Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Dévoilement d'un vaste sondage sur les soins à domicile - Les ASSS assistent à la dégradation des soins à domicile selon un sondage de la FSSS-CSN


MONTRÉAL, le 14 avril 2019 /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dévoile les résultats d'un sondage sur le quotidien des Auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) et sur les services aux usagers. Ce sondage diffusé en marge du Forum national sur la profession d'ASSS illustre la dégradation des conditions de travail de ces intervenant-es qui font tout pour donner des soins de qualité alors que les employeurs et les gouvernements ouvrent toute grande la porte au privé.

Cette consultation a été menée du 17 janvier au 1er mars 2019. Ce sont 2?693 ASSS qui ont répondu à ce sondage, ce qui représente près de 50 % de l'ensemble des ASSS du Québec. Les ASSS sont celles qui rencontrent le plus souvent les usagères et usagers qui reçoivent des soins à domicile. Si elles répondent massivement aimer leur travail (90 %), elles sont aussi près de 97 % à considérer que le gouvernement ne reconnaît pas leur contribution.

Des conditions de travail qui se dégradent alors que les besoins de la population augmentent

Les ASSS sont bien placées pour voir l'ampleur des besoins des usagers. Pourtant, elles rencontrent plusieurs problèmes au travail :

Avec des années de sous-financement chronique et la réforme Barrette, c'est plus de 82 % des répondantes qui ont vu leur charge de travail s'alourdir depuis le 1er avril 2015. Cela en raison de l'alourdissement des profils des usagers (82 %), de l'augmentation du nombre d'usagers (79 %) et de l'instabilité du personnel dans les équipes de travail (55 %).

Cela a des conséquences néfastes sur leur santé.  

Et sur les services à la population :

«?Ce que souhaitent les ASSS, c'est une réelle reconnaissance de leur expertise et une organisation du travail qui mise sur les besoins des usagers. Elles veulent que le travail d'équipe retrouve ses lettres de noblesse pour pouvoir ajuster les soins en cours de route. Les ASSS veulent que les employeurs écoutent ce qu'elles ont à proposer pour mieux servir les besoins de la population?», explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Vers la dislocation de la mission du réseau public

La désorganisation du réseau public observée par les ASSS vient nuire à la mission des soins à domicile. Un des avantages clés des soins à domicile offerts dans le public, c'est le travail d'équipe réalisé par l'ensemble des intervenant-es (ASSS, infirmière, professionnel-le). Pourtant, c'est plus de 83 % des répondantes qui ne sont pas invitées à participer à des rencontres visant la planification des plans de travail.

Comme elles manquent de temps, elles sont seulement 10 % à avoir toujours le temps d'effectuer les tâches qu'elles doivent accomplir et plus de 70 % n'ont pas le temps de répondre aux imprévus.

Les tentacules du privé nuisent à l'offre de soins à la population

Pendant que les conditions de travail des ASSS et le secteur public se dégradent, le privé prend de plus en plus de place dans les soins à domicile. Pour l'année 2016?2017, le recours aux agences privées était de 38,2 % dans la région de Montréal. Que ce soit des entreprises privées, des entreprises d'économie sociale ou par le biais du chèque emploi service, les sommes investies par l'État pour financer le privé sont beaucoup plus importantes que ce qui finance le secteur public. Le constat est inquiétant : plus de 51 % des ASSS craignent pour l'avenir de leur titre d'emploi au sein de leur CSLC.

«?La privatisation des soins à domicile est une tendance lourde qui va de pair avec la dislocation du réseau public. L'éclatement de l'offre nous nuit pour organiser des services qui répondent aux besoins. On a tout un retard à rattraper dans ce domaine. C'est pourquoi nous interpellons la ministre McCann et lui demandons de réagir aux résultats du sondage. Il est encore temps de changer de cap et de consolider nos CLSC?», de conclure Jeff Begley.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 110?000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:35
Le Fonds de revenu Noranda (le « Fonds ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre clos le 31 mars 2019. À moins d'indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars américains. Faits saillants financiers et...

à 20:56
À compter d'aujourd'hui, Chopard devient le chronométreur officiel d'Automobiles Porsche Canada, Ltée. Chopard agira aussi à titre de commanditaire principal de la saison 2019 de la série GT3 Cup Challenge présentée par Yokohama....

à 19:07
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, rencontrera des entrepreneurs à Toronto pour discuter des facteurs de succès à l'exportation vers les pays de l'Asie-Pacifique   Événement : Table-ronde...

à 18:30
Résultats* Pour l'exercice terminé le 31 janvier 2019 (une période de 12 mois), le produit des activités ordinaires de la société a diminué de 70 127 000 $, passant à 740 017 000 $, par rapport aux 810 144 000 $ inscrits à l'exercice terminé le 31...

à 18:27
Morneau Shepell met sa ligne d'écoute téléphonique bilingue à la disposition de toutes les personnes ayant besoin de soutien émotionnel en raison des inondations au Nouveau-Brunswick, qui ont forcé des centaines de personnes à évacuer leur résidence....

à 17:47
Prenant acte d'un sondage commandé par les représentants de l'industrie du taxi, de la continuelle attitude de fermeture du ministre des Transports, de l'impasse dans les discussions que celui-ci a pourtant initiées, d'une rencontre infructueuse avec...



Communiqué envoyé le 14 avril 2019 à 11:15 et diffusé par :