Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CFG

Budget fédéral 2019-2020 : des enjeux bien identifiés, mais des moyens insuffisants


LONGUEUIL, QC, le 19 mars 2019 /CNW Telbec/ - L'Union des producteurs agricoles (UPA) prend acte des mesures à l'intention du secteur agricole dans le budget fédéral 2019-2020. Ces dernières s'appuient sur des enjeux importants pour les agriculteurs québécois et canadiens, mais les moyens déployés sont insuffisants.

« Les budgets fédéraux consacrés au secteur agricole ont diminué de moitié ces quinze dernières années. Pendant ce temps, le gouvernement canadien multiplie les ententes internationales et cède des parts toujours plus importantes de nos marchés. Cette situation précarise les agriculteurs québécois et canadiens », a déclaré le président général de l'UPA, Marcel Groleau.

Comme le soulignent Les Producteurs de lait du Québec, les compensations de 3,9 G$ annoncées dans le budget ne couvrent pas complètement les pertes pour l'Accord économique et commercial global avec l'Union européenne et le Partenariat transpacifique global et progressiste. Les compensations à venir pour l'Accord États-Unis-Mexique-Canada sont quant à elles à déterminer. Il reste donc plusieurs questions sans réponses dans ce dossier.

Au chapitre des mesures à l'intention du secteur agricole, le budget 2019-2020 identifie plusieurs enjeux importants, c'est-à-dire l'appui aux projets axés sur les aliments locaux, la promotion des produits canadiens, la lutte contre la fraude alimentaire, l'accès possible à la résidence permanente pour certains travailleurs étrangers, l'accueil des travailleurs étrangers temporaires ainsi qu'une vigilance accrue au chapitre de la peste porcine africaine. Les budgets consacrés à ces mesures sont toutefois modestes.

Le budget propose également d'établir une cible nationale de connectivité selon laquelle 95 % des foyers et des entreprises au Canada auront un accès Internet à des vitesses d'au moins 50/10 Mb/s d'ici 2026 et 100 % d'ici 2030, peu importe leur emplacement au pays. Cet objectif sera bien accueilli par les agriculteurs québécois et canadiens.

Rappelons que les dépenses budgétaires du gouvernement canadien en matière d'agriculture sont passées de plus de 5,3 G$ en 2003-2004 à 2,5 G$ en 2019-2020 (-53 %). Ajoutons que les producteurs agricoles canadiens (0,04 $ par 100 $ de revenus agricoles) sont moins soutenus que ceux des États-Unis (0,08 $), de l'OCDE (0,10 $) et de l'Union européenne (0,18 $). Ce désengagement n'est pas sans conséquences et limite notre compétitivité au moment où les citoyens et les consommateurs sont de plus en plus exigeants pour les aliments qu'ils consomment.

 

SOURCE Union des producteurs agricoles


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:17
L'Agence du revenu du Canada (ARC) cherche constamment à déceler les stratagèmes fiscaux et à informer les Canadiens à leur sujet. Dernièrement, l'ARC a remarqué que plusieurs entreprises demandaient indûment des déductions liées aux comptes...

à 14:00
La Société Financière Manuvie publiera ses résultats financiers du premier trimestre après la clôture des marchés le mercredi 1er mai 2019. Il y aura une diffusion en direct sur le Web de la conférence téléphonique avec les analystes le jeudi 2 mai...

à 14:00
Le gouvernement du Québec accorde 8 298 232 $ afin d'appuyer 34 projets1 d'accompagnement de startups sélectionnés à la suite des appels de projets de Startup QuébecMD et du programme Parcours numérique Québec-France lancés à l'automne 2018. Ces...

à 13:30
La mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Benoit Dorais, ainsi que le directeur général de la Ville, M. Serge Lamontagne, annoncent le lancement d'une consultation en ligne auprès de la...

à 13:30
La diversification et la croissance économiques sont essentielles pour assurer une économie forte et résiliente dans le Nord. C'est pourquoi le gouvernement du Canada investit plus de 4,3 millions de dollars dans 16 projets de développement...

à 13:00
Les autorités en valeurs mobilières de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, du Québec et de la Saskatchewan (les autorités participantes) ont annoncé aujourd'hui la conclusion d'un accord de...



Communiqué envoyé le 19 mars 2019 à 20:01 et diffusé par :