Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Femme, Sécurité publique, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada annonce l'octroi de fonds pour prévenir la violence dans les fréquentations chez les adolescents des communautés rurales et autochtones


Des projets adaptés à la culture favoriseront l'établissement de relations saines et l'égalité des sexes chez les élèves

THUNDER BAY, ON, le 17 avril 2019 /CNW/ - Il est important pour les jeunes d'apprendre à établir des relations saines et à prévenir la violence fondée sur le sexe d'une manière qui est adaptée à leur culture et tient compte de leur communauté et de leur milieu. Certaines populations sont plus susceptibles d'être victimes de violence à cause d'obstacles et de difficultés qui leur sont propres.

Aujourd'hui, l'honorable Patricia Hajdu, ministre de l'Emploi, du Développement de la main?d'oeuvre et du Travail, au nom de l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a souligné la ferme volonté du gouvernement d'éliminer la violence fondée sur le sexe et annoncé le versement de près de 3 millions de dollars sur cinq ans pour la réalisation de trois initiatives visant à prévenir la violence dans les fréquentations chez les adolescents et les jeunes.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay, Ndinawemaaganag Endaawaad Inc. (Ndinawe) et Ka Ni Kanichihk Inc. recevront des fonds pour promouvoir de saines relations et l'égalité des sexes au moyen de programmes créés ou adaptés spécialement pour les communautés rurales et autochtones.

La ministre Hajdu a fait l'annonce lors d'une visite au Bureau de santé du district de Thunder Bay, situé en Ontario, où elle a rencontré les responsables de projet et les partenaires. Ce financement provient de l'Agence de la santé publique du Canada et s'inscrit dans la Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe.

Citations

« Le gouvernement du Canada sait que, pour être efficaces, les programmes de prévention de la violence dans les fréquentations à l'adolescence doivent d'abord et avant tout trouver écho chez les jeunes. Je suis heureuse d'annoncer l'octroi de ces fonds au Bureau de santé du district de Thunder Bay, à Ndinawe et à Ka Ni Kanichihk Inc. pour les aider à créer ou à adapter des programmes de promotion des relations saines et de l'égalité des sexes qui tiendront compte des aspects culturels et sociaux des communautés où ils seront offerts. »
L'honorable Ginette Petitpas Taylor 
Ministre de la Santé

« Il faut absolument mettre fin à la violence fondée sur le sexe si nous voulons vraiment que tous aient les mêmes chances de réussite et, pour y arriver, il faut investir dans des projets qui s'adressent aux personnes particulièrement à risque. En appuyant ces trois organismes, nous faisons en sorte que les jeunes Autochtones aient accès à des programmes sur la violence dans les fréquentations qui leur donnent des moyens d'agir, qui sont adaptés et pertinents sur le plan culturel et qui leur permettent d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour prévenir la violence fondée sur le sexe et établir des relations saines et positives. »
L'honorable Maryam Monsef
Ministre des Femmes et de l'Égalité des genres et ministre du Développement international

« Les gens qui ont été victimes de violence vivent souvent avec des traumatismes qui se répercutent de façon profondément négative et durable sur leur vie. Enseigner aux jeunes ce que sont les relations saines est un moyen efficace de réduire la violence dans les fréquentations chez les adolescents en veillant à ce qu'ils disposent des connaissances fondamentales requises pour nouer des relations saines. Ayant moi-même été une professionnelle de la santé publique, je sais qu'il est essentiel de soutenir des organisations comme celles-ci afin qu'elles puissent poursuivre leur travail essentiel. »
L'honorable Patricia A. Hajdu 
Ministre de l'Emploi, du Développement de la main?d'oeuvre et du Travail

« Je suis ravi de voir qu'autant d'excellentes initiatives locales recevront des fonds grâce au Projet de prévention de la violence chez les jeunes pour poursuivre leurs efforts de promotion des relations saines et de l'égalité des sexes chez les adolescents canadiens. Ces investissements aideront le Bureau de santé du district de Thunder Bay, Ndinawemaaganag Endaawaad Inc. (Ndinawe) et Ka Ni Kanichihk Inc. à mener des projets visant à résoudre ce problème, qui seront créés ou adaptés tout particulièrement pour les communautés rurales et autochtones. »
Don Rusnak 
Député de Thunder Bay-Rainy River

