Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Enjeux environnementaux, CFG

Une entreprise de la Colombie-Britannique est condamnée à payer une amende de 50 000 $ pour importation illégale de produits contenant une espèce d'orchidée protégée


VANCOUVER, le 11 mars 2019 /CNW/ - La criminalité environnementale est un problème international grave et croissant. L'exploitation illégale de la faune et de la flore sauvages du monde n'est pas tolérée au Canada. Les agents de l'autorité d'Environnement et Changement climatique Canada mettent tout en oeuvre pour veiller à ce que les personnes et les entreprises respectent les lois et les règlements sur l'environnement qui relèvent du gouvernement fédéral et qui visent à protéger les milieux naturels du Canada.

Le 4 mars 2019, après avoir inscrit un plaidoyer de culpabilité, Topwin Trading Co Ltd. a été condamnée à payer une amende totale de 50 000 $ après avoir plaidé coupable à une infraction à la Loi sur la protection d'espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial (WAPPRIITA). De ce montant total, 45 000 $ seront versés au Fonds pour dommages à l'environnement du gouvernement du Canada et 5 000 $ seront versés au titre d'une autre sanction pécuniaire. De plus, le tribunal a ordonné que les 51 caisses de produits saisis soient confisquées.

Le 30 mars 2016, l'Agence des services frontaliers du Canada a avisé la Direction générale de l'application de la loi d'Environnement et Changement climatique Canada que Topwin Trading recevrait une cargaison d'huile végétale Deida Wanhua à Vancouver. Une facture d'expédition indiquait que l'huile végétale contenait du matériel végétal dérivé de la Bletilla striata, une espèce originaire d'Asie orientale également connue sous le nom d'orchidée hyacinthe ou de bletilla striée. Les agents de l'autorité d'Environnement et Changement climatique Canada ont inspecté et saisi 51 boîtes contenant 10 200 flacons de cette huile végétale.

Toutes les espèces d'orchidées sont inscrites dans la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Un permis est requis pour importer la Bletilla striata au Canada.

Ce n'est pas la première condamnation de Topwin Trading en vertu de la WAPPRIITA. En 2010, Topwin Trading a plaidé coupable d'avoir importé illégalement un carton de l'espèce végétale Nardostachys grandiflora (nard), qui est couramment utilisée sous forme sèche comme herbe médicinale. 

Environnement et Changement climatique Canada a créé un service d'abonnement gratuit pour permettre à la population canadienne de se tenir au courant des mesures que prend le gouvernement du Canada en vue de protéger notre milieu naturel.

Faits en bref

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence conjointement avec la présidente du California Air Resources Board, Mary D. Nichols.  ...

à 02:00
Yield Lab Europe, le programme d'incubation de premier plan de l'AgTech en Europe a ouvert son programme 2019 aux candidatures de start-ups. Yield Lab apportera son soutien à un maximum de cinq entreprises en y investissant 100 000 euros et en leur...

25 jun 2019
Eneco Holdings, Inc. s'est engagée dans la recherche et le développement de technologies de carburants respectueuses de l'environnement et réduisant les émissions des gaz à effets de serre. Nous avons développé en 2015 un combustible émulsionné qui...

25 jun 2019
Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) vise à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir cet organisme...

25 jun 2019
Chaque année, plus de huit millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent dans les océans du monde et, d'ici 2050, on prévoit que le plastique pèsera plus lourd que le poisson dans nos océans. Les engins de pêche perdus et abandonnés, aussi...

25 jun 2019
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence conjointement avec la présidente du California Air Resources Board, Mary D. Nichols.  ...



Communiqué envoyé le 11 mars 2019 à 08:00 et diffusé par :