Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé
Sujets : Nouveaux produits et services, Entreprises conjointes

Le Canada, la France et le Royaume-Uni lancent une série d'ateliers de recherche sur les enjeux sociétaux de l'intelligence artificielle


Le CIFAR, le CNRS et UKRI réalisent un investissement total de 400 ?000 $ CA afin de réunir des groupes d'experts internationaux, interdisciplinaires et plurisectoriels chargés de réfléchir à l'utilisation responsable de l'intelligence artificielle.

TORONTO, le 15 avril 2019 /CNW/ - Le CIFAR a lancé, en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et UK Research and Innovation (UKRI), une série d'ateliers de recherche internationaux dans le cadre de son programme Intelligence artificielle et société afin d'examiner les répercussions économiques, éthiques, politiques et juridiques de l'intelligence artificielle (IA) sur la société.

Qu'il s'agisse des assistants numériques ou des véhicules autonomes, les technologies d'intelligence artificielle occupent une place grandissante dans nos vies et soulèvent de vives préoccupations entourant leur développement responsable et éthique. Les nouveaux ateliers de recherche, qui auront lieu de juin 2019 à juin 2020 au Canada, en France et au Royaume-Uni, miseront sur la collaboration internationale afin de mobiliser différents points de vue provenant des sciences sociales, des sciences humaines, du droit, du génie et de l'informatique, de même que de la politique, des affaires et de la société civile. Les équipes interdisciplinaires ainsi formées examineront l'incidence de l'IA sur différents groupes de personnes et secteurs d'activité.

Administrés et gérés par le CIFAR, avec le soutien du CNRS et d'UKRI, les ateliers traitent des répercussions mondiales de l'IA sur une foule d'aspects allant des conflits pressentis dans l'Arctique à la confiance de la société dans les systèmes d'IA, en passant par l'incidence de l'IA sur la pratique médicale. Chaque atelier mènera à une publication non universitaire destinée au grand public et aux responsables des politiques des secteurs publics et privés. Les huit ateliers ont fait l'objet d'un processus de sélection rigoureux qui s'est échelonné sur trois mois. Chaque atelier recevra un soutien financier pouvant aller jusqu'à 50?000 $ CA, pour un investissement total de 400?000 $ CA.

« La force de ces ateliers réside dans leur vocation interdisciplinaire, internationale et plurisectorielle, » a expliqué Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR. « L'IA est en voie d'être adoptée partout dans le monde. Dans ce contexte, il est essentiel que nous élaborions de nouvelles approches pour mesurer l'étendue de ses répercussions sur les personnes, les secteurs et les disciplines. Le CIFAR est ravi de s'associer à des organismes de la France et du Royaume-Uni pour approfondir notre compréhension des enjeux sociétaux de l'IA. »

Cette série d'ateliers est la deuxième organisée sous l'égide du programme Intelligence artificielle et société lancé en 2017 par le CIFAR. Pilier important de la Stratégie pancanadienne en matière d'IA du CIFAR, ce programme jouit d'un octroi de 125 millions de dollars alloué par le gouvernement canadien afin d'assurer le leadership du Canada dans le secteur de la recherche et de l'enseignement en apprentissage automatique.

Pour Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, « oeuvrer à analyser et à mieux comprendre les répercussions éventuelles d'ordre éthique, sociale, juridique ou économique de l'intelligence artificielle est primordial. Le CNRS est ravi de s'engager aux côtés de CIFAR et d'UKRI pour alimenter la réflexion autour de ces questions. »

« Le potentiel de l'intelligence artificielle s'étend à tous les domaines de la société et des affaires. C'est pourquoi il est crucial que nous accordions toute l'attention nécessaire aux enjeux éthiques et sociétaux de son utilisation croissante, » a déclaré sir Mark Walport, directeur général d'UKRI. « Organisés en collaboration avec le CIFAR et le CNRS, les ateliers annoncés aujourd'hui contribueront de façon importante à l'étude des répercussions de l'intelligence artificielle et généreront des connaissances qui éclaireront les décideurs politiques, les entreprises et le public. »

Consultez ici la liste complète des ateliers et des équipes de recherche retenues.

À propos du CIFAR

Le CIFAR est une organisation caritative mondiale basée au Canada qui réunit les plus brillants cerveaux pour se pencher sur les questions les plus importantes auxquelles l'humanité et la science doivent trouver réponse.

