Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Bénéfices / Revenus

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du premier trimestre de 2019


SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, Québec, 25 avr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Fonds de revenu Noranda (TSX : NIF.UN) (le « Fonds ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre clos le 31 mars 2019. À moins d'indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars américains.

Faits saillants financiers et d'exploitation du premier trimestre de 2019

« Après une excellente fin d'exercice 2018, notre affinerie fonctionnant à pleine capacité, le premier trimestre de 2019 présentait un nouveau défi », a déclaré Liana Centomo, nouvellement nommée au poste de chef de la direction du Fonds. « La baisse des réceptions de concentré d'origine locale a été contrebalancée par un apport en concentré de provenance étrangère. Comme ce concentré contient habituellement davantage d'impuretés, son utilisation a des répercussions sur la production. Nous travaillons à résoudre les problèmes liés au niveau accru d'impuretés sur le court terme en optimisant les processus, tout en évaluant la possibilité d'apporter des modifications à l'affinerie à moyen et à long termes. Nous maintenons nos prévisions de production et de ventes dans une fourchette de 270 000 à 280 000 tonnes pour l'exercice. »

Résultats financiers et résultats d'exploitation du premier trimestre de 2019

Pour le premier trimestre de 2019, le Fonds a subi une perte avant impôts sur le résultat de 23,1 M$, comparativement à un résultat avant impôts sur le résultat de 16,6 M$ au premier trimestre de 2018. Cette perte résulte du recul des volumes de production, des prix du zinc et des conditions commerciales par rapport à ceux du premier trimestre de 2018, ainsi que de l'incidence défavorable de la perte sur instruments financiers dérivés. Le BAIIA ajusté pour le premier trimestre de 2019 a été touché par les mêmes facteurs.

Les obstacles associés à la gestion des impuretés et à la capacité de filtration au premier trimestre de 2019 se sont traduits par une baisse des volumes traités, alors que le traitement des cathodes en stock à l'ouverture de 2018 avait été favorable aux volumes de production du premier trimestre de 2018.

Les coûts de production avant la variation des stocks se sont établis à 32,6 M$ au premier trimestre de 2019, contre 33,8 M$ au premier trimestre de 2018.

Les coûts de production unitaires ont été relativement stables, à 504 $ la tonne, au premier trimestre de 2019, par rapport à 491 $ la tonne au trimestre correspondant de 2018, la baisse des volumes de production s'étant fait quelque peu ressentir.

Au 31 mars 2019, la dette du Fonds se chiffrait à 130,4 M$, soit une légère baisse comparativement à 133,7 M$ au 31 décembre 2018. Les soldes des stocks et les dettes fournisseurs se sont accrus par rapport à leur niveau de décembre 2018 en raison de la baisse des livraisons de concentré d'origine locale, qui a dû être contrebalancée par une augmentation du concentré de provenance étrangère, et du calendrier des navires. Des facilités appropriées sont en place pour financer un niveau accru des stocks.

Perspectives du Fonds

Le principal défi avec lequel le Fonds doit composer est la capacité de l'affinerie de continuer à mener ses activités de manière rentable selon les modalités du marché, y compris les frais de traitement du marché.

Selon les analystes du secteur, comme Wood Mackenzie et CRU, le resserrement du marché du concentré amorcé en 2016 s'est poursuivi en 2017 et au début de 2018. Ce resserrement du marché est attribuable à la fermeture de plusieurs mines importantes au cours des dernières années et à la demande mondiale en concentré qui a entraîné une rupture d'approvisionnement.

Wood Mackenzie a de plus indiqué que le resserrement du marché a incité des affineries en Chine à réduire leur production. Les mesures répressives généralisées de la part des agences environnementales chinoises ont entraîné des baisses supplémentaires de la production et la fermeture de certaines affineries. Selon Wood Mackenzie, les frais de traitement au comptant indicatifs sur le concentré importé de la Chine ont augmenté, atteignant 187 $ la tonne en décembre 2018 et 257 $ la tonne en mars 2019. Wood Mackenzie prévoit également un accroissement des activités d'affinage et de la production de minerai en Chine en 2019.

