Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

Stella-Jones publie les résultats de son quatrième trimestre et de son exercice 2018


MONTRÉAL, 15 mars 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Stella-Jones Inc. (TSX : SJ) (« Stella-Jones » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son quatrième trimestre et de son exercice clos le 31 décembre 2018.  

« Nous avons clos l'exercice avec de solides résultats. Les ventes ont progressé de 14,7 % au quatrième trimestre pour atteindre 432,8 millions de dollars et le BAIIA a augmenté de 10,0 % pour s'établir à 41,8 millions de dollars, malgré une perte hors caisse de 7,9 millions de dollars découlant de la réévaluation à la valeur du marché de contrats dérivés sur marchandises. Pour l'ensemble de l'exercice, les ventes se sont élevées à 2,1 milliards de dollars et ont augmenté dans toutes les catégories de produits, grâce aux effets conjugués de hausses des prix de vente, de la demande des marchés et des acquisitions réalisées. Notre BAIIA affiche une légère progression pour l'ensemble de l'exercice, tandis que notre résultat net a reculé en raison principalement d'un avantage fiscal non récurrent hors caisse enregistré suite à la réforme fiscale américaine promulguée en 2017. La situation financière de Stella-Jones demeure très saine et la Société a annoncé aujourd'hui une hausse de son dividende pour une quinzième année consécutive.

Pour 2019, compte tenu des conditions en vigueur sur les marchés et des niveaux actuels des devises et des prix du bois d'oeuvre, nous prévoyons une augmentation des ventes de Stella-Jones par rapport au précédent exercice ainsi qu'une amélioration des marges. Comme toujours, nous poursuivrons nos efforts en vue d'optimiser nos activités d'exploitation dans l'ensemble de l'organisation, tout en demeurant à l'affût d'occasions sur le marché pour chacune de nos catégories de produits, » a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction.

Faits saillants financiers
(en millions de dollars canadiens, sauf les données par action et la marge)
T4-18 T4-17 Exercice 2018 Exercice 2017 
Ventes432,8 377,4 2 123,9 1 886,1 
BAIIA41,8 38,0 244,4 243,1 
Marge du BAIIA (%)9,7 % 10,1 % 11,5 % 12,9 % 
Résultat d'exploitation31,8 29,0 206,3 207,4 
Résultat net de la période20,6 51,1 137,6 167,9 
  Par action ? de base et dilué ($)0,30 0,74 1,98 2,42 
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (de base, en milliers) 69 358  69 336  69 352  69 324 

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2018
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018, les ventes ont atteint 2 123,9 millions de dollars, en hausse de 12,6 % par rapport aux ventes de 1 886,1 millions de dollars réalisées lors de l'exercice précédent. Les acquisitions ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 60,5 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion des devises a eu un impact négatif de 12,9 millions de dollars. Si on exclut ces facteurs, les ventes ont progressé d'environ 190,2 millions de dollars, soit 10,1 %.

Les ventes de traverses de chemin de fer se sont élevées à 662,4 millions de dollars pour l'exercice 2018, ce qui représente une hausse de 1,7 % par rapport aux ventes de 651,5 millions de dollars réalisées en 2017. L'effet de conversion des devises a réduit les ventes d'environ 6,9 millions de dollars. Si on exclut l'effet de conversion des devises, les ventes de traverses de chemin de fer ont augmenté d'environ 17,8 millions de dollars, ou 2,7 %, en raison principalement d'une hausse des prix de vente dans la seconde moitié de l'exercice, en partie contrebalancée par le soutien apporté par la Société à la transition d'un client qui exploite des chemins de fer de catégorie 1 d'un programme de «?services de traitement?» à un programme à services complets de type «?black-tie?» au cours de la première moitié de l'exercice.

Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 725,0 millions de dollars en 2018, en hausse de 10,9 % par rapport aux ventes de 654,0 millions de dollars réalisées en 2017. Les acquisitions ont contribué aux ventes à hauteur de 1,4 million de dollars, tandis que l'effet de conversion des devises a réduit les ventes d'environ 3,4 millions de dollars. Si on exclut l'apport des acquisitions et l'effet de conversion des devises, les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont augmenté d'environ 73,0 millions de dollars, ou 11,2 %, en raison principalement d'une progression des ventes dans le sud-est des États-Unis, d'un accroissement du nombre de projets nécessitant des poteaux de transmission, de la vigueur de la demande générée par les programmes de remplacement et d'une hausse des prix de vente.

Les ventes dans la catégorie du bois d'oeuvre à usage résidentiel ont totalisé 474,7 millions de dollars en 2018, en hausse de 29,6 % par rapport à celles de 366,2 millions de dollars réalisées en 2017. Les acquisitions ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 43,9 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion des devises a réduit les ventes d'environ 1,7 million de dollars par rapport à l'exercice 2017. Si on exclut ces facteurs, les ventes de bois d'oeuvre à usage résidentiel ont augmenté d'environ 66,3 millions de dollars, soit 18,1 %. Cet écart favorable est principalement attribuable à une hausse des prix de vente découlant de l'augmentation des coûts du bois d'oeuvre qui a été transférée aux clients ainsi qu'à un accroissement du volume résultant de la présence grandissante de la Société sur ce marché.

Les ventes de produits industriels ont atteint 109,0 millions de dollars au cours de l'exercice 2018, comparativement à 94,5 millions de dollars lors du précédent exercice. Les acquisitions ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 14,4 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion des devises a réduit les ventes d'environ 0,9 million de dollars par rapport à l'exercice 2017. Si on exclut la contribution des acquisitions et l'effet de conversion des devises, les ventes ont progressé de 1,1 %, en raison essentiellement de la demande pour des produits destinés au secteur ferroviaire et de projets ayant requis des produits laminés, en partie contrebalancés par une baisse de la demande de poutres et de bois pour les ponts.

Les ventes dans la catégorie des billots et du bois d'oeuvre se sont chiffrées à 152,8 millions de dollars en 2018, comparativement à des ventes de 119,9 millions de dollars en 2017. Si on exclut l'apport des acquisitions, les ventes pour cette catégorie de produits ont augmenté de 26,8 %. Cette progression importante reflète une hausse des prix de vente découlant de l'augmentation des coûts du bois d'oeuvre, jumelée à une intensification des activités de récolte du bois dans le but de s'approvisionner en matière première afin de soutenir les fortes ventes de poteaux.

Le résultat d'exploitation s'est établi à 206,3 millions de dollars, soit 9,7 % des ventes, comparativement à 207,4 millions de dollars, ou 11,0 % des ventes, en 2017. Bien que le résultat d'exploitation en dollars absolus soit comparable à celui du précédent exercice, il affiche un recul lorsqu'exprimé en pourcentage des ventes. Cette baisse en pourcentage des ventes s'explique principalement par le soutien apporté par la Société à la transition d'un client, qui exploite des chemins de fer de catégorie 1, d'un programme de «?services de traitement?» à un programme à services complets de type «?black-tie?» au cours de la première moitié de l'exercice. Dans le but d'accélérer cette transition, la Société a acquis des traverses de chemin de fer non traitées de ce client, ce qui a augmenté le coût des ventes une fois que ces traverses ont été traitées et vendues. En outre, la hausse des coûts des traverses de chemin de fer non traitées et de certaines essences de poteaux non traitées jumelée au décalage pour transférer ces hausses aux clients a aussi eu des répercussions négatives sur le résultat d'exploitation. Par ailleurs, l'augmentation des coûts du bois d'oeuvre au cours de l'année, transférée aux clients par le biais de hausses des prix de vente des produits, a contribué à accroître le coût des ventes dans la catégorie du bois d'oeuvre à usage résidentiel, mais a aussi exercé une pression à la baisse sur les marges lorsqu'exprimées en pourcentage des ventes.

