Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Exploitation minière
Sujets : Enfance, Plaidoyer (politique), FVT

De l'électricité dans l'air pour la 20e édition de l'événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant?! »


Une présentation de la Fondation ALCOA et Hydro-Québec
En collaboration avec l'École de technologie supérieure et Polytechnique Montréal

MONTRÉAL, le 14 mars 2019 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont invités à assister au lancement des activités de la 20e édition de l'événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! », qui vise à promouvoir les sciences et les technologies auprès des jeunes filles afin de pallier la pénurie de main-d'oeuvre féminine qui persiste au sein de ces industries. Cette journée d'activités aura lieu le samedi 16 mars à l'École de technologie supérieure (ÉTS), devant près de 350 filles de 2e et 3e secondaire, en présence de Mme Johanne Duhaime, vice-présidente, Technologies de l'information et des communications à Hydro-Québec et présidente d'honneur de cette 20e édition. La météorologue Ève Christian, marraine d'honneur de l'événement, ainsi que la biochimiste et journaliste scientifique Marianne Desautels-Marissal, porte-parole, participeront également à cette journée électrisante.

Photo prise lors de l'édition 2018 de la journée d'activité « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! » (Groupe CNW/Les filles et les sciences, un duo électrisant?!)

« Je souhaite voir plus de filles choisir les sciences comme champ d'études et de travail, car elles apportent une vision et une approche différentes et complémentaires. C'est un pur bonheur pour moi d'être la présidente d'honneur d'un événement si inspirant et allumé ! », commente Mme Johanne Duhaime. De retour pour une deuxième année à titre de porte-parole de l'événement, Marianne Desautels-Marissal se remémore : « Il y a 20 ans, j'en avais 14, comme des centaines de jeunes filles qui participeront à ces journées. Quand je regarde ces dernières décennies, j'y vois la naissance d'une foule de sciences et de technologies qui façonnent déjà nos vies et les nouveaux métiers qui les accompagnent. S'intéresser aux sciences, c'est aller plus loin que de se préparer à un futur qui change rapidement : c'est être ce changement, penser cet avenir, le coder. »

Un événement conducteur de changement
De nombreux facteurs influencent le choix d'un domaine d'études et la participation à un événement comme celui-ci peut avoir une incidence majeure sur l'avenir professionnel des jeunes. Passée maître dans l'art d'observer le ciel, la prévisionniste Ève Christian, marraine d'honneur de l'événement, rappelle l'importance d'encourager nos jeunes à élargir leurs horizons. «Personnellement, j'ai d'abord rêvé d'une carrière en astronomie, pour ensuite réaliser que je préférais être dans le mouvement des systèmes météorologiques, à quelques kilomètres d'altitude plus bas. Il faut demeurer ouvert d'esprit et ne pas fermer de portes, souligne-t-elle. Ce n'est pas parce que c'est des sciences ou des technos que c'est nécessairement ardu. Ce sont des domaines beaucoup plus accessibles que nous le pensons et les jeunes filles en auront la démonstration concrète en assistant à des événements tels que celui-ci. Elles y découvrent une foule de métiers amusants, aux multiples facettes, ainsi que leurs nombreuses applications. L'important, c'est que la flamme s'allume ! Une journée comme celle-ci nous montre la voie vers le chemin à prendre, en gardant en tête que chaque parcours est unique ! ».

Court-circuiter le manque de main-d'oeuvre féminine en sciences et en technos
Malgré les deux décennies d'existence de l'événement, sa mission demeure tout aussi actuelle et pertinente de nos jours, en raison du manque de main-d'oeuvre féminine qui persiste au sein de ces industries depuis trop longtemps. En octobre dernier, un sondage réalisé par le Groupe Multi Réso auprès de participantes d'éditions précédentes a démontré l'influence positive de l'événement. Parmi les réponses obtenues, 82,4 % des répondantes considèrent que l'événement leur a été personnellement utile. De plus, 68,7 % d'entre elles ont indiqué que leur intérêt envers les sciences en général avait augmenté à la suite de cette expérience, alors que 64,7 % des participantes ont vu leur intérêt à suivre des cours de sciences augmenter grâce à cette journée. Finalement, 77,4 % des répondantes ont indiqué que l'événement a fait augmenter leurs connaissances dans les domaines ciblés, alors qu'une proportion de 78,1 % a découvert de nouvelles professions dans ces domaines. « Bien que les résultats du sondage nous enthousiasment, nous trouvons regrettable d'en arriver au même constat, après 20 ans. Nous sommes déterminées à déployer toute la puissance nécessaire pour court-circuiter le manque de main-d'oeuvre féminine au sein de ces industries », indique Mme Nancy Rancourt, ingénieure et présidente du comité organisateur.

