Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujets : Ententes financières, Expansion d'entreprise

Bitfarms annonce un financement par emprunt de 20 M$ US et fournit des précisions concernant l'assemblée générale extraordinaire


BROSSARD, QC et RAMAT GAN, Israël, le 17 mars 2019 /CNW Telbec/ - Bitfarms Ltd. (la « Société ») (TASE: BLLCF) (OTCQX: BLLCF), l'une des plus importantes sociétés du secteur de la technologie des chaînes de blocs au monde, par l'entremise de sa propriété de Backbone Hosting Solutions Inc. (qui exerce ses activités sous la dénomination « Bitfarms »), a annoncé aujourd'hui que Bitfarms a obtenu un financement par emprunt stratégique de 20 000 000 $ US (le « Financement par emprunt ») afin de financer l'expansion continue des activités de la Société. De plus, la Société souhaite rappeler aux actionnaires la prochaine assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 28 mars 2019 et qui portera sur l'échange d'actions proposé de Bitfarms Ltd. (Israël) et Bitfarms Ltd. (Canada) (l'« Arrangement ») en soutien à la stratégie d'inscription en bourse au Canada des titres de la Société.

Financement par emprunt de 20 000 000 $ US 

Le Financement par emprunt garanti est fourni par la société Dominion Capital LLC (« Dominion ») établie à New York et pourra être obtenu en quatre (4) tranches de 5 000 000 $ US, sous réserve du respect continu de clauses restrictives habituelles et du franchissement de diverses étapes, notamment la construction de l'infrastructure de Bitfarms et les achats de matériel de minage connexe. Les montants prélevés aux termes de la facilité porteront intérêt au taux de 10 %, chaque tranche ayant une durée de 24 mois, et tout solde à l'échéance fera l'objet d'un versement forfaitaire final. Bitfarms effectuera des paiements de capital et d'intérêt mensuels correspondant à un minimum de 10 % de la production totale de cryptomonnaie. Dans le cadre du Financement par emprunt, Dominion recevra environ 6,7 M de bons de souscription d'actions de Bitfarms Ltd. (Canada) (les « Bons de souscription ») si la totalité du montant de 20 000 000 $ US est prélevée. Les Bons de souscription, d'une durée de cinq ans à compter de la date d'émission, peuvent être exercés afin d'acquérir des actions ordinaires de Bitfarms Ltd. à un prix d'exercice de 0,40 $ US l'action. Dominion s'est vu octroyer 1,67 M de Bons de souscription au moment où a été effectué le prélèvement de la première tranche de financement de 5 000 000 $ US. Advenant la non-réalisation de l'Arrangement, les Bons de souscription deviendront une obligation de la Société.

« Le Financement par emprunt nous permettra de poursuivre la stratégie d'expansion de Bitfarms, laquelle est soutenue par notre important portefeuille de 162,5 mégawatts d'énergie verte à prix concurrentiel dans la province de Québec. Les prix actuels du matériel constituent une occasion attrayante d'investir dans l'expansion de nos activités. Nous prévoyons acheter du matériel de minage de nouvelle génération plus efficace dans le cadre de notre expansion et nous commencerons immédiatement la construction des phases 1 et 2 de notre nouveau centre de calcul moderne situé dans la municipalité de Sherbrooke, au Québec. Le produit du Financement par emprunt devrait nous permettre d'augmenter notre puissance opérationnelle installée d'environ 30 mégawatts, en plus de nous permettre d'utiliser la pleine capacité de nos quatre (4) installations en exploitation, » a déclaré Wes Fulford, chef de la direction de la Société.

