Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes, Économie

Supremex annonce de bons résultats du T4 et de l'année financière 2018 et déclare un dividende trimestriel régulier


MONTRÉAL, le 21 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Supremex inc. (« Supremex » ou la « Société ») (TSX: SXP), chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d'enveloppes ainsi qu'un fournisseur de solutions d'emballage en plein essor, annonce aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2018 et déclare un dividende régulier trimestriel.

Faits saillants du rendement financier du quatrième trimestre et événements récents

Faits saillants du rendement financier pour l'exercice 2018

« Au cours du quatrième trimestre, les produits de nos activités et notre rentabilité d'exploitation ajustée se sont améliorés, comparativement à l'exercice 2017 ainsi qu'au trimestre précédent, marquant un renversement de la tendance observée au cours des derniers trimestres. La forte croissance engendrée par notre plateforme d'emballage et d'enveloppes américaines a continué à compenser l'effet du déclin de longue durée du marché canadien des enveloppes, » a dit Stewart Emerson, président et chef de la direction de Supremex.

« Nous entamons l'année 2019 avec une demande croissante pour nos activités d'emballage, une capacité de production accrue et une organisation plus solide, capable de tirer une valeur supplémentaire des entreprises de produits d'emballage acquises en 2016-2018. Le déménagement de Durabox étant maintenant terminé et l'intégration de notre plus récente acquisition progressant à bon rythme, nous sommes désormais bien positionnés pour poursuivre notre croissance. »

« Quant à notre secteur des enveloppes, la hausse des prix de ventes moyens du T4 a atténué l'impact inflationniste affectant le coût des intrants. En 2019, afin d'améliorer encore l'efficacité et la rentabilité de notre exploitation, nous mettrons en oeuvre les mesures de réduction des coûts récemment annoncées et nous serons constamment à la recherche de nouvelles occasions pour améliorer la répartition de nos capacités et accroître notre compétitivité et notre rentabilité. Le marché des enveloppes demeure une partie très rentable de nos activités et nous avons l'intention de protéger la rentabilité de ce secteur. »

« Comme toujours, nous réitérons notre engagement à créer de la valeur pour nos actionnaires, au moyen de dividendes et de notre programme de rachat d'actions, s'il y a lieu, tout en accélérant la mise en oeuvre de notre stratégie de diversification afin d'assurer une croissance et une rentabilité durables à long terme, » a conclu M. Emerson.

Aperçu du rendement au quatrième trimestre pour 2018

Les produits des activités, pour la période de trois mois close le 31 décembre 2018, ont augmenté de 9,7 %, ou 4,8 millions de dollars, pour s'établir à 54,2 millions de dollars, comparativement à 49,4 millions de dollars pour la période de trois mois close le 31 décembre 2017. Les produits des activités ont augmenté pour l'ensemble des produits offerts. Cette croissance est principalement attribuable aux produits d'emballage et aux produits spécialisés, qui représentent maintenant 29,2 % des produits des activités de la Société pour ce trimestre, ainsi qu'aux ventes d'enveloppes aux États-Unis.

Les produits des activités tirés du marché canadien des enveloppes se sont établis à 25,8 millions de dollars, une augmentation de 0,3 million de dollars, ou 1,1 %, comparativement aux produits du quatrième trimestre de 2017, qui se chiffraient à 25,5 millions de dollars. Le volume a diminué de 7,4 %, principalement en raison des effets conjugués du déclin de longue durée du marché des enveloppes, des mouvements de clientèle et des contrats ainsi que de l'incidence du conflit de travail à Postes Canada et d'une grève éventuelle de ses employés. Les prix de vente moyens ont augmenté de 9,2 % à la suite d'une augmentation des prix requise pour compenser la hausse du coût des intrants. À titre de référence, le volume de courrier commercial de la Société canadienne des postes a diminué de 4,6 % au cours du troisième trimestre clos le 29 septembre 20182.

