Le Lézard
Classé dans : Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujet : FVT

Le Musée des beaux-arts du Canada présente Comprendre nos chefs-d'oeuvre. Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar


OTTAWA, le 17 avril 2019 /CNW/ - Un buste de bronze monumental représentant le philosophe allemand Friedrich Nietzsche (1844-1900), l'un des trois seuls exemplaires au monde, est l'oeuvre centrale de la nouvelle exposition de la série Comprendre nos chefs-d'oeuvre, qui s'ouvre au Musée des beaux-arts du Canada ce jeudi 18 avril et qui sera à l'affiche jusqu'au 25 août 2019. Réalisée vers 1904 par Max Klinger (1857-1920), l'un des artistes allemands les plus réputés de son temps, l'oeuvre a été offerte au Musée il y a 20 ans cette année.

Logo : Musée des beaux-arts du Canada (Groupe CNW/Musée des beaux-arts du Canada)

Intitulée Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar, l'exposition place le buste dans son contexte historique et culturel au tournant du XXe siècle. En outre, l'exposition jette un éclairage sur une période charnière de l'Allemagne; période durant laquelle l'élite est en quête de nouveaux repères sociaux, politiques et moraux, et cherche de nouvelles formes d'expressions esthétiques au sein de toutes les sphères artistiques.

L'exposition conçue par Sebastian Schütze, Ph.D., Doyen de la Faculté des Études historiques et culturelles et Professeur d'histoire de l'art à l'Université de Vienne, en Autriche, s'attarde particulièrement sur le rôle prépondérant que joua le comte Harry Kessler (1868-1937) à partir de 1895 dans la propagation de l'iconographie et de la renommée de Nietzsche à l'échelle internationale. C'est d'ailleurs Kessler qui commanda à Max Klinger le portrait officiel de Nietzsche deux ans après le décès de ce dernier en 1900.

Pour mettre en contexte le buste de Friedrich Nitzsche, le commissaire a réuni 34 oeuvres - dessins, estampes, peintures et bronzes, ainsi qu'une série de rares éditions luxueuses d'ouvrages importants de Nietzsche - tirées des collections du Musée des beaux-arts du Canada, de l'Alte Nationalgalerie (Berlin, Allemagne), du Munch Museum (Oslo, Norvège), des Harvard Art Museums et de la Harvard Library (Cambridge, Massachusetts, É.-U.), du Indianapolis Museum of Art, du Klassic Stiftung (Weimar, Allemagne), du Museum der bildenden Kunst (Leipzig, Allemagne), et de la Bibliothèque de livres rares Thomas Fisher de l'Université de Toronto (Toronto, Canada).

L'exposition s'articule autour de trois thèmes : Le comte Harry Kessler et les artistes du Nouveau Weimar, qui présente des oeuvres d'artistes qu'affectionnait particulièrement le mécène et collectionneur d'art; Henry Van de Velde et les Archives Nietzsche, qui montre des exemples du travail de l'architecte et réformateur des arts belge, fervent lecteur de Nietzsche, à qui fut confié le réaménagement des Archives Nietzsche; et L'iconographie nietzschéenne, qui rassemble des portraits et des représentations du philosophe réalisés par des artistes engagés par Harry Kessler ou par Elisabeth Förster-Nietzsche, soeur du philosophe.

Parmi les oeuvres clés présentées dans Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar se trouvent, notamment, Portrait du comte Harry Kessler, 1906, une peinture d'Edvard Munch (1863-1944); certains écrits de Nietzsche - Ecce Homo, 1908; Ainsi parlait Zarathoustra 1908; et Dithyrambes de Dionysos, 1914 -, dont les reliures ont été ornées de motifs conçus par Henry Van de Velde (1863-1957), qui devint directeur de l'École des arts appliqués de Weimar en 1902; ainsi que des oeuvres réalisées par des artistes avant-gardistes tels qu'Auguste Rodin, Pierre Bonnard et Aristide Maillol, qui furent particulièrement admirés à Weimar par le comte Kessler et ses contemporains.

Le « Nouveau Weimar »
Capitale du grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach, située au centre de l'Allemagne, Weimar devient, à la fin des années 1890, le berceau de la modernité du pays, alors qu'un petit groupe d'éminents mécènes, artistes et écrivains s'unissent pour créer un culte autour de la personnalité de Friedrich Nietzsche, qui est encore vivant, mais a sombré dans la démence.

Séduits par les écrits de Nietzsche, ces admirateurs du philosophe voient en lui le symbole de l'entrée de l'Allemagne dans la modernité. Ils exploiteront ainsi le culte de Nietzsche pour transformer Weimar en un haut lieu du modernisme avant-gardiste et cosmopolite : le « Nouveau Weimar ».

