bon contrat », insiste Leo W. Gerard

Le président de la section locale 9700 des Métallos, Clément Masse, qui représente les 1030 lockoutés d'ABI, presse les actionnaires de changer les mandats de négociation des dirigeants d'Alcoa. « Les alumineries qui performent dans le marché sont celles qui ont la capacité d'ajouter de la valeur par rapport à l'aluminium brut. C'est exactement le profil d'ABI! Le centre de coulée est très versatile, avec des travailleurs compétents, qui peuvent fabriquer des alliages complexes et produire une grande variété de produits à forte valeur ajoutée. Pourtant, Alcoa laisse dormir cet actif de plusieurs milliards. Ce coûteux lockout prive Alcoa d'une de ses plus grandes capacités de production, dans une usine où les coûts de main-d'oeuvre sont les plus bas en Amérique du Nord », explique Clément Masse.

Le syndicaliste tend la main aux actionnaires d'Alcoa afin que ce conflit se résolve par la négociation. « Oui, il y a moyen d'améliorer certains aspects du fonctionnement de cette usine. Mais cela doit se faire AVEC les travailleurs pour fonctionner, et non en leur rentrant dans la gorge des changements concoctés en vase clos. Les travailleurs ont hâte de revenir fabriquer de l'aluminium de qualité et veulent le faire en entérinant une entente négociée, dans le respect », ajoute Clément Masse.

Curieusement, le lockout a été déclenché en janvier 2018, alors même que les Métallos avaient  accepté de discuter d'un nouveau régime de retraite où le risque serait assumé par les travailleurs, et où le passif ne figurerait plus dans les états financiers d'Alcoa, exactement comme le demandaient les actionnaires. « Une fois cette importante concession en poche, Alcoa et Rio Tinto ont décrété un conflit, plutôt que de compléter les négociations. Depuis, la compagnie ne fait qu'envenimer le climat en ajoutant de nouvelles demandes, en boudant les négociations et en fermant même la porte à un arbitrage. Les actionnaires doivent exiger un déblocage », souligne l'adjoint au directeur québécois des Métallos, Dominic Lemieux.

Le Syndicat des Métallos représente 850 000 personnes en Amérique du Nord, dont 60 000 au Québec dans le secteur privé. 

Pour consulter nos communiqués : https://www.metallos.org/actualites-et-medias/actualites/ 
Pour suivre notre page Facebook : www.facebook.com/SyndicatDesMetallos/

 

SOURCE Syndicat des Métallos (FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:39
Royal Dutch Shell plc, par l'entremise de sa filiale Shell Offshore Inc (Shell), annonce aujourd'hui le début de la production du système d'exploitation flottant Appomattox opéré par Shell plusieurs mois d'avance sur les délais prévus, ouvrant de...

à 12:10
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) a accordé une somme de 281 873,35 $ d'aide financière fédérale à quatre bénéficiaires pour favoriser leur participation à l'évaluation environnementale du projet aurifère de Fifteen Mile...

à 12:07
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) Les entreprises Métal Marquis inc. et Usinage Filiatrault inc. pourront poursuivre leur croissance en bénéficiant de contributions remboursables totalisant 987 304 dollars de la part de...

à 08:35
Exploration Midland inc. ("Midland") a le plaisir d'annoncer les résultats d'un levé de polarisation provoquée (« PP ») et d'échantillonnage en rainures réalisés autour de l'indice aurifère Elsa, sur son projet Baie-James Or (bloc Galinée) détenu à...

à 08:30
Les exportations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, augmentent de 0,1 % en mars 2019 par rapport au mois précédent (+ 5,0 % en février 2019). C'est ce que révèle l'information diffusée aujourd'hui par...

à 08:20
Corporation Métaux Précieux du Québec (« QPM » ou la « Société ») est heureuse de fournir une mise à jour sur la monétisation de ses actifs secondaires. Tout en se concentrant sur son projet aurifère phare, Sakami, et en explorant le territoire...



Communiqué envoyé le 8 mai 2019 à 09:45 et diffusé par :