Les produits des activités tirés du marché américain des enveloppes se sont établis à 12,6 millions de dollars, une augmentation de 1,6 million de dollars, ou 15,1 %, comparativement aux produits du quatrième trimestre de 2017, qui se chiffraient à 11,0 millions de dollars. Le nombre d'unités vendues était en hausse de 3,5 % malgré l'impact de l'échéance d'une alliance stratégique de production. Les prix de vente moyens ont augmenté de 11,2 %, en raison d'un portefeuille de produits plus favorable, d'une augmentation des prix facturés aux clients afin d'atténuer la hausse des coûts des intrants, et d'une variation favorable liée à la conversion de devises, due à la faiblesse du dollar canadien. À titre de référence, les volumes de courrier « First Class-Mail » du U.S. Postal Service ont connu une baisse de 3,6 % pour l'exercice clos le 30 septembre 20183.

Les produits des activités tirés des produits d'emballage ont atteint 15,8 millions de dollars, soit une croissance de 2,9 millions de dollars, ou 22,2 %, comparativement à 12,9 millions de dollars au trimestre de l'année précédente, cette hausse étant principalement attribuable à l'acquisition d'Imprimerie G2 et de Pharmaflex, conclue le 30 avril 2018, ainsi qu'à la croissance interne des produits d'emballage en carton plat.

Le BAIIA ajusté s'est établi à 8,1 millions de dollars, soit une augmentation de 0,2 million de dollars, ou 2,3 %, par rapport au quatrième trimestre de 2017. La forte croissance du marché américain des enveloppes au cours du quatrième trimestre de 2018 et l'augmentation des prix de ventes dans le marché canadien des enveloppes ont atténué en partie l'incidence de l'inflation sur le coût des intrants, principalement le papier et les frais de transport. Les marges de BAIIA ajusté du quatrième trimestre de 2018 se sont établies à 15,1 % des revenus, comparativement à 16,1 % pour le trimestre correspondant en 2017.

Pour la période de trois mois close le 31 décembre 2018, la perte nette s'est établie à 12,4 millions de dollars [ou (0,44 $) par action], comparativement à un résultat net de 2,3 millions de dollars (ou 0,08 $ par action) pour le trimestre correspondant de 2017. Le résultat net ajusté s'est établi à 4,7 millions de dollars (ou 0,17 $ par action) pour la période de trois mois close le 31 décembre 2018, comparativement à 4,4 millions de dollars (ou 0,16 $ par action) pour le trimestre correspondant de 2017.

Aperçu du rendement de la période de douze mois close le 31 décembre 2018

Pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018, les produits des activités ont augmenté de 8,9 %, ou 16,0 millions de dollars, pour s'établir à 195,1 millions de dollars, comparativement à 179,1 millions de dollars pour la période de douze mois close le 31 décembre 2017. L'augmentation des produits des activités est principalement attribuable aux produits d'emballage et aux produits spécialisés, et, dans une moindre mesure, aux ventes d'enveloppes aux États-Unis.

Les produits des activités tirés du marché canadien des enveloppes se sont établis à 94,8 millions de dollars, une baisse de 7,3 millions de dollars, ou 7,2 %, comparativement aux produits de l'exercice 2017, qui se chiffraient à 102,1 millions de dollars. Cette variation est due à une diminution de 10,9 % du nombre d'unités vendues, principalement en raison des effets conjugués du déclin de longue durée du marché des enveloppes, des mouvements de clientèle et des contrats ainsi que de l'incidence du conflit de travail à Postes Canada et d'une grève éventuelle de ses employés. Les prix de vente moyens ont augmenté de 4,2 %, reflétant la répercussion de la hausse du coût des intrants. À titre de référence, le volume de courrier commercial de la Société canadienne des postes a diminué de 4,9 % au cours des trois premiers trimestres de 20184.

