Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Prix et Récompenses

La Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal honore Normand Brais, Carl-Éric Aubin et Paul-André Synnott lors du 40e Gala Prix Mérite


MONTRÉAL, le 25 avril 2019 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la 40e édition du Prix Mérite tenue le 24 avril 2019 à l'hôtel DoubleTree par Hilton Montréal, la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal a célébré le parcours remarquable de trois diplômés qui se démarquent par leur carrière et leur engagement exceptionnel dans la communauté.

Au cours de la soirée présentée sous la présidence d'honneur de Fabienne Lacoste, présidente et chef de la direction de Gestion FÉRIQUE, et rassemblant près de 250 diplômés, partenaires et représentants de la communauté d'affaires, Normand Brais, Po 82, fondateur et vice-président de Sanuvox, s'est vu remettre le prestigieux Prix Mérite 2019. Carl-Éric Aubin, Po 91, professeur titulaire au Département de génie mécanique de Polytechnique et directeur de l'Institut TransMedTech, a reçu le Prix Innovation technologique 2019, devenant ainsi le premier professeur de Polytechnique à recevoir cet honneur. Quant au Prix de la Relève 2019, il a été remis à Paul-André Synnott, Po 2018, jeune diplômé en génie civil.

« Par leur engagement, leurs qualités humaines, leur talent, leur audace et leur détermination remarquables, les trois lauréats de cette année suivent les traces de leurs illustres prédécesseurs et contribuent grandement à l'avancement du génie québécois, au rayonnement de Polytechnique Montréal, de même qu'au développement et au progrès de notre société », souligne Josée Goulet, présidente du conseil de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal. « Je tiens à féliciter les lauréats, dont les parcours sont une source de fierté et d'inspiration pour toute la communauté polytechnicienne, et à remercier nos fidèles partenaires, dont l'engagement soutenu et le généreux soutien rendent cette soirée possible. »

Normand Brais : science, passion et innovation

Ingénieur mécanique diplômé de Polytechnique Montréal en 1982 et titulaire d'une maîtrise en génie mécanique et d'un doctorat en génie nucléaire, Normand Brais est un visionnaire doté d'un sens de l'entrepreneuriat hors du commun. Son flair et sa détermination le mèneront à établir au fil des ans plusieurs entreprises technologiques avec succès.

En 1991, il lance la firme Brais, Malouin et Associés (BMA), toujours active en recherche dans le domaine de la combustion industrielle et employant une vingtaine d'ingénieurs. En 1995, il fonde Sanuvox Technologies, qui devient leader mondial dans la désinfection de l'air et des surfaces par rayons ultraviolets germicides dans les secteurs résidentiel, commercial et médical. En 2008, il met sur pied BMA Tech, une division de BMA spécialisée dans le domaine de la combustion (combustibles fossiles, biomasses solides et biocarburants). Une nouvelle entreprise, H2O Biotech, spécialisée dans le traitement des eaux, s'associe à Sanuvox Technologies en 2010 pour développer et commercialiser une nouvelle technologie sans produits chimiques de désinfection de la légionnelle, une bactérie causant la légionellose. En partenariat avec la société française INGENICA, Normand Brais fonde en 2013 Flash Steam Generation Technologies, qui développe et commercialise une nouvelle technologie pour l'industrie des sables bitumineux qui permet un recyclage à 99 % de l'eau utilisée pour l'extraction du pétrole.

Philanthrope, Normand Brais a présidé la Fondation de Polytechnique de 2013 à 2016 et a fait une contribution importante qui a mené à la création du PolyFab Normand Brais en 2015, un lieu de création et de prototypage à la fine pointe ouvert aux étudiants de Polytechnique et à toute la communauté. En parallèle à ses activités professionnelles, Normand Brais siège au conseil d'administration ainsi qu'au comité d'investissement d'Univalor depuis huit ans. Il fait aussi partie du comité externe de la Fondation Groupe AGF et du conseil d'administration de la Fondation des artistes.

Voir la vidéo hommage au :
https://fondation-alumni.polymtl.ca/diplomes/distinctions/#prix-merite

Carl-Éric Aubin : bâtir des ponts entre le génie et la médecine

Tout au long de sa carrière, Carl-Éric Aubin a concrétisé des réalisations innovantes et rassembleuses qui contribuent à l'amélioration de la qualité de vie des gens affectés par des déformations de la colonne vertébrale.

Carl-Éric Aubin est diplômé en génie mécanique de Polytechnique Montréal d'où il obtient un baccalauréat en 1991 et un doctorat en 1995. Il complète ensuite une formation postdoctorale en orthopédie et réadaptation à l'Université du Vermont avant de devenir, en 1996, professeur au Département de génie mécanique de Polytechnique et à l'Institut de génie biomédical. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génie orthopédique ainsi que de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Medtronic en biomécanique de la colonne vertébrale.

Le Pr Aubin travaille également en étroite collaboration avec le CHU Sainte-Justine, où il est chercheur et responsable d'un axe de recherche sur les maladies musculosquelettiques et la réadaptation pour améliorer la qualité de vie d'adolescents atteints de scoliose, une déviation de la colonne vertébrale.

