Le Lézard
Classé dans : Transport, Exploitation pétrolière

Le gouvernement du Canada annonce d'importants investissements dans la recherche scientifique pour protéger les eaux canadiennes contre les déversements de pétrole


BOSTON, MA, le 18 mars 2019 /CNW/ - Pour le gouvernement du Canada, assurer la propreté, la sécurité et la santé de nos océans et de nos régions côtières pour les générations actuelles et futures est une priorité absolue. C'est pour cette raison que nous faisons d'importants investissements, dans le cadre du Plan de protection des océans, afin de protéger les côtes et les voies navigables du Canada contre les déversements de pétrole.

Aujourd'hui, au nom du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, le secrétaire parlementaire Sean Casey a annoncé que six organisations internationales recevront plus de 4,1 millions de dollars pour des projets de recherche, qui permettront d'améliorer les protocoles et le processus décisionnel visant à réduire au minimum les effets environnementaux des déversements de pétrole.

Les bénéficiaires sont : Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, Johns Hopkins University, New Jersey Institute of Technology, SINTEF Ocean, Texas A&M University, et Woods Hole Oceanographic Institution.

Ces projets s'inscrivent dans le cadre de l'Initiative de recherche multipartenaire de 45,5 millions de dollars, qui a été annoncée l'an dernier pour tirer parti de la collaboration entre les spécialistes des déversements de pétrole au Canada et à l'étranger, en vue de nous assurer de pouvoir fournir les meilleurs conseils et outils scientifiques pour intervenir en cas de déversements de pétrole dans nos eaux.

Au total, 35 projets canadiens et internationaux se concentreront sur une grande diversité de stratégies et de technologies innovatrices pour faciliter les interventions en cas de déversement de pétrole. Dans le cadre de cette initiative, les chercheurs étudieront des modélisations informatiques pour prévoir le mouvement et le devenir des hydrocarbures déversés, l'utilisation d'agents dispersants chimiques et d'agents repousseurs, l'efficacité de la combustion sur place des hydrocarbures déversés en mer et le potentiel des agents biologiques pour la dispersion des hydrocarbures par biodégradation.

L'Initiative de recherche multipartenaire appuiera toute une gamme de projets de recherche différents, mais interdépendants, portant sur des mesures d'intervention de substitution en cas de déversement de pétrole, tout en facilitant les partenariats entre les meilleurs chercheurs au Canada et dans le monde. Ces efforts de collaboration nous aideront à améliorer nos connaissances sur le comportement des déversements de pétrole, la meilleure façon de les contenir et de les nettoyer, et les moyens de réduire au minimum leurs effets sur l'environnement.

Citations

« La collaboration est essentielle lorsqu'il s'agit d'intervenir en cas de déversement de pétrole. Ces nouveaux partenariats déboucheront sur plus de connaissances scientifiques, des mesures d'intervention novatrices et des technologies de pointe, qui contribueront à réduire au minimum les répercussions des déversements de pétrole sur nos eaux marines et côtières. Nous travaillons ensemble pour garantir la propreté, la santé et la sécurité de nos océans et de nos côtes. »

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le gouvernement du Canada fait d'importants investissements dans la recherche scientifique afin de contribuer à protéger les eaux et les côtes canadiennes contre les déversements de pétrole, et d'autres incidents maritimes aux effets dévastateurs. Le financement accordé aux organisations canadiennes et internationales appuiera la recherche et les technologies cruciales, qui nous permettront de mieux réagir aux incidents maritimes et de protéger nos précieux écosystèmes océaniques pour les générations à venir. » 

Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

Document connexe

Fiche d'information

Protéger nos zones marines et côtières contre d'éventuels déversements de pétrole
Plan de protection des océans (PPO)

Les côtes du Canada abritent des écosystèmes productifs qui soutiennent les moyens de subsistance des collectivités autochtones et côtières. Dans le cadre du Plan de protection des océans, Pêches et Océans Canada réunira des chercheurs de haut niveau de tout le pays et du monde entier afin de mieux comprendre le comportement des déversements de pétrole, la façon optimale de les contenir et de les nettoyer, et la façon de limiter leurs effets environnementaux.

L'Initiative de recherche multipartenaire (IRMP) de 45,5 millions de dollars s'appuiera sur les connaissances et l'expérience de spécialistes des déversements de pétrole au Canada et à l'étranger. L'Initiative appuiera au moins 35 projets et donnera lieu à de nouveaux partenariats, à l'amélioration des connaissances et à l'élaboration de nouvelles technologies qui contribueront à accroître la sensibilisation et à atténuer les répercussions des déversements de pétrole et d'autres incidents maritimes.