Les produits des activités tirés du marché américain des enveloppes se sont établis à 43,4 millions de dollars, une augmentation de 1,0 million de dollars, ou 2,5 %, comparativement aux produits de l'exercice 2017, qui se chiffraient à 42,4 millions de dollars. Le nombre d'unités vendues était en baisse de 4,0 %, principalement en raison d'une décision stratégique de la Société pour le non-renouvellement d'un contrat défavorable plus tôt en 2018 et de l'échéance d'une alliance stratégique de production avec un partenaire commercial de longue date. Les prix de vente moyens ont augmenté de 6,8 %, reflétant la répercussion de la hausse du coût des intrants et l'incidence de l'échéance de l'alliance stratégique de production mentionnée précédemment.

Les produits des activités tirés des produits d'emballage ont atteint 56,9 millions de dollars, soit une croissance de 22,3 millions de dollars, ou 64,4 %, comparativement à l'exercice précédent, cette hausse étant principalement attribuable à l'incidence de l'acquisition d'Emballages Stuart sur l'exercice complet, à l'incidence de l'acquisition d'Imprimerie G2 et de Pharmaflex au cours de l'exercice 2018, ainsi qu'à la croissance interne de l'offre de produits d'emballage.

Le BAIIA ajusté s'est établi à 26,8 millions de dollars pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018, comparativement à 26,5 millions de dollars pour la période correspondante en 2017, ce qui représente une augmentation de 1,1 %. La contribution positive au BAIIA des activités des produits d'emballage de la Société a été atténuée par la perte de volume de ventes d'enveloppes au Canada et par l'inflation sur le coût des intrants, principalement le papier et les frais de transport. Les marges de BAIIA ajusté se sont établies à 13,8 %, comparativement à 14,8 % pour la période correspondante en 2017.

Pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018, la perte nette s'est établie à 4,8 millions de dollars [ou (0,17 $) par action], comparativement à un résultat net de 12,4 millions de dollars (ou 0,43 $ par action) pour la période correspondante en 2017. Le résultat net ajusté s'est établi à 14,1 millions de dollars (ou 0,50 $ par action), pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018, comparativement à 14,7 millions de dollars (ou 0,52 $ par action) pour la période correspondante en 2017.

Des flux de trésorerie nets de 11,9 millions de dollars ont été générés par les activités d'exploitation au cours de la période de douze mois close le 31 décembre 2018, comparativement à 15,9 millions de dollars pour la période correspondante en 2017. Cette variation s'explique principalement par une réduction du bénéfice net ainsi que par la constitution de stocks liée à la décision de la Société d'investir afin d'augmenter la capacité de production de Durabox, et par la hausse du coût des intrants.

Déclaration d'un dividende 

Le 20 février 2019, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,065 $ par action ordinaire, payable le 12 avril 2019 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 29 mars 2019. Ce dividende a été désigné à titre de « dividende déterminé » aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et de toute loi provinciale similaire.

Mesures de rendement non conformes aux IFRS

 

Rapprochement de la (perte nette) résultat net et du BAIIA ajusté

(en milliers de dollars)





Périodes de trois

mois closes

le 31 décembre

Périodes de douze

mois closes

le 31 décembre


2018

2017

2018

2017

(Perte nette) résultat net

(12 426)

2 262

(4 793)

12 391

Impôts sur le résultat

607

1 015

4 075

4 656

Frais de financement, net

557

399

1 841

1 078

Amortissement des immobilisations corporelles

1 286

1 025

4 295

3 713

Amortissement des immobilisations incorporelles

588

497

2 088

1 682

BAIIA(1)

(9 388)

5 198

7 506

23 520

Dépréciation du goodwill

16 137

--

16 137

--

Dépenses de restructuration

1 219

--

1 219

--

Dépenses pour rémunération éventuelle reliée aux acquisitions d'entreprises

--

577

1 623

827

Frais de démarrage de la nouvelle installation de Durabox

180

--

333

--

Fermeture des activités non stratégiques de Printer Gateway

--

2 192

--

2 192

BAIIA ajusté(1)

8 148

7 967

26 818

26 539


(1) Se reporter à la rubrique « Définition du BAIIA et du BAIIA ajusté dans la section des mesures non conformes aux IFRS »

 