« Malgré la conjoncture difficile du financement sur les marchés publics, nous avons réussi à financer les plans d'expansion de Bitfarms tout en limitant la dilution pour les actionnaires. Offrir des rendements supérieurs aux investisseurs par l'entremise d'un déploiement prudent du capital constitue toujours l'objectif central de notre stratégie. Nos efforts visant à intégrer verticalement notre modèle d'affaires nous permettent d'exercer un contrôle total sur l'expansion de Sherbrooke et d'avoir le plein contrôle de l'exploitation après sa réalisation. Nous croyons fermement que nous pouvons continuer à augmenter la puissance de hachage et la part de marché de Bitfarms, et ce dans les délais voulus et moyennant des coûts considérablement moindres que ceux qu'engagent des entreprises similaires à la nôtre. Le Financement par emprunt témoigne de la force de notre équipe, de la mise en oeuvre de nos plans stratégiques ainsi que de notre excellence opérationnelle. »

Bitfarms tient à construire une infrastructure novatrice et efficace visant à soutenir l'économie financière décentralisée. Avec de l'énergie verte à un prix concurrentiel, des universités innovantes et des surplus d'électricité, le Québec pourrait devenir une plaque tournante mondiale de la technologie des chaînes de blocs.

Assemblée générale extraordinaire

Le jeudi 28 mars 2019, une assemblée générale extraordinaire sera tenue afin que les actionnaires votent à l'égard de l'Arrangement proposé de Bitfarms Ltd. (Israël) et de Bitfarms Ltd. (Canada) en soutien à la stratégie d'inscription en bourse au Canada des titres de la Société. En réponse aux demandes de renseignements des actionnaires, et dans l'éventualité où les actionnaires approuvent l'Arrangement, la Société confirme qu'elle ne procédera pas à la clôture de l'Arrangement tant qu'elle n'aura pas obtenu l'approbation conditionnelle de l'inscription des actions ordinaires de Bitfarms Ltd. (Canada) à la cote de la Bourse de croissance TSX au Canada.

Les actionnaires inscrits à la clôture des négociations le 7 février 2019 peuvent voter en personne ou par voie électronique par l'entremise d'un système de vote électronique. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le processus de vote ainsi que sur l'opération proposée dans les rapports de la Société publiés sur le site Maya.

À propos de Bitfarms Ltd. (auparavant Bitfarms Technologies Ltd. et Blockchain Mining Ltd.)

Du fait de sa propriété de Bitfarms, la Société est le propriétaire et l'exploitant de fermes de chaînes de blocs qui alimentent l'économie financière décentralisée mondiale. Bitfarms fournit une puissance de calcul à des réseaux de cryptomonnaie, comme le bitcoin, et touche des droits de chacun de ces réseaux pour la réalisation et le traitement des opérations. Grâce à un approvisionnement en hydroélectricité propre et offerte à prix concurrentiel, Bitfarms exploite quatre fermes de chaînes de blocs au Québec (Canada), lesquelles disposent d'une infrastructure d'une capacité de 36 MW et d'une puissance de hachage installée d'environ 220 Ph/s. L'équipe de direction solide et chevronnée de Bitfarms est composée d'exploitants expérimentés de centres de données d'envergure industrielle et de professionnels des marchés financiers, qui se concentrent sur la construction d'infrastructures d'avenir en élaborant et en hébergeant l'écosystème qui se développe autour des technologies fondées sur les chaînes de blocs.

Pour en savoir plus sur les événements et les faits nouveaux concernant Bitfarms et sur ses communautés en ligne :

Facebook : https://www.facebook.com/bitfarms/
Twitter : https://twitter.com/Bitfarms_io
Instagram : https://www.instagram.com/bitfarms/
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/bitfarms/ 
Site Web: www.bitfarms.io

