Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Réaction de la CORPIQ au discours sur le budget


Les propriétaires de logements déçus que le gouvernement Legault n'ait pas tenu sa promesse électorale

QUÉBEC, le 21 mars 2019 /CNW Telbec/ - La CORPIQ est déçue par l'absence, dans le budget du ministre des Finances, Éric Girard, de mesures directes pour soutenir la rénovation et l'amélioration de l'efficacité énergétique du parc immobilier locatif vieillissant. Quelques jours avant de prendre le pouvoir, le 1er octobre, la Coalition Avenir Québec s'était pourtant engagée à étendre le programme RénoVert aux immeubles multilogements.

Au Québec, le parc de logements locatifs d'initiative privée compte 1,3 million d'unités d'habitation détenues par environ 275 000 propriétaires. Ce sont 17 % qui ont besoin de rénovations majeures et 24 % de rénovations mineures. Or, les contraintes réglementaires, législatives ainsi qu'économiques bloquent le réinvestissement dans le parc locatif existant, accentuant ainsi la crise du logement qui se dessine entre l'offre et la demande.

« Les immeubles locatifs accusent un déficit d'entretien bien plus important que les habitations de propriétaires occupants et sont plus énergivores, mais ils sont pourtant systématiquement exclus des programmes de crédit d'impôt à la rénovation. Encore cette année, le gouvernement vient de manquer une formidable opportunité de stimuler l'économie, de réduire la consommation énergétique du Québec et d'abaisser les factures de chauffage des locataires », a déploré le directeur Affaires publiques de la CORPIQ, Hans Brouillette.

La CORPIQ est d'autant plus déçue que lors du débat préélectoral sur l'Habitation tenu à Laval le 19 septembre 2018, la Coalition Avenir Québec avait réjoui les acteurs de l'Habitation en s'engageant à rendre permanent le programme RénoVert et, surtout, à l'étendre aux immeubles locatifs. 

Le porte-parole de la CAQ en Habitation et député de Blainville, Mario Laframboise, avait alors déclaré :

« Le parc immobilier du Québec est vieillissant et rendu pratiquement à un point de non-retour. Les critères actuels de la Régie du logement ne permettent pas aux propriétaires d'amortir leurs rénovations avant 40 ans. C'est pourquoi nous voulons rendre permanent le programme de crédit d'impôt RénoVert, afin de stimuler la rénovation écoénergétique tant pour le milieu de l'immobilier locatif privé que public. »

Les travaux permettant d'accroître l'efficacité énergétique des logements non performants constituent l'un des potentiels les plus sous-exploités en matière de rénovation. Il appert cependant qu'un propriétaire n'y trouve pas d'intérêt, puisque si ses locataires paient directement le coût de l'énergie au fournisseur (74 % des cas), eux seuls bénéficient de l'économie, alors c'est le propriétaire qui paie les travaux.  

« Tel que la CORPIQ avait demandé lors des consultations prébudgétaires, nous devons absolument mettre en oeuvre les recommandations du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec 2018-2023 afin de lever les barrières qui découragent la rénovation en efficacité énergétique lorsque le locataire du logement paie directement les factures d'énergie au fournisseur », poursuit Hans Brouillette.

Réduction des délais d'attente à la Régie du logement
La CORPIQ constate que le gouvernement est préoccupé par l'ampleur des délais d'attente à la Régie du logement. Un montant important est injecté, mais il ne sera qu'un baume sur un problème beaucoup plus profond.

Les véritables solutions permettant de réduire les délais de façon structurelle viendront d'une réforme en profondeur du fonctionnement de la Régie et de son environnement juridique, de même que par une réduction à la source du nombre de litiges qui se rendent au tribunal.

À propos de la CORPIQ

Organisme à but non lucratif réunissant 25 000 propriétaires et gestionnaires qui possèdent près de 500 000 logements locatifs, la CORPIQ est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements et à défendre leurs intérêts, et ce, depuis près de 40 ans. Elle est active dans toutes les régions qu'elle dessert à partir de trois bureaux totalisant 50 employés. Les propriétaires québécois fournissent un logement à 1,3 million de ménages locataires et possèdent, dans sept cas sur dix, un duplex ou un triplex. La location de logements représente des revenus annuels bruts de 10,5 milliards $, dont 1,6 sont retournés en taxes municipales et scolaires.

 

SOURCE CORPORATION DES PROPRIETAIRES IMMOBILIERS DU QUEBEC INC.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:00
L'Autorité des marchés financiers sollicite des candidatures en vue de nommer de nouveaux membres au sein de son Comité consultatif du secteur minier (CCSM). Le CCSM est un forum de discussion dont les objectifs sont les suivants : favoriser un...

à 10:50
Le Bureau du taxi a reçu une mention dans la catégorie Innovation numérique pour son Registre des taxis, lors de la soirée de remise des prix Jalon de la mobilité, qui s'est tenue à la Gare Dalhousie de Montréal, le jeudi 17 octobre 2019....

à 10:29
La 6e Exposition internationale du commerce en ligne 2019 de Hangzhou en Chine (2019 EBE China Hangzhou) et la Foire commerciale internationale du numérique de Zhejiang 2019 (2019 Zhejiang IDTF) ont démarré le 18 octobre au Centre international des...

à 10:23
Reprise des négociations pour: Société : DionyMed Brands Inc. Symbole CSE : DYME (toutes les émissions) Reprise (HE) : 10 h 45 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une...

à 10:12
Reprise des négociations pour : Société : Sangoma Technologies Corporation Symbole à la Bourse de croissance TSX : STC (toutes les émissions) Reprise (HE) : 10 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 10:10
Le 8 octobre 2019, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a accepté l'entente de règlement, comprenant des sanctions, conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Francesco...



Communiqué envoyé le 21 mars 2019 à 20:36 et diffusé par :