Citations
« Cette exposition présente un groupe unique d'artistes - de Klinger, Munch et Van de Velde, à Rodin, Maillol et Bonnard -, et donne vie à l'extraordinaire climat artistique et culturel du Nouveau Weimar. C'est un chapitre majeur de l'histoire moderne, qui se caractérise par un dialogue hautement productif entre la philosophie de Nietzsche et les arts figuratifs. » - Sebastian Schütze, commissaire de l'exposition, doyen de la Faculté des études historiques et culturelles et professeur d'histoire de l'art à l'Université de Vienne, en Autriche

« Cette exposition-dossier raffinée témoigne de l'engagement du Musée d'explorer des pans encore inexplorés de l'histoire de l'art. Nous sommes reconnaissants au commissaire de l'exposition, Sebastian Schütze, pour ses recherches qui nous permettent d'apporter un éclairage inédit sur le phénomène esthétique - majeur bien que peu connu - du Nouveau Weimar et, plus particulièrement, sur l'ambition du comte Kessler d'établir la ville de Weimar en tant qu'épicentre de la modernité en Europe. » - Anne Eschapasse, codirectrice générale intérimaire et sous-directrice, expositions et rayonnement, Musée des beaux-arts du Canada

À propos de Friedrich Nietzsche
Né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Prusse, au sein d'une famille de pasteurs, Friedrich Nietzsche obtient une bourse universitaire pour effectuer des études en théologie et en philologie en vue de devenir pasteur à son tour. Il brise cependant la tradition familiale en abandonnant la théologie. Se questionnant sur son orientation professionnelle, il se plonge dans la lecture des grands philosophes - Schopenhauer, Kant, Hegel et Lange, notamment - à la recherche de réponses. À l'âge précoce de 24 ans, il est nommé professeur de philologie grecque en 1866 à l'Université de Bâle, en Suisse. C'est à cette époque qu'il rencontre Wagner, avec qui il se lie d'amitié. À la même époque, la Prusse, qui cherche à unifier l'Allemagne, entre en guerre en 1870. Nietzsche n'est pas mobilisé, car il a dû renoncer à sa nationalité prussienne en acceptant de s'établir en Suisse. Il s'engagera toutefois comme convoyeur de fonds et de blessés, afin de remplir son devoir d'Allemand.

Son premier livre, La naissance de la tragédie, dans lequel il propose une solution à l'énigme de la tragédie grecque, est publié alors qu'il a 27 ans.

Il renonce à l'enseignement en 1878 en raison d'ennuis de santé et fait de nombreux séjours en Italie, en France et en Suisse. Au cours des dix années qui suivent, il publie plusieurs ouvrages, des oeuvres majeures dans lesquelles il s'interroge notamment sur la morale, le christianisme, l'avenir et la société moderne. Il meurt à 56 ans, le 25 août 1900 à Weimar, après avoir vécu les dix dernières années de sa vie affligé de démence.

Après le décès de Nietzsche, sa réflexion sur l'avènement du surhomme, notamment, de même que ses aphorismes percutants, lui gagneront l'adhésion de divers courants de pensée, dont le nazisme qui s'appropriera les idées du philosophe et les dénaturera au profit de sa propre idéologie.

Pour en savoir davantage sur le buste de bronze de la collection du Musée des beaux-arts du Canada représentant Friedrich Nietzsche réalisé par Max Klinger, lisez l'article intitulé « Prenez garde à ne pas être tués par une statue » : Nietzsche et l'art dans le Nouveau Weimar, maintenant en ligne dans le Magazine MBAC, et visitez la page consacrée à l'exposition dans le site Web du Musée.

Avant-première des Membres
Le jeudi 18 avril, de 10 h à 17 h, les Membres du MBAC auront un accès exclusif à l'exposition. Ils pourront également s'adresser aux guides-animateurs qui seront sur place de 13 h à 15 h pour répondre à leurs questions. Pour devenir Membre.

Rencontre avec l'expert : Sebastian Schütze
Le jeudi 18 avril, de 18 h à 19 h, le commissaire de l'exposition, Sebastian Schütze, expliquera comment le portrait au centre de l'exposition a contribué au statut d'icône de Nietzsche. Dans la salle d'exposition C218. En anglais avec période de questions bilingue. Entrée libre.

 

LIENS UTILES

Heures d'ouverture

Droits d'entrée

beaux-arts.ca

MÉDIAS SOCIAUX

Twitter :  @MBACanada 

Facebook 

Instagram

YouTube

 

SOURCE Musée des beaux-arts du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:30
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) Le Parc régional Petite-Cascapédia est responsable de l'entretien de quelque 20 kilomètres de sentiers de ski de fond dans la MRC de Bonaventure. Pour continuer à assurer la sécurité...

à 12:00
L'honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, a annoncé aujourd'hui des investissements totalisant plus de 1,6 million de dollars à l'appui de festivals locaux et de saisons de spectacles professionnels dans...

à 08:35
BRP  annonce aujourd'hui que José Boisjoli, en plus de ses rôles de président et chef de la direction, et administrateur, sera nommé président du conseil d'administration, succédant ainsi à...

22 avr 2019
Les représentants des médias sont priés de noter que la Société de leucémie et lymphome du Canada (SLLC) et Max Parrot, planchiste professionnel et médaillé d'argent olympique ayant reçu un diagnostic de lymphome hodgkinien, feront une annonce lors...

22 avr 2019
Le Marathon international de la Muraille de la cité de Xi'an, édition 2019 parrainée par Samsung, événement  « Ceinture et route », a débuté à Xi'an, dans la province chinoise du Shaanxi, à 8h30, le 20 avril 2019. L'événement, géré exclusivement par...

22 avr 2019
Le marathon international «?The Belt and Road?» Shaanxi Xi'an (Samsung)·2019 City Wall International Marathon a été lancé le 20 avril 2019 à 8 h 30 à Xi'an, dans la province du Shaanxi, en Chine, réunissant 5 000 coureurs de 28 pays et régions du...



Communiqué envoyé le 17 avril 2019 à 11:00 et diffusé par :