Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Santé

Équiterre, la Fondation David Suzuki et l'Union des producteurs agricoles demandent une commission parlementaire sur les risques associés aux pesticides


LONGUEUIL, QC, le 13 mars 2019 /CNW Telbec/ - Équiterre, la Fondation David Suzuki et l'Union des producteurs agricoles (UPA) demandent aux membres de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN) la tenue d'une commission parlementaire sur les risques associés aux pesticides, qu'ils soient alimentaires, environnementaux ou autres, et sur les mesures à prendre pour en diminuer l'utilisation, notamment par des pratiques alternatives.

« Les préoccupations citoyennes, scientifiques et environnementales au regard des pesticides militent en faveur de la mise en place d'une commission parlementaire qui permettrait la tenue d'un vrai débat public et scientifique pour faire la lumière sur les impacts de ces produits », a déclaré le directeur général et cofondateur d'Équiterre, Sidney Ribaux.

« Une commission parlementaire permettrait d'éclairer l'ensemble des élus de l'Assemblée nationale sur les risques que l'utilisation de pesticides représente pour la population et nos écosystèmes. Il est grand temps de documenter le sujet à fond en ayant comme priorité la santé des citoyens, de nos terres et de nos eaux », affirme pour sa part Karel Mayrand, directeur de la Fondation David Suzuki au Québec.

« La tenue d'une commission parlementaire sur les pesticides favoriserait une compréhension commune des enjeux auxquels font face les producteurs. Elle viendrait aussi confirmer la légitimité de nos propositions en vue de l'adoption d'un réel plan vert agricole, en concertation avec les agriculteurs, les ministères concernés et les intervenants du milieu », a complété le président général de l'UPA, Marcel Groleau.

Pour les trois organisations, les préoccupations concernant les pesticides militent d'ores et déjà en faveur :

Une éventuelle commission parlementaire devra aussi se questionner sur le type d'accompagnement des producteurs en ce qui a trait à l'utilisation des pesticides. À ce compte, les trois organisations considèrent que le gouvernement du Québec doit impérativement assurer la disponibilité de services-conseils neutres partout sur le territoire québécois et financer entièrement leurs activités.

 

SOURCE Union des producteurs agricoles


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:05
Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) est heureuse d'annoncer que les installations de Wuxi Biologics, prévues pour la fabrication du TrogarzoMD destiné au marché européen, ont obtenu les certificats de bonnes pratiques de fabrication (GMP) de...

à 06:50
Vivet Therapeutics ("Vivet"), une société privée de biotechnologie dédiée au développement de thérapies géniques pour des maladies héréditaires du foie ayant des besoins médicaux significatifs et non satisfaits, et Pfizer Inc....

à 05:30
Merck, une société leader dans le domaine des...

à 04:00
Performance robuste, avec 5,1 milliards d'euros de nouvelles primes émises en 2018 Croissance des actifs sous administration pour atteindre 41,5 milliards d'euros Renforcement de la présence en Asie, en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis...

à 03:00
Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire (WOHD), la Fédération dentaire internationale (FDI) a publié les résultats d'une enquête menée dans 13 pays, qui a demandé à des parents ayant des enfants âgés de 5 à 16 ans...

à 02:15
« Nous sommes ravis que le gouvernement fédéral ait annoncé aujourd'hui son intention de soutenir la création de centres d'oncologie du Marathon de l'espoir. Dans le cadre de ce nouveau réseau de l'institut de recherche Terry Fox, les centres...



Communiqué envoyé le 13 mars 2019 à 16:02 et diffusé par :