Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Femme

Étude Glassdoor : L'écart salarial hommes-femmes existe toujours en France, bien qu'il tende à se réduire


L'écart Salarial Non Ajusté Entre Les Sexes Est Passé De 14,3 % À 11,6 % Au Cours Des Trois Dernières Années, Ce Qui Signifie Que Les Femmes Gagnent 88 Cents Pour Chaque Euro Gagné Par Les Hommes

L'écart Salarial "Ajusté", Avec Contrôles Statistiques Concernant Les Travailleurs, Passe De 6,3 % À 3,7 % 

PARIS, 27 mars 2019 /PRNewswire/ -- Les écarts de rémunération entre hommes et femmes font l'objet d'une attention particulière ces dernières années, et ce à travers le monde entier. Alors, va-t-on vers une réduction des inégalités ? Aujourd'hui, le Département de Recherche Economique de Glassdoor a publié une nouvelle étude internationale sur l'état de l'écart de rémunération entre les sexes en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne et dans quatre autres pays. Le rapport, intitulé "Progress on the Gender Pay Gap : 2019", révèle que bien qu'il subsiste des écarts de rémunération importants entre hommes et femmes, cet écart s'est légèrement réduit dans la plupart des pays, suggérant une amélioration depuis l'étude Glassdoor de 2016.

Glassdoor

L'étude de 2019 est basée sur plus d'un demi-million d'informations salariales partagées sur la plateforme Glassdoor par des employés au cours de ces trois dernières années1. Cette étude se fonde sur des données salariales à l'échelle du poste et de l'entreprise. Cette spécificité a permis à Glassdoor de comprendre l'écart de rémunération "non ajusté" et "ajusté" dans chaque pays. L'écart de rémunération "non ajusté" explique la différence globale entre les salaires des hommes et des femmes. L'écart de rémunération "ajusté" inclus des contrôles statistiques pour permettre de comparer des hommes et des femmes aux caractéristiques semblables (âge, diplôme, expérience, etc.).

Aujourd'hui, l'écart de rémunération "non ajusté" entre les hommes et les femmes en France est de 11,6 %. Cela signifie que les femmes gagnent, en moyenne, 88 cents pour chaque euro gagné par les hommes. Cela représente une diminution de 2,7 points par rapport à il y a trois ans, lorsque les femmes percevaient en moyenne 85 cents pour chaque euro gagné par les hommes.  En appliquant des contrôles statistiques tels que l'âge, le niveau de scolarité, les années d'expérience, le métier, le secteur, la ville, l'année, l'entreprise et l'intitulé du poste, l'écart de rémunération en France diminue à 3,7 %.  Il s'agit là de l'écart salarial "ajusté".  Ce dernier s'est légèrement réduit puisqu'il était de 6,3 % en 2016.

« Au cours de ces trois dernières années, des chefs d'entreprise, des politiciens, des célébrités et d'autres ont appelé à éliminer les inégalités de salaires entre les sexes. L'étude exhaustive de Glassdoor a mis ces mots à l'épreuve pour révéler que de légers progrès ont été réalisés pour combler cet écart. Bien qu'il s'agisse d'un signe prometteur, cela ne doit pas nous faire oublier que des inégalités importantes subsistent dans le monde entier, même après prise en compte des facteurs liés au lieu de travail et à l'emploi », a déclaré Andrew Chamberlain, Chef Économiste chez Glassdoor. « Grâce à la base de données unique de Glassdoor sur les salaires et les rémunérations, nous mettons en lumière les facteurs qui expliquent les différences de rémunération documentées entre hommes et femmes et, peut-être plus important encore, les obstacles inexpliqués qui continuent à ralentir la marche vers l'égalité salariale. »

Les causes des écarts de rémunération entre hommes et femmes

L'écart de rémunération se divise en une partie "expliquée" (dûe à des différences entre les travailleurs, les secteurs et les emplois) et en une partie "inexpliquée".  Ainsi, 46 % de l'écart salarial entre sexe peut être expliqué par une inégalité de la répartition homme-femme dans certains secteurs et postes, par des différences de diplômes ou par des différences de niveaux d'expérience. Cependant, 53 % de cet écart reste inexplicable selon les données recueillies par Glassdoor. Cet écart salarial inexpliqué pourrait être attribué au fait qu'hommes et femmes sont récompensés différemment, à caractéristiques égales.