« Du point de vue de la santé publique, les initiatives de prévention primaire réalisées en amont comme le Projet de prévention de la violence chez les jeunes sont essentielles à l'amélioration de la santé et du bien-être des communautés. Nous sommes ravis de coordonner la mise en oeuvre d'un programme exhaustif en milieu scolaire qui porte sur les relations saines et s'adresse aux adolescents du district de Thunder Bay. Nous sommes reconnaissants à nos nombreux partenaires locaux et provinciaux de leur engagement à participer à l'adaptation de ce programme fondé sur des données probantes et à sa mise en oeuvre dans le Nord. Notre expérience combinée ainsi qu'une évaluation officielle de cette initiative éclaireront les actions menées à l'avenir et assureront la viabilité à long terme de ce programme. »
Dre Janet DeMille 
Médecin hygiéniste, Bureau de santé du district de Thunder Bay

« C'est un honneur pour Ndinawemaaganag Endaawaad d'avoir reçu des fonds du gouvernement du Canada pour mettre sur pied, dans notre communauté, un programme de prévention de la violence dans les fréquentations à l'adolescence adapté aux Autochtones. Ndinawe offre divers programmes et services de soutien aux jeunes dans le nord de Winnipeg, et ces fonds nous permettront de créer un programme qui les aidera à avoir des relations saines tout au long de leur vie. »
Kayla Stubbs, 
Directrice de l'innovation, Ndinawemaaganag Endaawaad Inc. (Ndinawe)

« Dans le cadre de ce projet, nous utiliserons une approche axée sur les forces, notamment la valorisation et la filiation culturelles, pour faire tomber les barrières, briser les stéréotypes, stimuler la confiance et le leadership chez les jeunes et accroître la capacité de provoquer des changements personnels selon la philosophie de la "culture comme moyen de prévention". C'est le moment idéal pour mettre l'accent sur la prévention de la violence dans les fréquentations à l'adolescence afin d'aider les jeunes Autochtones à développer une résistance et la capacité de réaliser des changements transformateurs afin de mener une vie saine. »
Dodie Jordaan 
Directrice générale, Ka Ni Kanichihk Inc.

Faits en bref

Produits connexes 
Document d'information - Projets visant à prévenir la violence dans les fréquentations chez les adolescents et les jeunes des communautés rurales et autochtones

Liens associés
Le gouvernement du Canada annonce le financement d'un projet novateur afin de prévenir la violence dans les fréquentations à l'adolescence   
Le gouvernement du Canada annonce du financement pour l'Antigonish Women's Resource Centre and Sexual Assault Services Association   
Le gouvernement du Canada annonce l'octroi de fonds pour prévenir la violence dans les fréquentations chez les adolescents

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 aoû 2019
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 21 août 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée par...

23 aoû 2019
Eli Lilly and Company a annoncé hier que TALTZ® (ixékizumab) a répondu au critère d'évaluation principal ainsi qu'à tous les critères d'évaluation secondaires importants de l'étude de phase IV IXORA?R, laquelle évaluait...

23 aoû 2019
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Surrey pour souligner l'esprit d'innovation et d'entrepreneuriat dans le domaine des entreprises en démarrage. La ministre annoncera ensuite des...

23 aoû 2019
Santé Canada avise la population canadienne que les produits qui suivent peuvent présenter de graves risques pour la santé. Pour en savoir plus, y compris sur ce que les consommateurs canadiens devraient faire, consultez l'avis de sécurité en ligne....

23 aoû 2019
Le choix d'autoriser à l'échelle industrielle la commercialisation d'une gamme élargie de produits du cannabis qui sont relativement peu connus du public et beaucoup moins consommés par les usagers que la forme fumée, pose plusieurs risques pour la...

23 aoû 2019
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, visitera le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé à l'Université St Francis Xavier et fera une annonce. Il y aura un point de presse immédiatement après...



Communiqué envoyé le 17 avril 2019 à 09:44 et diffusé par :