Des ateliers spectaculaires
Avec une programmation chargée d'ateliers et de démonstrations spectaculaires, le 20e anniversaire de l'événement sera souligné en grande pompe. Les participantes auront notamment la chance d'assister à une conférence scientifique animée par le vulgarisateur scientifique Martin Carli (vers 15:10), et de participer à plusieurs ateliers scientifiques ludiques tels que :

La cérémonie d'ouverture aura lieu sous la présidence d'honneur de Mme Johanne Duhaime, vice-présidente, Technologies de l'information et des communications à Hydro-Québec, de Mme Francine Verrier, LL.B, MBA, directrice des relations avec les gouvernements et la collectivité, École de technologie supérieure, M. Pierre Baptiste, directeur adjoint à la formation et à la recherche, Polytechnique Montréal, et de Mme Nancy Rancourt, ingénieure, directrice Service aux membres et Exploitation, Réseau d'informations scientifiques du Québec (RISQ) et présidente du comité organisateur « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! »

 

Programme de la journée



8 h 30 

Inscription et activité brise-glace

9 h 15 

Mot de bienvenue

9 h 35 

Pause exercice

9 h 45

Défi créatif avec Folie Technique

11 h 15

Atelier scientifique ou Zone Découverte

12 h 15

Dîner

13 h 00

Atelier scientifique ou Zone Découverte

14 h 05

Atelier scientifique ou Zone Découverte

15 h 10

« La science c'est GÉNIAL » avec Martin Carli

15 h 55

Tirage des prix de présence

16 h 15

« Vox Pop » et clôture

 

Aide-Mémoire



QUOI :

« Les filles et les sciences, un duo électrisant ! », 20e édition

QUAND :

Samedi 16 mars 2019 à 9:00 a.m.

OÙ :

École de technologie supérieure (ÉTS)
1100, rue Notre-Dame Ouest (coin Peel)

 

Volet pour adultes offert à Montréal :

À noter qu'à l'événement de Montréal, une centaine de parents et d'intervenants scolaires participeront parallèlement à des activités semblables à celles des participantes, incluant une activité de réseautage-express au cours de laquelle ils pourront échanger avec des professionnelles chevronnées oeuvrant dans ces industries, parmi lesquelles Mme Johanne Duhaime, vice-présidente, Technologies de l'information et des communications à Hydro-Québec et présidente d'honneur de cette 20e édition ainsi que la météorologue Ève Christian, marraine d'honneur de l'événement. Ils pourront en outre rencontrer les étudiants des Clubs scientifiques de l'ETS, incluant  le Programme de regroupement étudiant pour la coopération internationale (PRÉCI), Canoe de béton, RockETS (Fusée haute puissance) et Phoenix, l'équipe de bateau-dragon.

Site Web officiel : www.lesfillesetlessciences.ca
Facebook Montréal : @LesFillesEtLesSciencesUnDuoElectrisantMontreal

Renseignements généraux

Cette année, l'événement se déploie dans 3 villes, aux endroits et aux dates suivants :

Pour un aperçu des ateliers offerts aux participantes lors de la journée « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! », visionnez cette vidéo réalisée en 2018.

À propos de l'événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! »
Créé par une poignée de femmes bénévoles, scientifiques, ingénieures, professionnelles et professeures, avec le soutien de Polytechnique Montréal, de l'École de technologie supérieure et de plusieurs entreprises des TIC, le concept de l'événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! » a d'abord germé, en 1998, dans l'esprit de Mme Nathalie Beaudry. Alors responsable d'un programme d'embauche universitaire pour le service de l'exploitation du réseau chez Bell, celle-ci s'est vu confier le mandat de recruter une proportion de 50 % de femmes, un objectif qu'elle peina à atteindre en raison du faible taux de main-d'oeuvre féminine. Constatant que ses collègues étaient confrontées aux mêmes problématiques, Mme Beaudry a d'emblée proposé l'idée de se regrouper afin de mettre sur pied une activité destinée aux adolescentes, pour leur faire connaître la nature exacte des professions scientifiques et technologiques et les programmes d'études qui y mènent. En plus de permettre aux participantes de réfléchir aux stéréotypes qui influencent leurs choix d'études, cet événement leur offre une occasion unique de découvrir des formations et des carrières valorisantes, de participer à des ateliers passionnants et d'échanger avec des femmes de carrière inspirantes. L'événement comporte plusieurs volets; parmi lesquels des activités de groupe, des démonstrations et des ateliers, de même que deux sections conçues expressément pour les intervenants du milieu scolaire et pour les parents.              

 

SOURCE Les filles et les sciences, un duo électrisant?!


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:05
Minière Osisko inc. a le plaisir de publier de nouveaux résultats de forage intercalaire issus du programme de forage de définition et d'expansion en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture...

14 jun 2019
Du 10 au 14 juin, 900 cyclistes se sont relayés sur notre vélo géant de 30 places pour Pédalez pour les enfants à l'Hôpital de Montréal pour enfants (le Children). Trente équipes -- pour la plupart du secteur privé -- ont...

14 jun 2019
La centrale thermique de DENSO située à Guelph, en Ontario, au Canada, souligne ses 20 ans, temps que la société a investi à façonner l'avenir de la mobilité avancée et à offrir des emplois de qualité à la collectivité locale. Au cours des deux...

14 jun 2019
Mines d'or Dynacor inc. (Dynacor ou la Société), chef de file dans l'achat et le traitement de minerai et au service des mineurs artisanaux (ASM) du Pérou, annonce aujourd'hui les résultats des votes de son assemblée annuelle des actionnaires tenue...

14 jun 2019
Alors que François Legault s'apprête à imposer deux bâillons pour faire adopter ses projets de loi sur la laïcité et l'immigration, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois ont dressé ce matin leur bilan de cette première session parlementaire. Pour les...

14 jun 2019
Ressources minières Radisson Inc. («Radisson» ou la «Société») annonce que les sept candidats désignés dans la circulaire d'information datée du 2 mai 2019 ont été élus à titre d'administrateurs de la Société lors de l'assemblée annuelle tenue à...



Communiqué envoyé le 14 mars 2019 à 07:49 et diffusé par :