En oeuvrant à l'appui de la collaboration interdisciplinaire à long terme, le CIFAR offre aux chercheurs un environnement incomparable qui s'articule autour de la confiance, de la transparence et du partage des connaissances. Notre modèle éprouvé inspire de nouvelles orientations de recherche, accélère la découverte et donne lieu à des percées par-delà les frontières et les disciplines universitaires. Grâce à la mobilisation du savoir, nous sommes des catalyseurs du changement au sein de l'industrie, du gouvernement et de la société. La communauté des membres du CIFAR est forte de 19 lauréats d'un prix Nobel et de plus que 400 chercheurs de 22 pays. En 2017, le gouvernement du Canada a chargé le CIFAR de mettre au point et de diriger la Stratégie pancanadienne en matière d'intelligence artificielle, la première stratégie nationale en matière d'IA au monde.

Le CIFAR reçoit le généreux soutien des gouvernements du Canada, de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de l'Ontario et du Québec, de partenaires canadiens et étrangers, ainsi que de donateurs individuels, de fondations et d'entreprises.

À propos du CNRS

Créé le 19 octobre 1939, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est une institution de recherche parmi les plus importantes au monde. Internationalement reconnu pour l'excellence de ses travaux scientifiques et pour sa capacité à innover, le CNRS a pour vocation de repousser toujours plus loin les limites de la connaissance. Impliqués dans des recherches en lien avec les grandes questions de société, dont le changement climatique, l'environnement, l'intelligence artificielle, la santé ou le vieillissement, ses scientifiques explorent le vivant, la matière, l'Univers et le fonctionnement des sociétés humaines.

www.cnrs.fr/

À propos d'UKRI

UK Research and Innovation (UKRI) est un jeune organisme qui oeuvre en partenariat avec des universités, des établissements de recherche, des entreprises, des organismes de bienfaisance et des instances gouvernementales afin de créer un terreau fertile à la recherche et à l'innovation. Par son travail individuel et collectif, l'organisme aspire à maximiser l'apport de chacune des entités qui le composent. Il travaille de concert avec ses nombreux partenaires pour mettre à profit ses connaissances, ses compétences et ses idées dans l'intérêt de tous.

En activité dans tout le Royaume-Uni grâce à un budget cumulé de plus de 7 M £, UKRI est le fruit d'une collaboration entre le Conseil de recherche en sciences humaines et en arts, le Conseil de recherche en biotechnologie et en sciences biologiques, le Conseil de recherche en ingénierie et en sciences physiques, le Conseil de recherche économique et sociale, Innovate UK, le Conseil de recherche médicale, le Conseil de la recherche sur l'environnement naturel, Research England et le Conseil pour les équipements scientifiques et technologiques.

SOURCE CIFAR


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 avr 2019
Le Fonds de revenu Noranda (le « Fonds ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre clos le 31 mars 2019. À moins d'indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars américains. Faits saillants financiers et...

25 avr 2019
À compter d'aujourd'hui, Chopard devient le chronométreur officiel d'Automobiles Porsche Canada, Ltée. Chopard agira aussi à titre de commanditaire principal de la saison 2019 de la série GT3 Cup Challenge présentée par Yokohama....

25 avr 2019
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, rencontrera des entrepreneurs à Toronto pour discuter des facteurs de succès à l'exportation vers les pays de l'Asie-Pacifique   Événement : Table-ronde...

25 avr 2019
Résultats* Pour l'exercice terminé le 31 janvier 2019 (une période de 12 mois), le produit des activités ordinaires de la société a diminué de 70 127 000 $, passant à 740 017 000 $, par rapport aux 810 144 000 $ inscrits à l'exercice terminé le 31...

25 avr 2019
Morneau Shepell met sa ligne d'écoute téléphonique bilingue à la disposition de toutes les personnes ayant besoin de soutien émotionnel en raison des inondations au Nouveau-Brunswick, qui ont forcé des centaines de personnes à évacuer leur résidence....

25 avr 2019
Prenant acte d'un sondage commandé par les représentants de l'industrie du taxi, de la continuelle attitude de fermeture du ministre des Transports, de l'impasse dans les discussions que celui-ci a pourtant initiées, d'une rencontre infructueuse avec...



Communiqué envoyé le 15 avril 2019 à 00:01 et diffusé par :