Le résultat net pour l'exercice 2018 a reculé de 18,0 % pour s'établir à 137,6 millions de dollars, soit 1,98 $ par action diluée, comparativement à un résultat net de 167,9 millions de dollars, ou 2,42 $ par action diluée, lors de l'exercice 2017. La baisse, d'un exercice sur l'autre, s'explique essentiellement par un avantage fiscal non récurrent hors caisse de 30,0 millions de dollars comptabilisé au quatrième trimestre de l'exercice 2017 découlant de la réévaluation des passifs d'impôt différé à la suite d'une réduction du taux d'imposition fédéral maximum sur le revenu des sociétés aux États-Unis.  

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE
Les ventes se sont élevées à 432,8 millions de dollars au quatrième trimestre de l'exercice 2018, en hausse de 14,7 % par rapport aux ventes de 377,4 millions de dollars réalisées lors de la même période en 2017. Les acquisitions ont contribué aux ventes à hauteur d'environ 11,4 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion des devises a eu un impact positif de 9,0 millions de dollars sur les ventes. Si on exclut ces facteurs, les ventes ont progressé d'environ 35,0 millions de dollars, soit 9,3 %.

Les ventes de traverses de chemin de fer ont atteint 127,0 millions de dollars, contre 118,0 millions de dollars lors du précédent exercice. Si on exclut l'effet de conversion résultant des fluctuations des devises, les ventes de traverses de chemin de fer ont enregistré une augmentation de 4,8 % grâce à une hausse des prix de vente. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics se sont chiffrées à 192,0 millions de dollars, en hausse de 17,9 % par rapport aux ventes de 162,9 millions de dollars réalisées lors du précédent exercice. Si on exclut l'apport des acquisitions ainsi que l'effet de conversion des devises, les ventes ont progressé de 15,0 % en raison de l'élargissement de la portée de la Société sur le marché du sud-est des États-Unis, d'un accroissement du nombre de projets nécessitant des poteaux de transmission, de la vigueur de la demande générée par les programmes de remplacement et des besoins suite aux feux de forêt en Californie vers la fin de 2018. Les ventes de bois d'oeuvre à usage résidentiel ont atteint 60,3 millions de dollars, en hausse par rapport à celles de 48,6 millions de dollars réalisées lors du précédent exercice. Si on exclut l'apport des acquisitions et l'effet de conversion des devises, les ventes ont progressé de 8,0 %, grâce à un accroissement des volumes au Canada, en partie contrebalancé par une baisse des prix de vente aux États-Unis. Les ventes de produits industriels se sont élevées à 23,1 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 20,0 millions de dollars réalisées un an plus tôt. Si on exclut l'apport des acquisitions et l'effet de conversion des devises, les ventes ont fléchi de 6,0 % en raison d'un recul de la demande de bois pour les ponts et de poutres. Enfin, les ventes de billots et de bois d'oeuvre se sont chiffrées à 30,4 millions de dollars, contre 27,9 millions de dollars lors du précédent exercice. Si on exclut l'effet de conversion des devises, les ventes ont augmenté de 7,9 %, en raison essentiellement d'une intensification des efforts d'approvisionnement en poteaux visant à soutenir la catégorie des poteaux destinés aux sociétés de services publics, en partie contrebalancée par une baisse des prix de vente du bois d'oeuvre.   

Le bénéfice brut s'est établi à 67,0 millions de dollars, soit 15,5 % des ventes, au quatrième trimestre de l'exercice 2018, contre 53,5 millions de dollars, ou 14,2 % des ventes, au quatrième trimestre de 2017. L'augmentation en pourcentage des ventes traduit essentiellement une amélioration de l'absorption des frais généraux d'un exercice sur l'autre découlant d'un accroissement du niveau d'activité de production alors que les marges dégagées sur les produits sont demeurées comparables à celles du précédent exercice.

Le résultat d'exploitation s'est élevé à 31,8 millions de dollars, soit 7,4 % des ventes, au quatrième trimestre de l'exercice 2018, contre 29,0 millions de dollars, ou 7,7 % des ventes lors de l'exercice précédent et a été affecté par une perte hors caisse de 7,9 millions de dollars découlant de la réévaluation à la valeur du marché de contrats dérivés sur le diesel et le pétrole.