Mise en garde

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni la sollicitation d'une offre d'achat ou de vente de titres ou d'autres instruments financiers dans tout territoire, ni ne constitue un conseil ou une recommandation à l'égard de titres ou d'autres instruments financiers de la Société. Les investisseurs devraient savoir qu'à l'exception de ce qui est divulgué dans les communications réglementaires de la Société préparées relativement aux opérations décrites aux présentes, les renseignements publiés ou obtenus relativement aux opérations décrites aux présentes pourraient ne pas être exacts ou complets, et les investisseurs ne devraient donc pas se fier à de tels renseignements. La négociation des titres de la Société devrait être considérée comme hautement spéculative. Aucune bourse ou commission des valeurs mobilières ou tout autre organisme de réglementation n'a approuvé ou désapprouvé l'information que contient ce communiqué.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse comporte certains « renseignements prospectifs », au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, qui sont fondés sur des attentes, des estimations et des projections formulées en date du présent communiqué de presse. Les renseignements contenus dans le présent communiqué qui portent sur les modalités et conditions du Financement par emprunt, l'Arrangement proposé avec Bitfarms Ltd. (Canada) et les plans et objectifs futurs de la Société sont des renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs peuvent également comprendre les renseignements qui se rapportent à ce qui suit : les intentions, les plans et les actions de la Société après le Financement par emprunt de Bitfarms, l'échéancier de la mise en oeuvre de l'Arrangement, l'inscription des actions ordinaires de Bitfarms Ltd. (Canada) en bourse; les avantages potentiels du Financement par emprunt et de l'Arrangement; la probabilité de prélèvements futurs aux termes du Financement par emprunt, lesquels dépendent du franchissement des principales étapes de l'expansion et du respect continu des clauses restrictives; l'obtention des approbations des actionnaires pertinentes et la réalisation de l'Arrangement, de même que la capacité de Bitfarms d'effectuer avec succès du minage de cryptomonnaies; une augmentation des revenus conforme aux attentes actuelles; la capacité de liquider de manière rentable les stocks actuels de cryptomonnaie; les fluctuations des cours des cryptomonnaies et les conséquences négatives que de telles fluctuations pourraient avoir sur les activités de Bitfarms; la volatilité des cours des cryptomonnaies; la construction et l'exploitation de l'infrastructure de chaînes de blocs comme il est actuellement prévu; et l'absence de réglementation ou de lois qui empêcheraient Bitfarms d'exercer ses opérations.

Tout énoncé qui exprime ou comporte des discussions en ce qui concerne les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses ou événements ou rendements futurs (souvent, mais pas toujours, en utilisant des mots ou expressions tels que « s'attendre à » ou « ne pas s'attendre à », « être prévu », « prévoir » ou « ne pas prévoir », « planifier », « estimer » ou « avoir l'intention », ou en indiquant que certaines mesures, certains événements ou certains résultats « peuvent », « pourraient » ou « devraient » être pris, survenir ou être atteints, ou en utilisant le mode futur ou conditionnel à leur égard) n'est pas un énoncé de faits historiques, peut être un renseignement prospectif et sert à identifier les renseignements prospectifs. 

