Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Politique intérieure, Enjeux environnementaux, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada réalise un important investissement dans la Confederacy of Mainland Mi'kmaq dans le cadre du Plan de protection des océans


HALIFAX, le 28 févr. 2019 /CNW/ - Pour le gouvernement du Canada, rendre les côtes et les océans du pays plus sécuritaires, plus propres et plus sains pour tous les Canadiens et les générations futures est une priorité absolue.

Bill Casey, député de Cumberland--Colchester, au nom de l'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui que la Confederacy of Mainland Mi'kmaq recevra près de 1,2 million de dollars sur quatre ans--un financement dans le cadre du Plan de protection des océans--en vue de restaurer les habitats côtiers dans le détroit de Northumberland et la baie de Fundy.

Les rivières soumises à l'action des marées dans la baie de Fundy, ainsi que les estuaires où elles se jettent, sont des habitats importants pour bon nombre d'espèces, notamment le saumon atlantique à toutes les étapes de son cycle de vie. En outre, le détroit de Northumberland abrite de nombreuses espèces de poissons et de mammifères marins qui dépendent tous de la santé des écosystèmes côtiers.

L'investissement annoncé aujourd'hui contribuera à restaurer ou à mettre en valeur ces paysages côtiers et permettra de planifier, de mettre en oeuvre et de surveiller les activités de restauration. Il aidera à renforcer les capacités des collectivités Mi'kmaq et à créer jusqu'à 13 nouveaux emplois tout au long du projet. Les travaux menés dans le détroit de Northumberland comprendront la mise en place de récifs artificiels, qui abriteront et protègeront une grande variété d'espèces de poissons (dont le homard et le crabe), et qui favoriseront la croissance d'algues marines et d'autres plantes marines. Les travaux menés dans le bassin hydrographique de la baie de Fundy comprendront des évaluations des barrières intertidales et des activités de planification, qui permettront de restaurer le mouvement naturel des marées, le passage du poisson ainsi que l'accès à des habitats importants, qui abritent des espèces telles que le saumon de l'Atlantique et l'anguille d'Amérique.

Tout au long du projet, les coordonnateurs du projet de la Confederacy of Mainland Mi'kmaq travailleront de concert avec les collectivités Mi'kmaq pour recueillir des renseignements importants sur le plan écologique ou culturel.

En mai 2017, le gouvernement du Canada a annoncé un Fonds pour la restauration côtière de 75 millions de dollars, dans le cadre du Plan de protection des océans, pour aider à réhabiliter certaines de nos côtes les plus vulnérables et à protéger la vie marine et les écosystèmes marins. Le Fonds pour la restauration côtière appuie des projets qui contribuent à l'amélioration de l'habitat du poisson sur toutes les côtes du Canada, la préférence étant accordée aux projets pluriannuels auxquels participent un grand nombre de partenaires, dont des organisations autochtones.

Lancé en novembre 2016, le Plan de protection des océans, d'une valeur de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans, est le plus important investissement jamais fait pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Au cours des deux dernières années, le gouvernement du Canada a investi dans des centaines de projets, dont quatre en Nouvelle-Écosse, qui renforcent notre système de sécurité maritime et protègent plus que jamais nos environnements côtiers et nos espèces marines. Basés sur les dernières avancées scientifiques et technologiques, la collaboration et les partenariats avec les Autochtones, ces projets nous rapprochent d'océans plus sains, plus propres et plus sûrs.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à protéger nos côtes. C'est pourquoi nous mettons en oeuvre notre Plan de protection des océans, qui nous permet de travailler ensemble pour rendre nos côtes et nos océans plus sûrs, plus propres et plus sains. Le Fonds pour la restauration côtière de 75 millions de dollars offre la possibilité de gérer les menaces qui pèsent sur nos océans et les régions côtières. Je me réjouis à l'idée que notre collaboration avec la Confederacy of Mainland Mi'kmaq assurera aux générations futures des habitats côtiers sains et florissants en Nouvelle-Écosse. »

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Nous nous sommes engagés à collaborer avec les peuples autochtones et les collectivités côtières pour assurer des pêches fortes et durables pour les générations futures. Notre investissement dans le Fonds pour la restauration côtière, surtout ici en Nouvelle-Écosse, fait partie intégrante de notre Plan de protection des océans, et je suis fier de travailler sur un tel projet en collaboration avec la Confederacy of Mainland Mi'kmaq et avec mon collègue Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne. »

Bill Casey, député de Cumberland--Colchester

« Le MPO aidera la Confederacy of Mainland Mi'kmaq à renforcer les capacités de restauration côtière des collectivités Mi'kmaq, ce qui nous permettra de restaurer les paysages côtiers du détroit de Northumberland et du bassin hydrographique de la baie de Fundy. Cette occasion n'aurait pas été possible sans le soutien du MPO et tous ses efforts pour comprendre l'importance d'intégrer les concepts de l'« approche à double perspective » et de « Netukulimk » à nos activités proposées et à nos objectifs généraux. Les principales activités de restauration comprendront l'installation de récifs artificiels dans le détroit de Northumberland afin de mettre en valeur ou de restaurer les habitats marins et estuariens touchés. Elles comprendront également la planification et la mise en oeuvre de travaux de restauration des barrières intertidales le long du rivage de la baie de Fundy de façon à restaurer les marais salés de la région. Ces travaux seront basés sur le savoir traditionnel autant que sur la science occidentale; deux visions différentes réunies dans un effort commun pour restaurer nos terres et nos ressources. »

Angie Gillis, directrice principale, Confederacy of Mainland Mi'kmaq

Faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada, Région des Maritimes


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence conjointement avec la présidente du California Air Resources Board, Mary D. Nichols.  ...

à 02:00
Yield Lab Europe, le programme d'incubation de premier plan de l'AgTech en Europe a ouvert son programme 2019 aux candidatures de start-ups. Yield Lab apportera son soutien à un maximum de cinq entreprises en y investissant 100 000 euros et en leur...

25 jun 2019
Eneco Holdings, Inc. s'est engagée dans la recherche et le développement de technologies de carburants respectueuses de l'environnement et réduisant les émissions des gaz à effets de serre. Nous avons développé en 2015 un combustible émulsionné qui...

25 jun 2019
Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) vise à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir cet organisme...

25 jun 2019
Chaque année, plus de huit millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent dans les océans du monde et, d'ici 2050, on prévoit que le plastique pèsera plus lourd que le poisson dans nos océans. Les engins de pêche perdus et abandonnés, aussi...

25 jun 2019
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence conjointement avec la présidente du California Air Resources Board, Mary D. Nichols.  ...



Communiqué envoyé le 28 février 2019 à 13:25 et diffusé par :