Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Santé

Équiterre, la Fondation David Suzuki et l'Union des producteurs agricoles demandent une commission parlementaire sur les risques associés aux pesticides


LONGUEUIL, QC, le 13 mars 2019 /CNW Telbec/ - Équiterre, la Fondation David Suzuki et l'Union des producteurs agricoles (UPA) demandent aux membres de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN) la tenue d'une commission parlementaire sur les risques associés aux pesticides, qu'ils soient alimentaires, environnementaux ou autres, et sur les mesures à prendre pour en diminuer l'utilisation, notamment par des pratiques alternatives.

« Les préoccupations citoyennes, scientifiques et environnementales au regard des pesticides militent en faveur de la mise en place d'une commission parlementaire qui permettrait la tenue d'un vrai débat public et scientifique pour faire la lumière sur les impacts de ces produits », a déclaré le directeur général et cofondateur d'Équiterre, Sidney Ribaux.

« Une commission parlementaire permettrait d'éclairer l'ensemble des élus de l'Assemblée nationale sur les risques que l'utilisation de pesticides représente pour la population et nos écosystèmes. Il est grand temps de documenter le sujet à fond en ayant comme priorité la santé des citoyens, de nos terres et de nos eaux », affirme pour sa part Karel Mayrand, directeur de la Fondation David Suzuki au Québec.

« La tenue d'une commission parlementaire sur les pesticides favoriserait une compréhension commune des enjeux auxquels font face les producteurs. Elle viendrait aussi confirmer la légitimité de nos propositions en vue de l'adoption d'un réel plan vert agricole, en concertation avec les agriculteurs, les ministères concernés et les intervenants du milieu », a complété le président général de l'UPA, Marcel Groleau.

Pour les trois organisations, les préoccupations concernant les pesticides militent d'ores et déjà en faveur :

Une éventuelle commission parlementaire devra aussi se questionner sur le type d'accompagnement des producteurs en ce qui a trait à l'utilisation des pesticides. À ce compte, les trois organisations considèrent que le gouvernement du Québec doit impérativement assurer la disponibilité de services-conseils neutres partout sur le territoire québécois et financer entièrement leurs activités.

 

SOURCE Union des producteurs agricoles


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:22
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) désapprouve l'intention du gouvernement de mettre en place à grands frais un programme universel de maternelle 4 ans,  demande le retrait de ce projet de loi et l'invite plutôt à continuer d'offrir la...

à 05:45
Aujourd'hui, plus de 500 personnes de partout au Québec participent à la journée provinciale du  Défi têtes raséesMD Leucan, présenté par Proxim. Le Défi, qui en est à sa 19e édition, est un mouvement de solidarité et porteur d'espoir pour les...

à 03:05
La nanopharmacie recelant un fort potentiel d'innovations fondamentales pour le développement de médicaments : Le Groupe Vifor Pharma a décidé de soutenir deux chaires en «Nanopharmaceutical and Regulatory...

25 mai 2019
Mise à jour Le présent avis a été mis à jour pour tenir compte de la nouvelle éclosion de cas de salmonellose associée aux produits de poulet cru, pané et congelé, ainsi que du nouvel avis de rappel d'aliments qui est lié aux cas déclarés dans le...

24 mai 2019
L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé un investissement pouvant atteindre 49 millions de dollars consenti dans le cadre du volet 4 du Fonds stratégique pour l'innovation - concours...

24 mai 2019
Sofina Foods Inc. procède au rappel de lanières de poulet de marque Compliments pour éviter le risque de maladies causées par la bactérie Salmonella. L'Agence de la santé publique du Canada enquête sur une éclosion de maladie chez l'humain et a...



Communiqué envoyé le 13 mars 2019 à 16:02 et diffusé par :