Le résultat net de la période s'est établi à 20,6 millions de dollars, soit 0,30 $ par action diluée, comparativement à 51,1 millions de dollars, ou 0,74 $ par action diluée, lors de l'exercice précédent.  La baisse, d'un exercice sur l'autre, est attribuable à un avantage fiscal non récurrent hors caisse comptabilisé au quatrième trimestre de l'exercice 2017 découlant de la réévaluation des passifs d'impôt différé à la suite d'une réduction du taux d'imposition fédéral maximum sur le revenu des sociétés aux États-Unis.

SITUATION FINANCIÈRE SOLIDE
Au 31 décembre 2018, la dette à long terme de la Société, incluant la partie courante, s'élevait à 513,5 millions de dollars, comparativement à 455,6 millions de dollars au 31 décembre 2017. Cette augmentation traduit essentiellement un accroissement des besoins en fonds de roulement, le financement nécessaire aux acquisitions de Prairie Forest Products et Wood Preservers Incorporated, de même que l'incidence de la conversion de la devise locale sur la dette à long terme libellée en dollars américains. Au 31 décembre 2018, le ratio de la dette totale sur le BAIIA de Stella-Jones s'établissait à 2,1:1, en hausse par rapport au ratio de 1,9:1 affiché au 31 décembre 2017.  

HAUSSE DE 16,7 % DU DIVIDENDE TRIMESTRIEL QUI EST PORTÉ À 0,14 $ PAR ACTION
Le 14 mars 2019, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,14 $ par action, ce qui représente une hausse de 16,7 % par rapport au précédent dividende trimestriel, sur les actions ordinaires en circulation de la Société, payable le 26 avril 2019 aux actionnaires inscrits aux registres de la Société à la clôture des affaires le 5 avril 2019. Il s'agit d'un dividende admissible.

PERSPECTIVES
Pour 2019, compte tenu des conditions en vigueur sur les marchés qu'elle dessert, du niveau actuel des prix du bois, et dans l'hypothèse où les devises demeurent stables, la direction de la Société s'attend à une augmentation des ventes de Stella-Jones par rapport au précédent exercice, grâce à la hausse des prix dans les catégories des traverses de chemin de fer et des poteaux destinés aux sociétés de services publics ainsi qu'à l'accroissement de la portée de la Société sur les marchés des catégories du bois d'oeuvre à usage résidentiel et des poteaux destinés aux sociétés de services publics. La direction prévoit également une amélioration des marges par rapport à l'exercice 2018 dans l'ensemble de ses catégories de produits. La progression des marges sera principalement attribuable à la hausse des prix de vente et à l'accroissement des volumes de traverses de chemin de fer, jumelés à une amélioration de la composition des ventes dans la catégorie des poteaux destinés aux sociétés de services publics. Par ailleurs, il est important de noter que la mise en oeuvre d'IFRS 16 aura un impact positif sur le BAIIA en 2019 alors que l'impact sur le résultat net sera négatif en raison de charges financières plus élevées. La Société prévoit engager en 2019 un montant comparable à celui de l'exercice 2018 en immobilisations corporelles (51,6 millions de dollars en 2018) qui englobera un agrandissement d'usine à Cameron, au Wisconsin. 

Pour de plus amples renseignements concernant chacune des catégories de produits, veuillez consulter les rapports de gestion pour les exercices clos les 31 décembre 2018 et 2017.  

TÉLÉCONFÉRENCE
Stella-Jones tiendra une conférence téléphonique le 15 mars 2019 à 10 h, heure de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 1-647-788-4922 (pour les participants de Toronto ou d'outremer) ou le 1-877-223-4471 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en téléphonant au 1-800-585-8367 et en entrant le code 2087356 sur votre clavier téléphonique. L'enregistrement sera accessible à compter de 15 h, heure de l'Est, le vendredi 15 mars 2019, jusqu'à 23 h 59, heure de l'Est, le vendredi 22 mars 2019.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS
Le BAIIA (le résultat d'exploitation avant amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles), le résultat d'exploitation et les marges d'exploitation sont des mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse les comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres émetteurs. La direction considère toutefois que ces mesures non conformes aux IFRS constituent de l'information utile pour les investisseurs avertis relativement à la situation financière et aux résultats d'exploitation de la Société puisqu'elles fournissent des mesures additionnelles de sa performance. Veuillez consulter la rubrique traitant des mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion.

