Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujets : Économie, Animaux et animaux de compagnie, Enjeux environnementaux, Bien-être animal, CPG, CFG

Le Canada investit pour protéger d'importantes aires naturelles au Nouveau-Brunswick


FREDERICTON, le 24 avril 2019 /CNW/ - C'est dans notre nature de conserver nos terres et nos eaux, de protéger notre faune et de préserver les endroits que nous aimons. Il n'en demeure pas moins que la nature à l'échelle mondiale connaît un déclin, les aires sauvages disparaissant rapidement et les populations fauniques ayant diminué de 60 % depuis 1970. C'est pourquoi le Canada prend des mesures en effectuant notamment le plus important investissement dans la protection de la nature de l'histoire du pays, dans le cadre du budget de 2018, et en visant à doubler la superficie de nature protégée d'un océan à l'autre.

Aujourd'hui, Matt DeCourcey, député de Fredericton, a annoncé que le gouvernement du Canada a investi 542 000 $ pour protéger 345 hectares de nature dans les basses terres de la vallée et les basses terres de l'Est du Nouveau-Brunswick.

Le projet, dirigé par la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick, a permis d'acquérir 14 parcelles de terres privées dans trois bassins hydrographiques prioritaires de la province - la rivière Saint-Jean, la rivière Sainte-Croix et la rivière Miramichi. Il protège en permanence une variété d'habitats d'importance écologique, notamment la forêt acadienne mixte et le peuplement ancien de feuillus de l'Est, la forêt de feuillus des Appalaches menacée et les terres humides boisées, une rive côtière du détroit de Northumberland, la rive non aménagée de la rivière Sainte-Croix et des terres humides d'importance pour la province qui mènent à la baie Passamaquoddy. Ces investissements profiteront également à des espèces en péril comme la lampsile jaune, le noyer cendré, le Faucon pèlerin, la Grive des bois, la tortue des bois et le Pioui de l'Est.

Le projet est également appuyé par des donateurs de terres privées, la province du Nouveau-Brunswick, le Fonds en fiducie pour l'Environnement, le Fonds en fiducie pour la faune, la Fondation Gosling, la Fondation McCain, la Clean Foundation, Canards Illimités Canada, des groupes des Premières Nations, des donateurs financiers et des bénévoles, entre autres.

La nouvelle protection contribuera à l'atteinte de l'objectif du Canada de doubler la superficie de nature protégée sur nos terres et dans nos océans.

L'annonce survient alors que le Canada s'apprête à tenir un sommet international qui réunira des champions de la nature du monde entier, les 24 et 25 avril, à Montréal, afin de stimuler la collaboration et d'établir un plan encore plus ambitieux en matière de protection de la nature mondiale.

Citations

« Le travail de la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick et de ses partenaires dans toute la province est un excellent exemple du leadership et de la collaboration nécessaires pour protéger davantage la nature du Canada. En travaillant ensemble, nous pouvons doubler la superficie de nature que nous protégeons d'un océan à l'autre. Ces endroits spéciaux du Nouveau-Brunswick seront maintenant préservés à jamais pour tous les Canadiens et pour les générations à venir. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Le Nouveau-Brunswick est reconnu pour sa beauté naturelle et sa riche biodiversité. Cet investissement a permis à la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick et à ses partenaires de préserver conjointement la nature de la province pour les générations à venir. »
- Matt DeCourcey, député de Fredericton

« La Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick est heureuse d'avoir collaboré avec Environnement et Changement climatique Canada pour conserver plus de 345 hectares de terres privées d'importance écologique au Nouveau-Brunswick. Ce financement a fourni une occasion unique de travailler avec divers partenaires et groupes communautaires, y compris la province du Nouveau-Brunswick, les Premières Nations et les donateurs de terres, afin de protéger les habitats et les espèces en péril, et d'ajouter une importante contribution à la cible de 17 % de conservation des terres de l'initiative fédérale En route vers l'objectif 1.
- Wayne Burley, président de la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick

Faits en bref

Produits connexes

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 fév 2020
François William Croteau, responsable de la ville intelligente, des technologies de l'information, de l'innovation et l'enseignement supérieur au sein du comité exécutif, convie les représentants des médias à une mêlée de presse portant sur une...

17 fév 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe la population que les agents de protection de la faune de Thetford Mines ont mis fin aux activités de braconnage d'un individu particulièrement actif. M. Kim Boudjack, de la municipalité...

17 fév 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle aux citoyens que la circulation en motoneige à des fins récréatives dans les réserves fauniques est restreinte et assujettie à certaines règles. Un motoneigiste peut circuler dans une réserve...

17 fév 2020
Le gouvernement du Québec salue la transaction conclue entre Bombardier Transports et Alstom, qui fait de la Caisse de dépôt et placement du Québec le premier actionnaire d'un géant mondial du transport collectif. Les engagements d'Alstom d'établir...

17 fév 2020
L'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale pour le projet de forage exploratoire dans l'ouest de la passe Flamande, situé dans la zone extracôtière, à 375 km au nord-est de St. John's, à...

17 fév 2020
Aujourd'hui, la société Procter & Gamble annonce avoir effectué des avancées significatives dans divers projets européens de développement durable dans le cadre de ses objectifs « Ambition 2030 ». P&G stimule l'économie circulaire des matières...



Communiqué envoyé le 24 avril 2019 à 12:30 et diffusé par :