Ces renseignements prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de la Société au moment où ils ont été établis, et ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus ou inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations réels de la Société diffèrent considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs qui y sont explicitement ou implicitement indiqués. De tels facteurs comprennent, notamment, les risques relatifs à ce qui suit : la capacité d'effectuer d'autres prélèvements aux termes du Financement par emprunt, lesquels dépendent du franchissement des principales étapes de l'expansion et du respect continu des clauses restrictives; les risques relatifs au service de la dette et aux clauses restrictives; les incertitudes relatives à l'Arrangement, y compris les risques relatifs à l'obtention des approbations des actionnaires pertinentes et à la réalisation de l'Arrangement ou à la résiliation de l'Arrangement dans certaines circonstances; les risques relatifs au fait que certains administrateurs et dirigeants de la Société puissent avoir des intérêts à l'égard de l'Arrangement qui sont différents des intérêts d'autres actionnaires; la conjoncture économique mondiale; la dilution; les antécédents d'exploitation limités de Bitfarms; les besoins en capital futurs et l'incertitude en ce qui a trait au financement supplémentaire; la nature concurrentielle du secteur; les risques liés au taux de change; la nécessité pour Bitfarms de gérer sa croissance et son expansion prévues; les conséquences liées au développement de produits et le besoin d'évoluer continuellement sur le plan technologique; la protection des droits exclusifs; les conséquences de la réglementation gouvernementale et du respect d'une telle réglementation sur Bitfarms et sur le secteur; les risques liés à la sécurité des réseaux; la capacité de Bitfarms de s'assurer que ses systèmes fonctionnent adéquatement de manière continue; la dépendance envers le personnel clé; la détérioration de la situation économique mondiale et des marchés financiers qui peut entraver l'accès à des capitaux ou augmenter le coût du capital; et la volatilité des marchés boursiers ayant une incidence sur le cours des titres sans égard au rendement d'exploitation. De plus, des facteurs particuliers pourraient avoir une incidence sur les résultats futurs des activités de Bitfarms, notamment les suivants : la construction et l'exploitation de l'infrastructure de chaînes de blocs pourraient ne pas avoir lieu ou ne pas se dérouler comme il est prévu actuellement; l'expansion pourrait ne pas avoir lieu ou ne pas s'effectuer comme il est prévu actuellement; la capacité à effectuer des prélèvements supplémentaires aux termes de Financement par emprunt ne serait pas garantie advenant que la totalité ou une partie des principales étapes de l'expansion prévues ne soient pas franchies ou que des clauses restrictives ne soient autrement pas respectées pendant la durée du Financement par emprunt; la capacité à assurer le service des obligations relatives à la dette et à maintenir une flexibilité à l'égard des clauses restrictives aux termes du Financement par emprunt; le marché des cryptomonnaies; la capacité à effectuer avec succès du minage de cryptomonnaies; les revenus pourraient ne pas augmenter ou ne pas augmenter comme il est prévu actuellement; il pourrait ne pas être possible de liquider les stocks actuels de cryptomonnaie ou de les liquider de manière rentable; une baisse des cours des cryptomonnaies pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les activités; la volatilité des cours des cryptomonnaies; les cours historiques des cryptomonnaies et la capacité à effectuer du minage de cryptomonnaies à des prix comparables aux cours historiques; et l'absence de réglementation ou de lois qui empêcheront Backbone d'exercer ses activités. La Société a également supposé qu'il ne surviendrait aucun événement important hors du cours normal des activités de Bitfarms. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de ceux qui sont prévus, estimés ou voulus. Toutefois, rien ne garantit que ces énoncés prospectifs se révéleront exacts, puisque les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prévoient. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux renseignements prospectifs. Pour une description plus détaillée des facteurs de risque et des incertitudes touchant la Société, veuillez vous reporter aux rapports de la Société déposés de temps à autre auprès de l'Autorité israélienne des valeurs mobilières et de la Bourse de Tel-Aviv. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont faits en date de celui-ci, et la Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser de tels énoncés, sauf dans la mesure requise par la loi.

 

SOURCE Bitfarms Ltd.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 mar 2019
Le Grand Montréal se réjouit de l'investissement fédéral de 183 millions $ dans la Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone (ou LC3*), une initiative qui aidera les villes à réduire leur empreinte carbone par la mise en oeuvre de solutions...

19 mar 2019
Le budget fédéral dévoilé aujourd'hui contribuera à la lutte contre les changements climatiques grâce à un investissement important de 183 millions de dollars dans la Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone (LC3)....

19 mar 2019
La Nissan Leaf a été nommée Voiture verte canadienne de l'année 2019 (CGCOTY) et le Jaguar I-PACE est le Véhicule utilitaire vert canadien de l'année 2019 (CGUVOTY) tel que décidé par l'Association des Journalistes Automobile du Canada (AJAC) lors du...

19 mar 2019
Les membres du conseil d'arrondissement de Montréal-Nord ont adopté hier soir une déclaration par laquelle ils reconnaissent l'importance des enjeux environnementaux et confirment leur volonté de participer au mouvement de mobilisation en cours....

19 mar 2019
Voici un résumé des principales décisions prises par les membres du conseil d'arrondissement de Montréal-Nord lors de la séance du lundi 18 mars. Montréal-Nord reconnait l'urgence climatique Les membres du conseil ont officiellement déposé, lors du...

19 mar 2019
Le roi Salmane ben Abdelaziz d'Arabie saoudite lance aujourd'hui une vaste initiative de travaux publics articulée autour de quatre projets de développement de la capitale, soulignant le statut de leader du Royaume en matière d'urbanisme et de...



Communiqué envoyé le 17 mars 2019 à 05:00 et diffusé par :