Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Femme, Investissement Socialement Responsable, CFG

Impact à ce jour : le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital investit dans 25 entreprises - Ses plus récents investissements comprennent Sampler et Bridgit


TORONTO, le 24 avril 2019 /CNW Telbec/ - Le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital a terminé sa première année d'investissements depuis que sa taille a presque triplé pour atteindre 200 millions de dollars, ce qui en fait le plus important fonds de capital de risque du genre. Au cours d'une année de développement où l'équipe a mis à jour la stratégie du Fonds en fonction de sa nouvelle taille et de son potentiel accru, elle n'en a pas moins réalisé des investissements de 14 millions de dollars dans 19 entreprises, portant le total des investissements directs à plus de 17 millions de dollars.  

« Notre mandat est de soutenir des dirigeantes d'exception dans les secteurs des technologies et du capital de risque et de contribuer à leur développement, tout en donnant l'exemple pour que d'autres fonds en fassent autant », explique Michelle Scarborough, directrice générale, Investissements stratégiques, BDC Capital. « Au cours de la dernière année, nous avons évalué plus de 1 000 entreprises dirigées par des femmes. Cela confirme que le nombre de femmes qui choisissent de se lancer en affaires dans les domaines des technologies et de l'innovation est en hausse et qu'il faut s'attendre à voir de plus en plus de femmes jouer d'importants rôles de leader au sein d'entreprises du secteur des technologies. »

Pour ajouter à ses investissements directs au cours de la dernière année, le Fonds a organisé une mission commerciale en Chine et dans d'autres marchés, a lancé une bourse d'études pour permettre à une investisseuse d'une société de capital de risque de participer au programme Kauffman Fellows, a mis en place l'atelier Femmes en technologie qui a réuni plus de 200 femmes de partout au pays, a orienté des centaines d'entreprises vers d'autres occasions de capital, a établi de nouveaux partenariats et a présenté des douzaines d'ateliers et d'activités de réseautage visant à mettre en contact des femmes du secteur des technologies et des investisseuses.

« On est bien loin d'avoir une diversité suffisante dans nos lieux de travail, surtout au sein d'équipes en technologie et en investissements. Le Fonds pour les femmes en technologie vient changer la donne au Canada. La taille et l'équipe du Fonds, de même que l'importance qu'il accorde à la diversité, sont des éléments gagnants qui, ensemble, peuvent produire un changement réel. Nous observons déjà les répercussions partout au Canada », indique Whitney Rockley, associée directrice de McRock Capital et première femme présidente de l'Association canadienne du capital de risque et d'investissement.

Les entreprises dans lesquelles le Fonds investit sont dirigées ou codirigées par des femmes qui rassemblent les technologies, les équipes et les ressources opportunes afin de créer des entreprises qui sauront transformer ou bouleverser les marchés établis. Ces dernières s'étendent dans tout le pays et touchent divers secteurs, de la technologie financière aux technologies médicales en passant par les activités manufacturières. Elles vont du stade de l'amorçage à ceux de la série A et de la série B et génèrent des revenus allant de 500 000 $ à 30 millions de dollars. Ces deux derniers mois, le Fonds a agi comme investisseur ou co-investisseur principal dans la conclusion de financement pour Sampler et Bridgit (sites en anglais).

Les 200 millions de dollars de capital servent aux investissements et au développement de l'écosystème. La majeure partie de ce montant est directement investie dans des entreprises à forte croissance tout au long de leur cycle de vie, ce qui leur permet de prendre de l'expansion à l'échelle mondiale, au rythme qui leur convient. Une part de cet investissement servira également au développement d'un écosystème autonome pour les femmes des secteurs des technologies et du capital de risque, où elles pourront trouver des mentors, un réseau et des outils pour réussir.

