Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Plaidoyer (politique)

/R E P R I S E -- Diagnostic et infirmières praticiennes spécialisées - L'Ordre des chiropraticiens du Québec presse le Collège des médecins à reconnaître le droit des infirmières praticiennes spécialisées à poser un diagnostic/


MONTRÉAL, le 21 févr. 2019 /CNW Telbec/ - À une journée de la tenue de la prochaine réunion de conseil d'administration du Collège des médecins et suite à la volonté exprimée par la ministre de la Santé du Québec, Madame Danielle McCann, de reconnaître le droit des infirmières praticiennes spécialisées de poser un diagnostic, l'Ordre des chiropraticiens du Québec enjoint le Collège des médecins à faire preuve d'ouverture et à se rendre aux demandes répétées de la population du Québec pour un système de santé plus accessible, efficace et décentralisé.

Les médecins, pas les seuls à poser un diagnostic.

« Il est faux de prétendre que les médecins sont les seuls à poser un diagnostic. Les chiropraticiens, à titre d'experts de la santé neuromusculosquelettique, posent des diagnostics dans les paramètres prévus par la loi, au même titre que les dentistes le font en matière bucco-dentaire. Les infirmières praticiennes spécialisées devraient également avoir ce droit. Ne pas leur permettre relève d'une autre époque. Nous sommes en 2019. Il est temps pour l'ensemble des intervenants du domaine de la santé au Québec, y compris le Collège des médecins, de laisser tomber les chasses gardées, d'adopter une approche d'ouverture, de complémentarité et de partage des compétences pour un système de santé plus accessible, efficace et décentralisé. Le gouvernement de la CAQ et sa ministre de la santé travaillent en ce sens. Nous les appuyons dans cette volonté de mieux servir les québécois », souligne le président de l'Ordre des chiropraticiens du Québec, le Dr Jean-François Henry, chiropraticien.

C'est à l'occasion de sa première tournée annuelle des différentes régions du Québec que le président de l'Ordre des chiropraticiens du Québec,  le Dr Jean-François Henry a tenu à donner son appui à la démarche du gouvernement et à sa ministre de la santé.

L'Ordre des chiropraticiens du Québec
L'Ordre des chiropraticiens du Québec est un ordre professionnel d'exercice exclusif constitué en vertu du Code des professions et qui regroupe près de 1400 chiropraticiens au Québec. Sa mission est d'assurer la protection du public en veillant à la qualité et à l'excellence de l'exercice de la chiropratique et en soutenant le développement des compétences de ses membres. Sa vision est d'être reconnu à titre de référence incontournable en santé neuromusculosquelettique et de chef de file dans le domaine des manipulations vertébrales et articulaires.

https://laloidoitchanger.com/ 

www.ordredeschiropraticiens.ca

 

SOURCE ORDRE DES CHIROPRATICIENS DU QUÉBEC


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:05
Veeva Systems  a annoncé aujourd'hui que les entreprises des sciences de la vie adoptent Veeva Nitro pour accélérer leurs projets de stockage des données et obtenir plus rapidement des informations utiles à leur activité....

à 11:23
Les personnes vivant dans les pays émergents éprouvent de grandes difficultés à financer leurs besoins en soins de santé, car les dépenses médicales augmentent, dans l'ensemble, plus vite que le produit intérieur brut, selon un rapport de recherche...

à 10:00
Hoffmann-La Roche Limitée (Roche Canada) a annoncé aujourd'hui avoir achevé les négociations avec l'Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) en vue d'une lettre d'intention concernant OCREVUS®  (ocrélizumab) en traitement de première intention des...

à 09:15
La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, annonce aujourd'hui, à l'occasion de l'édition 2019 du Colloque en don et en transplantation d'organes, qu'un financement de 994 488 $ est octroyé par le ministère de la Santé et des...

à 09:15
Dans le cadre du Colloque en don et en transplantation d'organes qui a lieu les 19 et 20 mars 2019 à Trois-Rivières, Transplant Québec a eu l'honneur d'accueillir la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, qui a prononcé...

à 09:00
« L'APTS a maintes fois déploré que les considérations purement bureaucratiques prennent le dessus sur le gros bon sens et le facteur humain dans la réforme OPTILAB. Le MSSS en fait à nouveau la preuve, et cette fois de façon retentissante, en...



Communiqué envoyé le 21 février 2019 à 07:00 et diffusé par :