Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, CFG

Le ministre Wilkinson discute des effets des changements climatiques sur la pêche au sud-ouest du Nouveau-Brunswick


ST. ANDREWS, NB, le 1er mai 2019 /CNW/ - De récents rapports diffusés par Environnement et Changement climatique Canada et par Pêches et Océans Canada soulignent que les changements climatiques ont des répercussions sur nos océans, nos rivières et nos lacs. Les océans qui entourent le Canada se sont réchauffés, sont devenus plus acides et moins oxygénés, ce qui correspond aux changements océaniques mondiaux observés au cours du siècle dernier.

Le ministre Wilkinson discute des effets des changements climatiques sur la pêche au sud-ouest du Nouveau-Brunswick (Groupe CNW/Pêches et Océans Canada, Région des Maritimes)

Les effets des changements climatiques sur nos océans constituent un risque grave pour l'industrie de la pêche et pour ceux et celles, qui en dépendent pour subvenir aux besoins de leur famille et de leurs moyens de subsistance. Au Canada, plus de 350 000 emplois sont liés à nos océans, et le réchauffement des eaux a des effets négatifs sur certains stocks de fruits de mer économiquement importants comme la crevette du golfe et le crabe des neiges.

Aujourd'hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, s'est joint à la députée de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest, Karen Ludwig, au directeur exécutif de la société Eastern Charlotte Waterways, Donald Killorn, au chercheur scientifique du Centre des sciences de la mer Huntsman, Benjamin de Jourdan, et à des membres du monde des affaires de St. Andrews pour une discussion sur ces changements.

Le gouvernement du Canada a un plan exhaustif pour lutter contre les changements climatiques -- un plan qui comprend plus de 50 mesures, dont un prix sur la pollution par le carbone, l'élimination progressive du charbon, l'investissement dans les transports en commun, l'efficacité énergétique, les technologies propres et l'infrastructure verte, et le doublement de la superficie de la nature protégée.

En tant que ministère à vocation scientifique, le MPO s'efforce de mieux comprendre les répercussions des changements climatiques sur les stocks de poissons afin de protéger les espèces en péril et de disposer des meilleures données scientifiques disponibles pour prendre des décisions de gestion des pêches. Nous identifions les stocks de poissons les plus vulnérables aux changements climatiques, élaborons des outils d'adaptation pour éclairer la prise de décisions fondées sur des données probantes, et collaborons avec des partenaires internationaux pour coordonner les priorités de recherche, les pratiques exemplaires, le renforcement des capacités et le partage des connaissances.

Nous nous efforçons de lutter contre les changements climatiques, et de protéger nos océans et nos écosystèmes marins tout en veillant à ce que les Canadiens, dont les moyens de subsistance dépendent de l'océan, continuent de prospérer et de soutenir leurs familles.

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada, Région des Maritimes


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

11 déc 2019
Le premier ministre, François Legault, a mis l'environnement, le développement d'une économie plus verte et de possibles partenariats dans l'industrie des transports à l'agenda de sa rencontre avec le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom. La...

11 déc 2019
Toujours première au Canada en développement durable, l'Université de Sherbrooke obtient le 22e rang mondial parmi les 780 universités de 87 pays qui ont pris part au UI GreenMetric World University Rankings 2019. Il s'agit d'une performance digne de...

11 déc 2019
Le gouvernement du Québec annonce que les municipalités de Blainville, d'Eastman, de L'Assomption, de Petit-Saguenay, de Ragueneau, de Saint-Charles-Borromée et de Sainte-Julienne ainsi que certains de leurs sinistrés sont admissibles au Programme...

11 déc 2019
Les Aliments Maple Leaf Inc. devient la première entreprise au Canada à obtenir des modalités liées au développement durable pour ses facilités de crédit. Aujourd'hui, l'entreprise a signé une modification apportée à ses facilités de crédit...

11 déc 2019
En août 2019, l'honorable juge George Leven de la cour provinciale de Prince Rupert a déclaré le guide Scott Babcock coupable d'une infraction au Règlement sur les mammifères marins. Le juge Leven a condamné M. Babcock à payer une amende de 2 000 $....

11 déc 2019
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, et le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais, M....



Communiqué envoyé le 1 mai 2019 à 12:30 et diffusé par :