« Le gouvernement a lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat parce qu'il croit que l'autonomisation économique des femmes n'est pas seulement un bon choix du point de vue éthique; c'est aussi un bon choix pour nos résultats économiques en tant que pays », explique l'honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations. « Le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital soutient les femmes désireuses de mettre sur pied et de faire croître leur entreprise, tout en donnant plus de moyens à la prochaine génération de dirigeantes d'entreprise. »

En plus du Fonds pour les femmes en technologie, BDC s'est engagée à soutenir les entrepreneures et a réservé 1,4 milliard de dollars pour accorder des prêts à des entreprises dirigées par des femmes d'ici 2021. Pour connaître la liste complète des entreprises dans lesquelles le Fonds pour les femmes en technologie a investi, visitez www.bdc.ca/femmetech.

À propos de BDC Capital
BDC Capital est la division d'investissement de BDC, la seule banque au Canada qui se consacre uniquement aux entrepreneurs. Avec plus de 3 milliards de dollars sous gestion, BDC Capital est un partenaire stratégique pour les entreprises les plus novatrices au pays. Elle offre une gamme complète de capital et de financement, autant pour les entreprises qui démarrent que pour celles qui visent une transition. BDC Capital soutient les entrepreneurs canadiens qui ont l'ambition de se démarquer à l'échelle mondiale. Visitez bdc.ca/capital.

Citations :

« Pouvoir compter sur le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital en tant qu'investisseur principal a été un atout majeur pour attirer l'attention d'un syndicat d'investisseurs de premier ordre pour notre série A. Comme ils étaient là dès le début, le cycle s'est amorcé rapidement, ce qui a permis à Bridgit de mettre en oeuvre son plan pour 2019 en ayant le capital nécessaire pour d'importantes démarches dans le secteur de la construction. Grâce au financement du Fonds pour les femmes en technologie, Bridgit lancera au printemps un produit transformationnel qui aura un effet sur le secteur de la construction partout au Canada et aux États-Unis. » Mallorie Brodie, cofondatrice et chef de la direction, Bridgit

« L'investissement que Finn AI a reçu du Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital nous a permis d'accélérer notre travail d'innovation avec nos clients axés sur le numérique, comme TymeBank en Afrique du Sud. En collaboration avec TymeBank, nous avons récemment lancé Max, un assistant virtuel doté d'intelligence artificielle qui permet de réduire les coûts associés au service à la clientèle des banques et ainsi d'offrir des services bancaires à un nouveau segment de clients sud-africains. » Natalie Cartwright, cofondatrice et chef de l'exploitation, Finn AI

 

SOURCE Banque de développement du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:39
Le plus ancien groupe hôtelier de luxe d'Europe est fier d'offrir sa riche tradition de service personnel attentif et d'hébergement incomparable à sa plus récente destination des Amériques. Attendu depuis longtemps, le centre de villégiature Cabrits...

à 18:30
Les petites entreprises comptent pour 98 % de toutes les entreprises canadiennes. Elles emploient huit millions de Canadiens qui travaillent très fort, d'un océan à l'autre. Ces petites entreprises forment l'assise de notre économie et sont...

à 18:03
Suning.com, une filiale du Suning Holdings Group (« Suning »), figure au classement 2019 des Fortune Global 500 avec un résultat d'exploitation de 37 milliards USD ; c'est la troisième fois qu'elle y est classée depuis sa première apparition sur la...

à 18:00
Le gouvernement du Canada travaille à renforcer le pouvoir économique des femmes avec sa toute première Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, une initiative assortie d'une enveloppe de 2 milliards de dollars qui vise à doubler, d'ici 2025, le...

à 17:02
Microsoft Corp. et OpenAI, deux sociétés qui réfléchissent en profondeur au rôle de l'intelligence artificielle...

à 17:01
Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (« FPI Nexus » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui la déclaration de la distribution du mois de juillet 2019. Le FPI versera une distribution en espèces de 0,01333 $ par part, représentant 0,16 $ par part sur...



Communiqué envoyé le 24 avril 2019 à 07:00 et diffusé par :