Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujets : Économie, Enjeux environnementaux, CFG

Le gouvernement du Canada investit dans la recherche sur les déversements de pétrole au Centre des sciences de la mer Huntsman


ST. ANDREWS, NB, le 1er mai 2019 /CNW/ - Assurer la propreté, la sécurité et la santé de nos océans pour les générations actuelles et futures est une priorité absolue pour le gouvernement du Canada. C'est pourquoi nous faisons d'importants investissements, dans le cadre du Plan de protection des océans, pour aider à protéger nos côtes et à empêcher que des déversements ne se produisent.

Le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, et la députée de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest, Karen Ludwig, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investit 2,4 millions de dollars dans la recherche scientifique et soutient environ 25 emplois au Centre des sciences de la mer Huntsman.

Grâce à cet investissement, le Centre étudiera comment les mesures d'intervention en cas de déversement, telles que l'utilisation de dispersants chimiques menacent les poissons et d'autres espèces aquatiques d'intérêt. L'objectif du projet vise à assurer l'utilisation de mesures efficaces d'intervention, sans nuire à la vie des océans en cas d'un déversement. Ce projet permettra d'enrichir l'ensemble croissant de connaissances scientifiques sur l'intervention du Canada en cas de déversements et fera en sorte que les premiers intervenants disposent de la meilleure information possible lorsqu'ils prennent des décisions.

Le financement de ce projet provient de l'Initiative de recherche multipartenaire. Ce fonds appuie une variété de projets de recherche sur les mesures d'intervention de rechange en cas de déversements de pétrole. Il vise à établir des partenariats entre les chercheurs éminents au Canada et dans le monde. Ces efforts de collaboration nous permettront d'améliorer nos connaissances sur le comportement des déversements de pétrole, la meilleure façon de les contenir et de les nettoyer, et la façon de minimiser leurs effets sur l'environnement.

Citations

« Disposer des meilleures données scientifiques disponibles est la clé d'une intervention efficace en cas d'incidents maritimes, y compris en cas de déversements de pétrole. Une meilleure compréhension des effets sur nos espèces aquatiques nous aidera à prendre les bonnes décisions concernant les mesures d'assainissement, et à garantir la propreté, la santé et la sécurité de nos océans et de nos côtes. » 

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le gouvernement du Canada continue d'investir dans la recherche scientifique pour aider à protéger les eaux et les côtes canadiennes contre les déversements de pétrole et autres incidents maritimes nuisibles. Le travail accompli dans notre région permettra de protéger non seulement nos écosystèmes marins ici, chez nous, mais aussi sur les trois côtes. »

Karen Ludwig, députée de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest

« Cet investissement de l'Initiative de recherche multipartenaire laissera au Centre des sciences de la mer Huntsman un héritage durable qui s'harmonise avec notre mission et nos valeurs de faire progresser les sciences marines en collaboration, de former du personnel hautement qualifié et de contribuer au processus décisionnel des intervenants en cas de déversement de pétrole sur les trois côtes du Canada. »

Chris Bridger, gestionnaire des Services aquatiques, Centre des sciences de la mer Huntsman

Faits en bref

Produit connexe

Fiche d'information

Protéger nos zones marines et côtières d'éventuels déversements de pétrole
Plan de protection des océans

Les côtes du Canada abritent des écosystèmes productifs qui soutiennent les moyens de subsistance des collectivités autochtones et côtières. Dans le cadre du Plan de protection des océans, Pêches et Océans Canada réunit d'éminents chercheurs de partout au pays et dans le monde afin de mieux comprendre le comportement des déversements d'hydrocarbures, la meilleure façon de les contenir et de les nettoyer, et de minimiser leurs effets sur l'environnement.

L'Initiative de recherche multipartenaire de 45,5 millions de dollars s'appuie sur les connaissances et l'expérience de spécialistes des déversements de pétrole au Canada et à l'étranger. L'Initiative soutient plus de 30 projets et entraînera de nouveaux partenariats, une amélioration des connaissances et l'adoption de nouvelles technologies, qui aideront à sensibiliser les gens et à atténuer les répercussions des déversements de pétrole.

Bien que la majeure partie du financement de l'IRMP appuiera des initiatives de recherche au Canada, comme le projet du Centre des sciences de la mer Huntsman; six organisations internationales ont également reçu des investissements pour 12 projets dans le cadre de l'Initiative de recherche multipartenaire.