Le 28 février 2019, le Fonds a conclu avec Glencore une entente quant aux conditions qui régiront l'achat de concentré et la vente de zinc pour la période du 1er mai 2019 au 30 avril 2020.

Au cours des derniers mois, comme il a été mentionné ci-haut, les frais de traitement pour le concentré ont fait un bond favorable aux fonderies, mais le marché demeure volatil. Dans ce contexte, le Fonds a priorisé la conclusion d'une entente aux termes de laquelle les frais de traitement seront fixes pour 50 % du concentré et variables pour les 50 % restants, ces charges reflétant les variations du marché pendant cette période, en plus des autres modalités de l'entente d'une durée de quatre ans.

Le Fonds s'attend à réaliser la pleine incidence de ces modalités une fois que tout le stock acheté avant le 1er mai 2019 aura été traité, ce qui devrait avoir lieu au troisième trimestre de 2019.

Étant de nature sensible sur le plan commercial, les modalités du marché n'ont pas été communiquées, conformément aux exigences contractuelles et aux pratiques en vigueur sur le marché concernant la confidentialité des renseignements sur les prix.

BAIIA ajusté indicatif
Pour illustrer l'incidence des modalités récemment négociées, le BAIIA ajusté pour une période complète de 12 mois selon ces modalités, en utilisant les hypothèses ci-dessous et en excluant l'incidence du concentré acheté selon les modalités du contrat précédent, se situerait entre 52 M$ et 85 M$.

Hypothèses ? Calcul du BAIIA indicatif  
Prix du zinc ($ US la livre)1,13 $ à 1,36$
Taux de change $ US/$ CA0,77$
Production et ventes de zinc (en tonnes)270 000 à 280 000 
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes)540 000 à 560 000 

En supposant des dépenses d'investissement de 30 M$ à 35 M$ au cours de la même période de 12 mois, les flux de trésorerie d'exploitation, après dépenses d'investissement, s'établiraient entre 17 M$ et 55 M$.

Fait à noter, le BAIIA ajusté indicatif est une estimation qui pourrait ne pas correspondre aux résultats futurs, ceux?ci étant tributaires de l'évolution des prix du zinc, de la fluctuation des frais de traitement et d'autres facteurs comme les niveaux de production, les taux de change, les primes sur le zinc, les prix des sous-produits et les coûts de production. Le BAIIA ajusté indicatif ne doit pas non plus être considéré comme une prévision des résultats de l'année civile 2019, car la période visée par le contrat et l'année civile ne coïncident pas. Par ailleurs, les flux de trésorerie effectivement réalisés pendant les périodes de présentation de l'information financière peuvent fluctuer grandement en raison de la variation du fonds de roulement, y compris de variations touchant les instruments financiers dérivés et d'autres soldes ainsi que les dépenses d'investissement.

Qualité et disponibilité du concentré de zinc
À l'échelle mondiale, la qualité du concentré de zinc a diminué en ce qui concerne la teneur et la présence d'impuretés. Pour les affineries, cette baisse de qualité accroît la quantité de résidus à traiter par tonne de zinc produit. Le Fonds évalue actuellement l'incidence de cette tendance mondiale sur sa capacité d'exploitation afin de déterminer quelles dépenses d'investissement pourraient être engagées pour améliorer sa capacité de production et la rentabilité en général.

Perspectives en matière de production et de vente

Les estimations du Fonds concernant la production et les ventes de zinc pour 2019 sont les suivantes :

  
Production :de 270 000 à 280 000 tonnes
Ventes :de 270 000 à 280 000 tonnes

La capacité du Fonds d'atteindre les cibles susmentionnées est assujettie à divers risques, incertitudes et hypothèses, dont certains sont présentés à la rubrique « Énoncés prospectifs » ci-dessous.

Conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre de 2019

Date : Le 26 avril 2019 à 8 h 30 (HE)
Numéro à composer : 647-788-4919 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-877-291-4570

Pour accéder à la webdiffusion et regarder le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.php ou cliquer sur le lien suivant :
https://edge.media-server.com/m6/p/4wnb56tr.