Bien que la majeure partie du financement de l'IRMP soutiendra des initiatives de recherche au Canada (qui seront annoncées séparément), six organisations internationales recevront des investissements pour 12 projets dans le cadre de l'IRMP :

 

Bénéficiaire

Nom du projet

Échéancier

Montant du financement

Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation

Canberra, Australie

(Elisabeth Fulton, Ph. D)

Réactions directes et indirectes de l'écosystème aux déversements de pétrole et options d'intervention

Six mois

204 101 $

Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation

Canberra, Australie

(Pascal Craw, Ph. D)

Charge utile combinée d'un échantillonneur microbien et d'un capteur physique pour la surveillance rapide des déversements de pétrole en profondeur

Six mois

243 225 $

Johns Hopkins University, Baltimore, Maryland, États-Unis 

(Joseph Katz, Ph. D)

Effets des propriétés du pétrole brut, des agents dispersants et de l'atmosphérisation sur la dispersion des panaches et des nappes

Quatre ans

760 000 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Michel C. Boufadel, Ph. D)

Formation de gouttelettes de pétrole à partir de rejets sous-marins avec et sans la présence de gaz, à différents rapports agent dispersant/huile : implications sur l'efficacité des agents repousseurs et des agents dispersants lorsque le pétrole atteint la surface

Quatre ans

749 800 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Michel C. Boufadel, Ph. D)

Capturer le comportement du pétrole à l'échelle métrique : convergence du pétrole en raison des fronts d'eau et de l'advection verticale

Quatre ans

299 999 $

New Jersey Institute of Technology

Newark, New Jersey, États-Unis

(Lin Zhao, Ph. D)

Effet de la forme et de l'hydrophobie des particules sur la formation d'agrégats hydrocarbures-particules - une étude combinée expérimentale et numérique menant à la formation d'un modèle prédictif

Quatre ans

556 025 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Per Daling)

Énergie artificielle par rinçage à l'eau après traitement aux agents dispersants en mer calme ou dans des eaux prises par les glaces

Un an

45 000 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Per Daling)

Meilleures caractéristiques des résidus brûlés provenant du brûlage sur place sur le terrain et en laboratoire

Un an

110 000 $

SINTEF Ocean, Trondheim, Norvège (Per Daling)

Combustibles à faible teneur en soufre - une nouvelle génération de mazouts marins

Neuf mois

110 000 $

SINTEF Ocean

Trondheim, Norvège

(Roman Netzer)

Évaluation de l'efficacité des agents biologiques pour le traitement des déversements de pétrole en milieu arctique et subarctique

Un an

40 000 $

Texas A&M University

College Station, Texas, États-Unis

(Scott A. Socolofsky, Ph. D)

Modélisation informatique de prévision des risques, besoins et défis liés aux interventions en cas de déversements de pétrole en mer

Quatre ans

400 000 $

Woods Hole Oceanographic Institution

Woods Hole, Massachusetts, États-Unis

(Collin Ward, Ph. D)

Quantifier les effets de l'oxydation photochimique du pétrole sur le rendement des agents repousseurs chimiques dans les eaux canadiennes

Trois ans

637 666 $

Total : 4 155 816 $

 

Mars 2019

Liens connexes

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 avr 2019
Le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Amarjeet Sohi, annoncera, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, un important investissement au titre du Fonds stratégique pour...

25 avr 2019
Le Canada est engagé dans une transition vers des sources d'énergie à faible émission, mais demeure l'un des pays dans le monde dont l'intensité d'émission est parmi la plus élevée, révèle un nouveau rapport de l'Office national de l'énergie....

25 avr 2019
Le gouvernement du Canada prend des mesures pour protéger l'environnement et stimuler l'économie tout en créant de bons emplois dans la classe moyenne et plus de débouchés pour les Canadiens. L'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources...

25 avr 2019
La prospérité future du Canada va de pair avec un environnement durable et sain. Une économie propre crée de la croissance et des emplois bien rémunérés, tout en protégeant le patrimoine naturel du Canada pour les générations à venir.  Randy...

25 avr 2019
La transition vers la croissance propre ouvre les perspectives parmi les plus prometteuses qui soient pour le Canada. En effet, une utilisation plus judicieuse de l'énergie renforce la compétitivité, abaisse les coûts, maximise les profits et...

24 avr 2019
La députée de Don Valley-Est, Yasmin Ratansi, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, fera une annonce concernant l'efficacité énergétique. Un point de presse suivra l'annonce.   Date : Le jeudi 25 avril...



Communiqué envoyé le 18 mars 2019 à 09:20 et diffusé par :