Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, Première Nation, CFG

Nouvel investissement fédéral pour renforcer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones de la Haute-Mauricie


Projet favorisant la participation des femmes à l'aménagement agricole et à la commercialisation de produits agricoles

OTTAWA, le 21 févr. 2019 /CNW/ - Les femmes autochtones occupent une place importante dans leur famille et leur collectivité : elles donnent la vie et en prennent soin, elles exercent aussi une grande influence comme artisanes, gardiennes de la paix et protectrices. En créant des conditions propices à la réussite des femmes autochtones, nous aidons aussi les familles et les communautés, ce qui en retour améliorera leur bienêtre économique et renforcera l'économie du Canada tout entier.

L'honorable François?Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, député de Saint?Maurice-Champlain, au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, a annoncé aujourd'hui de nouveaux fonds du gouvernement du Canada pour le financement d'un projet qui contribuera à l'avancement de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes autochtones.

L'Association Nikawi Inc. recevra 290 000 dollars pour un projet de trois ans intitulé Revalorisation et reconnaissance économique des activités traditionnelles des Femmes Premières Nations qui donnera aux femmes autochtones de Wemotaci les moyens de surmonter les obstacles institutionnels, économiques et sociaux qui les empêchent de gérer les ressources forestières non ligneuses de leurs terres. Le projet a pour objet de permettre le transfert des connaissances des méthodes traditionnelles de récolte et de cueillette entre ainées et jeunes femmes autochtones, d'augmenter les récoltes et de normaliser la distribution de produits végétaux et de fruits, et de souligner l'importante contribution des femmes à la gestion du territoire et au développement économique.

Le projet réunit des femmes de différentes communautés - de Wemotaci, d'Ekuanitshit et d'Unamen Shipu - afin de diversifier les ressources et de mettre au point les outils dont elles ont besoin pour assurer une économie autosuffisante.

Ce projet fait partie des 15 projets financés au moyen de l'appel de propositions, lancé en 2017, pour améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones.

Citations

« Quand nous investissons dans les femmes, nous renforçons l'économie et nos collectivités, et tout le monde en profite. Si nous finançons des organismes comme l'Association Nikawi Inc. qui éliminent les obstacles auxquels se heurtent les femmes autochtones, c'est pour nous assurer que toutes les femmes ont des chances égales et équitables de réussite. Il s'agit non seulement de la chose à faire d'un point de vue moral, mais bien du choix le plus judicieux. Les femmes autochtones ont le talent, les aptitudes en leadership et l'ingéniosité nécessaires pour apporter des changements positifs et c'est pourquoi le gouvernement du Canada est fier d'appuyer des projets comme celui-ci. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Je suis fier de confirmer la contribution financière de notre gouvernement à l'Association Nikawi. Cette association se démarque par son dynamisme et par son message rassembleur visant à développer les compétences des femmes autochtones et améliorer leur vie. Cette aide financière facilitera la mise en oeuvre de leur projet et donnera à l'Association Nikawi des moyens supplémentaires pour continuer sa mission d'aide auprès des femmes autochtones. »

L'honorable François-Philippe Champagne, C.P., député
Ministre de l'Infrastructure et des Collectivités
Député de Saint-Maurice--Champlain 

« Notre savoir-faire traditionnel et nos moyens de subsistance dépendent des soins et de l'attention donnés à la mère-terre. Notre projet, en collaboration avec trois communautés et la CDEPNQL, nous aidera à trouver des façons de partager avec un grand nombre de personnes les plantes et les fruits que nous utilisons dans l'alimentation traditionnelle, et contribuera à améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones à Wemotaci et ailleurs. » 

Vivianne Chilton, présidente
Association Nikawi Inc.