Rapprochement de la (perte nette) résultat net et du résultat net ajusté

(en milliers de dollars)





Périodes de trois

mois closes

le 31 décembre

Périodes de douze

mois closes

le 31 décembre


2018

2017

2018

2017

(Perte nette) résultat net

(12 426)

2 262

(4 793)

12 391

Ajustements, net d'impôts





Dépréciation du goodwill

16 137

--

16 137

--

Dépenses de restructuration

902

--

902

--

Dépenses pour rémunération éventuelle reliée aux acquisitions d'entreprises

--

538

1 623

722

Frais de démarrage de la nouvelle installation de Durabox

133

--

246

--

Fermeture des activités non stratégiques de Printer Gateway

--

1 620

--

1 620

Résultat net ajusté (1)

4 746

4 420

14 115

14 733


(1) Se reporter à la rubrique « Définition du BAIIA, BAIIA ajusté et du résultat net ajusté dans la section des mesures non conformes aux IFRS »

 

Mesures non conformes aux IFRS : Définition du BAIIA, du BAIIA ajusté et du résultat net ajusté

Les références au « BAIIA » désigne le résultat avant frais de financement, impôts sur le résultat, amortissement des immobilisations corporelles et des immobilisations incorporelles. Les références au « BAIIA ajusté » correspondent au BAIIA ajusté pour retirer les éléments spéciaux non-récurrents. Ces éléments spéciaux incluent, entre autres, la charge de dépréciation du goodwill, les dépenses de restructuration, les dépenses pour rémunération éventuelle liée à des regroupements d'entreprises et les frais de démarrage d'une nouvelle installation. Supremex est d'avis que le BAIIA ou le BAIIA ajusté est une mesure couramment utilisée par les lecteurs d'états financiers afin d'évaluer la capacité d'une entreprise de générer des flux de trésorerie provenant de ses activités d'exploitation et d'acquitter ses charges financières. Le BAIIA ajusté permet aux lecteurs d'évaluer les résultats de la Société sans l'effet d'éléments non-récurrents, le rendant essentiel pour évaluer les opérations courantes de la Société.

Les références au « résultat net ajusté » correspondent au résultat net ajusté pour retirer les éléments spéciaux non récurrents, tel que décrit ci-haut, déduction faite des impôts sur le résultat.

Le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté n'est pas une mesure des résultats conforme aux IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Par conséquent, le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté peut ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d'autres entités. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté ne doit pas être considéré comme une mesure de remplacement du résultat net établi selon les IFRS comme indicateur du rendement de la Société.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de l'année financière 2018 de la Société aura lieu le 21 février 2019, à 10 heures (heure de l'Est). La conférence téléphonique sera diffusée en direct sur le site Web de la Société, dans la section Investisseurs, sous Web Diffusion.

Pour participer à la conférence (professionnels de l'investissement seulement) ou l'écouter en direct :

Informations prospectives

Le présent communiqué contient des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables, notamment des énoncés concernant le BAIIA, le BAIIA ajusté et le rendement futur de Supremex et des énoncés semblables sur les circonstances, les attentes, le rendement et les résultats futurs prévus. Les informations prospectives peuvent contenir des expressions comme prévoir, présumer, croire, devoir, viser, avoir l'intention de, s'attendre à, pouvoir, entendre et chercher à, éventuellement employées au futur ou au conditionnel. Ces informations ont trait aux évènements futurs ou au rendement futur et reflètent les hypothèses, les attentes et les estimations actuelles de la direction à propos de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement, des perspectives et des occasions futures de l'entreprise, de la conjoncture économique canadienne et de la capacité de l'entreprise d'attirer et de conserver des clients. L'information prospective est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction ainsi que sur l'information disponible pour Supremex à la date du présent communiqué. Les hypothèses, les attentes et les estimations sont abordées tout au long de notre rapport de gestion de l'exercice se terminant le 31 décembre 2018.