Version en différé de la conférence téléphonique :
Numéro à composer : 416-621-4642 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-800-585-8367

Le code d'accès est le 7390798. Une fois le code entré, vous serez invité à fournir votre nom ainsi que celui de votre société. La version en différé sera disponible jusqu'à minuit le 3 mai 2019.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s'agit pas d'une source d'information appropriée pour les lecteurs qui n'ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n'est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles à une prise de décision éclairée pourraient échapper à un lecteur qui ne s'appuie que sur le présent résumé.

Webdiffusion et conférence téléphonique de l'assemblée générale annuelle

Date : Le 26 avril 2019 à 11 h (HE)
Lieu : Gallery du Centre de diffusion TMX, The Exchange Tower, 130 rue King Ouest, Toronto (Ontario)

Pour accéder à la webdiffusion et regarder le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda, veuillez consulter le site, à l'adresse http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/presentations.php ou cliquer sur le lien suivant : https://bit.ly/2FSG0tY.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l'information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l'entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l'information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d'exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d'investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d'information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

L'information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes. À moins que la loi ne l'exige, le Fonds ne s'engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l'information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l'occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole «NIF.UN». Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l'affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l'«affinerie») situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l'est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré provenant de sources externes. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Sauf indication contraire, tous les montants figurant dans le présent communiqué de presse sont en dollars américains.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l'adresse www.fondsderevenunoranda.com.

Principaux indicateurs de rendement 
Le tableau suivant présente un sommaire du rendement des principaux indicateurs du Fonds :
Trimestres clos les 31 mars20192018
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes)132 592127 486
Teneur en zinc (%)52,251,7
Récupération de zinc (%)96,397,2
Production de zinc (en tonnes)64 65468 861
Ventes de zinc (en tonnes)64 64669 636
Prix du zinc obtenu ($ US la livre)1,301,61
Prix moyen du zinc à la LME ($ US la livre)1,231,55
Produits tirés des sous-produits (en millions de dollars)7,65,6
Production de gâteaux de cuivre (en tonnes)768658
Ventes de gâteaux de cuivre (en tonnes)543431
Production d'acide sulfurique (en tonnes)97 321104 171
Ventes d'acide sulfurique (en tonnes)90 92994 041
Prix moyen du cuivre à la LME ($ US la livre)2,823,16
Prix à marge garantie de l'acide sulfurique ($ US la tonne)6041
Taux de change moyen $ CA/$ US0,750,79
* 1 tonne = 2 204,62 livres  


PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATIONS SUR L'EXPLOITATION 
 Trimestres clos les 31 mars
 
(en milliers de dollars)2019 2018 
Informations des états du résultat global  
Produits nets186 895 230 014 
Coûts d'achat des matières premières137 469 183 827 
Perte (profit) sur les instruments financiers dérivés30 251 (15 426)
Produits nets, moins les coûts d'achat des matières premières et la perte (le profit) sur les instruments financiers dérivés19 175 61 613 
Autres charges :  
Production32 405 34 991 
Frais de vente et frais administratifs3 756 4 186 
Perte (profit) de change55 (630)
Amortissement des immobilisations corporelles3 797 3 919 
Charge (recouvrement) au titre de l'obligation de réhabilitation587 (150)
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat(21 425)19 297 
Charges financières, montant net1 658 2 697 
Résultat avant impôts sur le résultat(23 083)16 600 
(Recouvrement) charge d'impôt exigible et différé(3 956)2 555 
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle(19 127)14 045 
Distributions aux porteurs de parts- - 
(Diminution) augmentation de l'actif net attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle(19 127)14 045 
Autres éléments du résultat global(1 099)(171)
Résultat global(20 226)13 874 


Informations des états de la situation financière31 mars 201931 déc. 2018
Trésorerie141732
Stocks208 462149 916
Créances clients157 650163 635
Impôts sur le résultat à recevoir2 971-
Immobilisations corporelles105 664106 807
Total de l'actif487 444439 177
Dettes fournisseurs et charges à payer146 32497 707
Produits différés1 7552 412
Facilité ABL130 388133 672
Total des passifs, à l'exclusion des actifs nets attribuables aux porteurs de parts338 405269 912