À PROPOS DE STELLA-JONES
Stella-Jones Inc. (TSX : SJ) est un chef de file dans la production et la commercialisation de produits en bois traité sous pression. La Société fournit des traverses de chemin de fer et des poutres aux exploitants de chemins de fer nord-américains, ainsi que des poteaux aux sociétés de services publics d'électricité et aux entreprises de télécommunications à l'échelle du continent. Stella-Jones fabrique aussi du bois d'oeuvre à usage résidentiel et des accessoires qu'elle distribue auprès des détaillants en vue d'applications extérieures, de même que des produits industriels pour des applications de construction et maritimes. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

À l'exception de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l'incidence de la concurrence sur les prix, la capacité de la Société à se procurer les capitaux nécessaires à la réalisation d'acquisitions ainsi que les tendances générales du marché ou les changements de la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats réels et les résultats prévisionnels.

Avis aux lecteurs : Les états financiers consolidés audités au 31 décembre 2018 et les états financiers condensés consolidés intermédiaires non audités du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2018 ainsi que le rapport de gestion peuvent être consultés sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com.

Siège social
3100, boul. de la Côte-Vertu, bureau 300 Saint-Laurent (Québec)
H4R 2J8
Tél. : (514) 934-8666
Téléc. : (514) 934-5327
Cotation en Bourse
Bourse de Toronto
Symbole boursier : SJ

Agent des transferts et agent chargé de la tenue des registres
Services aux investisseurs Computershare inc.
Relations avec les investisseurs
Éric Vachon
Premier vice-président et
chef des finances
Tél. : (514) 940-3903
Téléc. : (514) 934-5327
evachon@stella-jones.com


Source :Stella-Jones Inc. 
   
Personnes-ressources :Éric Vachon, CPA, CAPierre Boucher, CPA, CMA
 Premier vice-président et chef des finances
Tél. : (514) 940-3903
Jennifer McCaughey, CFA
MaisonBrison Communications
 evachon@stella-jones.comTél. : (514) 731-0000
  pierre@maisonbrison.com
jennifer@maisonbrison.com

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:59
Le ministre des Finances, Bill Morneau, présentera le budget fédéral de 2019 ce 19 mars. IG Gestion de patrimoine, un chef de file au Canada dans la prestation de solutions financières personnalisées, dispose d'une solide équipe de spécialistes...

à 12:46
Chaque année, pendant la période de production des déclarations de revenus, des Canadiens appellent l'Agence du revenu du Canada pour lui poser diverses questions. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus souvent posées pendant...

à 12:40
La ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, fait un bilan favorable de sa rencontre à Trois-Rivières, aujourd'hui, avec les quelque 80 représentants d'entreprise qui étaient rassemblés au Musée Pop afin de participer à des ateliers de réflexion et...

à 12:35
Bitsane, système européen d'échange de crypto-monnaies a coté EOS, cinquième plus grande crypto-monnaie par capitalisation du marché, le mardi 12 mars. La plateforme Bitsane offre la possibilité d'échanger EOS par paires avec les devises suivantes :...

à 12:25
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : ICC International Cannabis Corp. Symbole CSE : WRLD.U (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 12 h 08...

à 12:21
Demain, mardi, les porte-parole de la FCEI seront disponibles pour commenter le budget fédéral. La FCEI a demandé au gouvernement de mettre en place plusieurs mesures touchant des enjeux importants pour les propriétaires de PME : Renoncer aux...



Communiqué envoyé le 15 mars 2019 à 07:00 et diffusé par :