Les écarts de salaires dans le monde : la France bonne élève

L'étude Glassdoor 2019 complète révèle également les écarts salariaux et leur évolution depuis 2016 dans d'autres pays, comme aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Allemagne. Mais cette année, l'étude se penche aussi sur le Canada, les Pays-Bas, l'Australie et Singapour. Les résultats dans chacun de ces pays sont similaires : l'écart salarial "non ajusté" tend à se réduire. Cependant, il ne disparaît pas lorsqu'on tient compte de facteurs comme l'expérience des travailleurs, l'âge, le lieu de travail et l'intitulé du poste. Les écarts de rémunération se sont légèrement améliorés au cours des trois dernières années aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, mais ce n'est pas le cas en Allemagne. Ainsi, sur les huit pays de l'étude de 2019, l'Allemagne présente le plus grand écart de rémunération "non ajusté" (22,3 %), alors que la France présente le plus petit écart de rémunération "non ajusté" (11,6 %).


ÉCART SALARIAL DE BASE 
"NON AJUSTÉ"

ÉCART SALARIAL DE BASE
 "AJUSTÉ"

Pays

Cents/pence moyens gagnés par les femmes par dollar/livre/euro des gains des hommes

Pourcentage Avantage salarial masculin

Cents/pence moyens gagnés par les femmes par dollar/livre/euro des gains des hommes

Pourcentage Avantage salarial masculin

Australie

0,85

15,1 %

0,97

3,1 %

France

0,88

11,6 %

0,96

3,7 %

Canada

0,84

16,1 %

0,96

4,0 %

Etats-Unis

0,79

21,4 %

0,95

4,9 %

Royaume-Uni

0,82

17,9 %

0,95

5,0 %

Singapour

0,87

12,8 %

0,95

5,2 %

Allemagne

0,78

22,3 %

0,94

6,4 %

Pays-Bas

0,81

18,9 %

0,93

6,6 %

Voir le rapport complet du Département de Recherche Économique Glassdoor, Progress on the Gender Pay Gap : 2019, comprenant une analyse approfondie de l'écart de rémunération entre les sexes dans les huit pays.

Pour les chercheurs d'emploi et les employés : Visitez Glassdoor pour faire des recherches sur les salaires ou pour soumettre un rapport de salaire. Pour un aperçu complet de l'étude et de plus amples informations sur la manière de réduire l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes, veuillez consulter le site www.glassdoor.com/equalpay

Pour les employeurs : Utilisez l'outil d'audit gratuit de Glassdoor pour analyser la rémunération dans votre entreprise afin de déterminer si des écarts de rémunération existent.

Ressources supplémentaires pour les employeurs, les employés et les chercheurs d'emploi :
Employeurs : 5 actions pour combler l'écart de salaires hommes/femmes dans votre entreprise
Blog : L'argent change-t-il nos priorités au travail ?
Guide : Comment demander une augmentation de salaire

Visitez le site du  Département de Recherche Économique Glassdoor pour vous abonner aux derniers rapports sur le marché du travail.

À propos de Glassdoor

Glassdoor propose toutes les dernières offres d'emploi, ainsi des millions d'avis et de conseils pour permettre aux gens de trouver facilement un emploi qui leur convient parfaitement. Ainsi, Glassdoor aide les employeurs à embaucher des candidats vraiment informés grâce à des solutions de recrutement efficaces comme les offres d'emploi et les produits de marque employeur. Lancé en 2008, Glassdoor a maintenant des revues et des aperçus pour plus de 900 000 entreprises situées dans plus de 190 pays. Pour plus d'informations, visitez glassdoor.com.

Glassdoor® est une marque déposée de Glassdoor, Inc.

1Cette étude est basée sur 510 954 rapports de salaire partagés par les employés sur la plateforme Glassdoor dans huit pays entre le 1/1/16 et le 31/12/18

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/449764/Glassdoor_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:15
Alors que le Québec se remet de la première vague de la pandémie qui l'a frappé de plein fouet ce printemps, l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) lance aujourd'hui sa tournée nationale estivale...

à 16:00
Franklin Templeton Canada a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de juillet 2020 pour certains FNB Franklin LibertySharesMD. Comme le présente en détail le tableau ci-dessous, les porteurs de parts inscrits en date du 14 juillet 2020...

à 15:54
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, invite les représentants des médias à une conférence de presse au cours de laquelle il procédera à une annonce...

à 15:53
Caldwell (CWL à la Bourse de Toronto), fondateur du programme « 40 Canadiens performants de moins de 40 ans » et MNP sencrl, srl, partenaire principal du programme, ont dévoilé aujourd'hui les membres du comité consultatif et la date de sélection des...

à 15:44
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Juggernaut Exploration Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : JUGR Les titres : Oui Motif : Renseignements de la société Heure de la suspension (HE) : 15 h 31 L'OCRCVM peut...

à 15:07
Reprise des négociations pour : Société : Galane Gold Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : GG Les titres : Oui Reprise (HE) : 15 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...



Communiqué envoyé le 26 mars 2019 à 23:59 et diffusé par :