 Trimestres clos les 31 mars
 
Informations des tableaux des flux de trésorerie2019 2018 
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les distributions au comptant et la variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement3 225 4 033 
Distributions au comptant versées(1 099)- 
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement5 341 (10 377)
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation7 467 (6 344)
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement(4 774)(3 967)
Flux de trésorerie liés aux activités de financement(3 284)9 316 
Diminution nette de la trésorerie(591)(995)


Rapprochement des produits nets et des produits nets ajustés    
Pour le trimestre clos les 31 mars    
(en millions de dollars)2019 2018  
Produits nets19,2$61,6 $
Variation de la juste valeur des dérivés incorporés2,1 (1,2) 
Augmentation (diminution) de la marge sur stocks, déduction faite de la variation de la juste valeur des dérivés incorporés13,9 (9,8) 
Produits nets ajustés35,2$50,6 $

 1 Le BAIIA ajusté est utilisé par le Fonds comme une indication des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure reconnue selon les Normes internationales d'information financière et, par conséquent, il est peu probable que la méthode utilisée par le Fonds pour le calcul du BAIIA ajusté soit comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Le BAIIA ajusté est calculé en prenant le résultat avant les charges financières et impôts sur le résultat et en l'ajustant pour tenir compte de tous les éléments sans effet de trésorerie, comme l'amortissement, le profit ou la perte sur la vente d'actifs et les variations de la juste valeur des dérivés incorporés. De plus, un ajustement est apporté afin de refléter la variation nette des obligations de réhabilitation ((recouvrement) charge au titre de la remise en état, moins les frais de restauration des lieux), l'augmentation (la diminution) de la marge sur stocks et la variation nette des avantages du personnel (charges sans effet de trésorerie au titre des avantages du personnel, moins les cotisations de l'employeur).

2 Les coûts de production unitaires ne sont pas une mesure reconnue en vertu des Normes internationales d'information financière et, par conséquent, la méthode de calcul des coûts de production unitaires du Fonds peut ne pas être comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Les coûts de production unitaires sont les coûts de production divisés par le total des tonnes de zinc produites. Le Fonds utilise les coûts de production unitaires parce qu'il estime qu'ils donnent la meilleure indication des coûts de production d'une période et qu'ils permettent de comparer les coûts de production de différentes périodes.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec
Paul Einarson,
Chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada limitée, gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 514-745-9380
info@fondsderevenunoranda.com

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:25
Exploration Typhon Inc. ( «Typhon») annonce les résultats de l'assemblée annuelle et spéciale de ses actionnaires tenue le 19 juillet 2019, à Laval, Québec. Lors de cette assemblée, plus de 44% des actionnaires de Typhon ont voté à la majorité, à...

à 09:20
Ressources Auxico Canada inc. (« Auxico » ou « la Société ») est ravie d'annoncer qu'elle a signé une convention d'option pour acquérir une participation de 100 % dans la propriété Porto Grande, à Cupixi, dans l'État de l'Amapá, au Brésil. La...

à 08:35
SOCIÉTÉ D'EXPLORATION MINIÈRE VIOR INC. (« Vior »), a le plaisir d'annoncer que son programme de terrain a débuté dans le cadre de l'entente d'option récemment conclue avec Ethos Gold Corp. (« Ethos ») . Le projet Ligneris est détenu à 100 % par...

à 08:00
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) La députée de Moncton-Riverview-Dieppe et ministre de la Santé, l'honorable Ginette Petitpas Taylor, annoncera un appui financier à Normandin, une entreprise du secteur de l'acier et de...

à 07:30
MONTRÉAL, le 22 juil. 2019 /CNW Telbec/ - 5N Plus Inc. (« 5N Plus » ou la « Société »), chef de file de la production de matériaux technologiques et de produits chimiques spécialisés, a annoncé aujourd'hui avoir considérablement diminué la...

à 07:00
Exploration Azimut Inc. (« Azimut » ou « la Société »)  a le plaisir d'annoncer le début de nouveaux programmes d'exploration sur 4 propriétés aurifères dans le cadre de l'Alliance Stratégique Azimut - SOQUEM (« l'Alliance ») dans la région de la...



Communiqué envoyé le 25 avril 2019 à 21:35 et diffusé par :