Les projets annoncés jusqu'à ce jour sont les suivants :

 

Bénéficiaire

Nom du projet

Montant du financement

Centre des sciences de la mer Huntsman

St. Andrews, Nouveau-Brunswick

(Scientifique Benjamin de Jourdan)

Collecte de données essentielles sur la toxicologie aquatique associées à d'autres mesures d'intervention

2 439 983 $

Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation

Canberra, Australie

(Scientifique Elisabeth Fulton)

Réponses directes et indirectes de l'écosystème aux déversements d'hydrocarbures et options d'intervention

204 101 $

Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation

Canberra, Australie

(Scientifique Pascal Craw)

Préleveur microbien combiné à une charge utile de capteur physique pour la surveillance rapide des déversements d'hydrocarbures en profondeur

243 225 $

Université Johns Hopkins Baltimore, Maryland, États-Unis 

(Scientifique Joseph Katz)

Effets des propriétés du pétrole brut, des dispersants et des agents atmosphériques sur la rupture des panaches et des nappes de pétrole brut

760 000 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Scientifique Michel C. Boufadel)

Formation de gouttelettes d'hydrocarbures à partir de rejets sous-marins avec et sans présence de gaz à différents rapports dispersant-pétrole - conséquences pour les agents repousseurs et efficacité des dispersants lorsque le pétrole atteint la surface.

 

749 800 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Scientifique Michel C. Boufadel)

Capturer le comportement du pétrole à l'échelle du mètre - convergence du pétrole due aux fronts de mer et à l'advection verticale

299 999 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Scientifique Lin Zhao)

Effets de la forme des particules et de leur hydrophobicité sur la formation d'agrégats de particules de pétrole - une étude combinée expérimentale et digitale menant à la formation d'un modèle prédictif.

556 025 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Per Daling)

Énergie artificielle par rinçage à l'eau après traitement au dispersant en mer calme ou en eau glacée

45 000 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Per Daling)

Meilleures caractéristiques des résidus brûlés suite au brûlage sur place provenant du terrain et provenant du laboratoire.

110 000 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Per Daling)

Combustibles à faible teneur en soufre - une nouvelle génération de mazouts marins

110 000 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Roman Netzer)

Évaluation de l'efficacité des agents biologiques pour le traitement des déversements d'hydrocarbures en milieu arctique et subarctique

 

40 000 $

Université Texas A&M

College Station, Texas, États-Unis

(Scientifique Scott A. Socolofsky)

Modélisation informatique pour prévoir les risques, les besoins et les défis liés aux interventions en cas de déversements d'hydrocarbures en mer

 

400 000 $

Woods Hole Oceanographic Institution

Woods Hole, Massachusetts, États-Unis

(Scientifique Collin Ward)

Quantification de l'effet de l'oxydation photochimique du pétrole sur le rendement des agents repousseurs chimiques dans les eaux canadiennes

637 666 $

Total :

6 595 799 $

 

Mai 2019

Liens associés

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada, Région des Maritimes


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:16
Le Nord canadien possède d'abondantes ressources inexploitées, une situation propre à stimuler la prospérité économique tout en protégeant l'environnement. Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest, a annoncé aujourd'hui au nom du...

à 17:15
Le gouvernement du Canada croit que, dans le secteur de l'énergie propre, les innovations technologiques se doivent d'être abordables, fiables et durables pour aider les Canadiens à construire une économie sobre en carbone. Dans cette optique, le...

à 16:00
La recherche en génomique stimule l'innovation dans des domaines comme la santé, la foresterie, l'agriculture, les pêches et l'énergie, ce qui améliore considérablement l'économie et la santé des Canadiennes et des Canadiens, de même que...

à 14:40
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de route d'approvisionnement Webequie, situé dans le nord de l'Ontario. En vue de prendre une décision...

à 13:42
La qualité de vie des Canadiens est étroitement liée à l'environnement. Voilà pourquoi le Canada investit dans des modes de transport écologiques tout en veillant à rendre la vie plus abordable et en créant des collectivités résilientes. Le député de...

à 13:08
RENBDO.io a le plaisir d'annoncer que la première campagne ICO menée par son projet d'énergie verte RENBDO a été approuvée pour des subventions de l'UE. RENBDO est une initiative écologique d'Eco Smart Energies Ltd. qui vise à créer un parc éolien...



Communiqué envoyé le 1 mai 2019 à 10:22 et diffusé par :