Carl-Éric Aubin a mis sur pied et dirige l'Institut TransMedTech en génie biomédical et technologies médicales, qui rassemble les acteurs de plusieurs disciplines et secteurs, incluant les patients et les utilisateurs, et regroupe les forces vives d'une quarantaine d'universités et d'hôpitaux ainsi que divers partenaires gouvernementaux, philanthropiques, socioéconomiques et industriels afin de soutenir le développement et la mise en oeuvre en mode accéléré de technologies médicales dans le système de santé.

La qualité de ses recherches en biomécanique musculosquelettique et sur la scoliose a mené au développement de technologies permettant de modéliser et de prédire l'effet de traitements orthopédiques, d'en optimiser l'efficacité, et surtout, d'en minimiser le caractère invasif. On lui doit notamment la mise au point d'une plateforme de conception et de fabrication assistée par ordinateur de simulation et d'optimisation d'orthèses pour traiter les patients atteints de scoliose. Cette technologie, qui permet de réduire de plus de 50 % le poids de l'orthèse, est en cours d'implantation dans d'autres hôpitaux en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et au Québec.

Paul-André Synnott : avoir un impact au sein de la société

Diplômé en génie civil en 2018, Paul-André Synnott est également étudiant en médecine et athlète de haut niveau. Atypique, son parcours est le présage d'un avenir très prometteur.

Ses études à Polytechnique ont été marquées sous le sceau de l'engagement. Dès sa première année d'études, Paul-André Synnott s'investit dans la société technique Pont d'acier en vue de participer à des compétitions américaines. En parallèle, il complète deux stages en gestion de projet au sein de l'entreprise Pomerleau, chef de file dans le milieu de la construction au Québec, et se voit décerner en 2014 la Bourse Pomerleau en reconnaissance de son excellence en milieu universitaire et professionnel.

À l'hiver de la même année, il effectue une session d'études à Singapour suivie d'une journée d'observation en chirurgie orthopédique. Cette expérience lui fait prendre conscience que l'ingénieur peut jouer un rôle déterminant dans le développement et l'amélioration de la société. Cette motivation à jouer un rôle encore plus tangible et concret dans la vie des gens le pousse à entreprendre, en 2015, un doctorat à temps plein en médecine à l'Université de Montréal tout en poursuivant à temps partiel ses études de baccalauréat à Polytechnique.

Parallèlement à ses études, Paul-André Synnott participe à divers événements sportifs en plus de se consacrer au Cyclo-défi pour la pédiatrie, un événement-bénéfice dont il est le cofondateur et président, ayant permis d'amasser 15 000 $ pour la Fondation du Dr Julien en 2017 et 16 350 $ pour la Fondation Laurent Duvernay-Tardif en 2018.

Malgré un emploi du temps fort chargé, ses efforts et sa persévérance lui ont permis de terminer en 2018 ses études en ingénierie avec une moyenne cumulative de 3,87/4, lui valant la mention d'excellence académique du directeur général de Polytechnique Montréal ainsi que le Profil d'excellence de Vinci qui récompense l'excellence académique et l'engagement sociétal soutenu et diversifié dans d'autres domaines que l'ingénierie.

À propos de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal
Créée en 1973, la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal a pour mission d'oeuvrer au rayonnement et au développement de polytechnique Montréal comme université d'excellence internationale en génie. À cette fin, elle opère selon deux axes d'impact que sont les relations avec les diplômés de Polytechnique Montréal et le développement philanthropique.

 

SOURCE Polytechnique Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:14
Gaia Garden Herbals Inc. procède au rappel de « Gaia Balancing Tea » de marque Gaia Garden Herbal Dispensary parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Salmonella. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Le...

à 16:00
La recherche en génomique stimule l'innovation dans des domaines comme la santé, la foresterie, l'agriculture, les pêches et l'énergie, ce qui améliore considérablement l'économie et la santé des Canadiennes et des Canadiens, de même que...

à 15:00
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé du Canada, sera à Sault Ste. Marie pour participer à deux tables rondes. La ministre participera à une séance de travail sur la crise des opioïdes au Canada ainsi qu'à une table ronde sur la...

à 14:07
3B Scientific présente aujourd'hui 3B SMART ANATOMY, une nouvelle génération de modèles anatomiques sur le marché mondial. 3B SMART ANATOMY est conçu pour combler le fossé entre l'apprentissage analogique et numérique.     Le virtuel rencontre la...

à 13:45
Dans le cadre de sa tournée aux quatre coins du Québec afin de présenter le programme Agir tôt, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, a visité aujourd'hui la région de l'Abitibi-Témiscamingue. À cette...

à 13:24
Dans ce qui constitue une étape importante vers l'obtention d'homologations réglementaires essentielles pour le système d'endoprothèse coronarienne à élution médicamenteuse (ECEM) BuMA Supreme, SINOMED a complété la phase de recrutement de l'essai...



Communiqué envoyé le 25 avril 2019 à 15:34 et diffusé par :