Faits en bref

Liens connexes

Suivez le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres :

Document d'information

Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres - Programme de promotion de la femme

Le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres fait progresser l'égalité entre les sexes au Canada de plusieurs façons, notamment par le financement d'organismes admissibles à son Programme de promotion de la femme. Les projets sont sélectionnés au moyen d'appels de propositions portant sur des thèmes précis ou parmi l'arrivage continu de propositions, ce qui donne au Programme la souplesse voulue pour répondre aux enjeux nouveaux.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui ciblent les obstacles systémiques à la participation des femmes et à l'égalité des sexes dans la société canadienne dans trois domaines prioritaires : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l'amélioration de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes et des filles, et l'accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Appel de propositions - Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones

Le 2 octobre 2017, la ministre a lancé un appel de proposition intitulé Améliorer la sécurité et la prospérité économique des femmes autochtones dont l'objectif était de financer des projets qui favorisent la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones et font avancer l'égalité des sexes au Canada. Au terme de cet appel, 15 projets répartis un peu partout au pays se partageront près de 5 millions de dollars.

Cet appel de propositions invitait les organismes et les gouvernements autochtones à mettre en oeuvre des projets visant à améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones. Pour ce faire, les femmes autochtones, leur communauté et le secteur privé doivent être mobilisés pour miser sur leurs points forts, cerner les possibilités d'amélioration et trouver des solutions aux difficultés qui nuisent à la sécurité économique des femmes ou qui freinent leur réussite économique.

Association Nikawi Inc.

Fondée en 2007, cette association à but non lucratif est installée à Wemotaci (Québec). L'association atikamekw défend les droits et les intérêts des femmes, organise des séances d'information pour aider les femmes dans de nombreux secteurs, améliore le transfert des connaissances entre aînées et jeunes femmes autochtones, et organise des activités pour unir les femmes afin d'améliorer leurs conditions de vie.

Description du projet

Le gouvernement du Canada investit 290 000 dollars dans le projet de trois ans de l'Association Nikawi Inc., intitulé Revalorisation et reconnaissance économique des activités traditionnelles des Femmes Premières Nations. Le projet vise à lever les obstacles institutionnels, économiques et sociaux auxquels se butent les femmes autochtones de Wemotaci, d'Ekuanitshit et d'Unamen Shipu. Il mobilisera les femmes autochtones de la région afin qu'elles se rassemblent pour favoriser des partenariats et élaborer une stratégie locale pour utiliser les ressources forestières non ligneuses disponibles, les commercialiser et les distribuer par l'entremise d'un réseau d'agrofournisseurs professionnels. Le projet permettrait d'accroître la compréhension communautaire en faisant en sorte que les conseils de bande reconnaissent l'importance de la récolte et des méthodes traditionnelles et renforcent ainsi l'autonomie économique des femmes autochtones et la gestion des terres.

 

SOURCE Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 fév 2020
Microland, la principale entreprise indienne de transformation numérique informatique, a inauguré aujourd'hui son centre numérique de pointe à Birmingham, au Royaume-Uni, pour apporter ses services à ses clients européens. Le site de Bourneville...

26 fév 2020
Le gouvernement du Canada est engagé à s'assurer que les Canadiens soient informés de ses engagements, de ses plans et des résultats qu'il obtient. Aujourd'hui, le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, a déposé les Rapports sur les...

26 fév 2020
Groupe WSP Global Inc. ("WSP" ou la « Société ») a annoncé de solides résultats financiers et opérationnels pour l'exercice et le quatrième trimestre terminés le 31 décembre 2019. Alors que la première année du plan stratégique mondial 2019?2021...

26 fév 2020
Groupe Colabor Inc. (« Colabor » ou la « Société »), divulgue ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice financier terminé le 28 décembre 2019. Faits saillants financiers du quatrième trimestre de 2019 : Hausse du résultat net lié aux...

26 fév 2020
Le conseil d'administration de L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie (Empire Vie) a déclaré les dividendes en espèces suivants aujourd'hui : Catégorie Date d'inscription Date de versement Dividende par action Actions...

26 fév 2020
L'Institut canadien de la construction en acier (ICCA) est heureux de la décision de la Commission du commerce international des États-Unis selon laquelle l'acier de construction importé du Canada ne constitue ni une menace ni un préjudice pour...



Communiqué envoyé le 21 février 2019 à 10:00 et diffusé par :