Les informations prospectives sont assujetties à certains risques et à certaines incertitudes. Elles ne devraient pas être lues comme étant des garanties de résultats ou de rendements futurs et les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, des prévisions ou des projections énoncées dans ces informations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres : les cycles économiques, les fonds disponibles, la diminution de la consommation d'enveloppes, l'augmentation de la concurrence, la fluctuation des taux de change, l'augmentation du coût des matières premières, les risques de crédit liés aux créances clients, la fluctuation des taux d'intérêt et les risques éventuels de litige. Ces risques et incertitudes sont abordés tout au long du rapport de gestion de l'exercice se terminant le 31 décembre 2018, notamment à la rubrique « Facteurs de risque ». Par conséquent, nous ne pouvons garantir que les énoncés prospectifs ou les informations prospectives se concrétiseront. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment à ces informations prospectives, sauf s'ils sont tenus de le faire en vertu des lois applicables en matière de valeurs mobilières. La Société décline expressément toute intention ainsi que toute obligation de mettre à jour ou de réviser toute information prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Le rapport de gestion et les états financiers sont accessibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur le site Web de Supremex. 

À propos de Supremex

Supremex est un chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d'enveloppes ainsi qu'un fournisseur de solutions d'emballage en plein essor. Supremex compte 12 installations réparties dans sept provinces au Canada et trois installations aux États-Unis, et emploie environ 810 personnes. Avec une présence grandissante, Supremex peut fabriquer et distribuer efficacement des produits de papier et d'emballage qui répondent aux exigences de grandes sociétés nationales et multinationales, de distributeurs, d'organismes publics, de PME et de fournisseurs de solutions. Pour plus d'information, visitez www.supremex.com.

 

_____________________________

1 

Se reporter aux rubriques « Rapprochement du résultat net et du BAIIA ajusté » et « Définition du BAIIA ajusté et du résultat net ajusté » qui figurent à la section Mesures non conformes aux IFRS.

2 

Société canadienne des postes - Rapport financier du troisième trimestre de 2018.

3 

U.S. Postal Service - Rapport annuel pour l'exercice financier clos le 30 septembre 2018 (10-K form).

4 

Société canadienne des postes - Rapport financier du troisième trimestre de 2018.

 

SOURCE Supremex Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:00
Monsieur Marcel Curodeau, président de MEDIAL est heureux d'annoncer le lancement de sa nouvelle marque de commerce en mieux-être au travail : «?VIVNESS?». «?Fier d'être certifié Entreprise en santé Élite depuis 10 ans...

à 02:00
Planet O Ltd., une plateforme de divertissement à réalité mixte à la pointe de la technologie, a annoncé ce jour qu'elle a levé 21,5 millions CNY (environ 3,2 millions USD) dans le cadre d'une ronde de financement initial. Cette opération fait  de...

22 sep 2019
Lyre Miner et Harp Miner, deux plateformes de minage de cryptomonnaie récemment lancées par www.BitHarp.com ( BitHarp Group Limited ), s'avèrent être rapidement des plateformes révolutionnaires sur le marché mondial des cryptomonnaies. Pendant leur...

22 sep 2019
Lyre Miner et Harp Miner, deux plateformes de cryptominage récemment lancées sur le site www.BitHarp.com (BitHarp Group Limited), sont en train de changer rapidement la donne sur le marché mondial de la cryptomonnaie. En effet, lancés il y a peu, ces...

22 sep 2019
À la suite d'une journée de médiation tenue hier, les travailleuses et travailleurs de Barry Callebaut ont déclenché une grève générale illimitée. Forts d'un mandat adopté à 95 %, les 365 travailleurs n'ont eu d'autre choix que d'envoyer un message...

21 sep 2019
HUAWEI CLOUD a annoncé une série d'investissements stratégiques en 2019, dans le but d'élargir sa présence mondiale et de répondre à la demande croissante pour sa plateforme intelligente dans le Cloud, sécurisée et stable. HUAWEI CLOUD connaît une...



Communiqué envoyé le 21 février 2019 à 06:30 et diffusé par :