Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, Première Nation, Plaidoyer (politique), CFG

Un nouvel investissement fédéral contribuera à améliorer la sécurité économique des femmes à Laval


Un projet améliorera l'accès à l'emploi des femmes en situation de vulnérabilité

LAVAL, QC, le 14 févr 2019 /CNW/ - Le gouvernement du Canada est déterminé à faire progresser l'égalité entre les sexes et comprend l'importance de créer davantage de possibilités pour favoriser l'autonomie des femmes dans toutes les sphères de la vie au Canada. En investissant dans des projets qui améliorent la sécurité économique des femmes, nous contribuons à assurer la prospérité des femmes, de leur famille et de leurs communautés.

Au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, Eva Nassif, députée de Vimy, a annoncé aujourd'hui le financement par le gouvernement fédéral d'un projet qui améliorera la sécurité économique des femmes à Laval.

La Table de concertation de Laval en condition féminine recevra un financement de 295 725 $ pour un projet d'une durée de 36 mois intitulé « Laval mobilisé pour les femmes en situation de vulnérabilité : des partenaires unis dans l'action pour les changements structuraux », qui vise à éliminer les obstacles systémiques à l'emploi pour les femmes vulnérables dans la région de Laval.

L'organisme collaborera avec des partenaires locaux dans des secteurs d'emploi clés, avec des fournisseurs de services et avec des femmes de Laval qui ont connu des obstacles à l'emploi, notamment la violence conjugale, la pauvreté, le logement et des problèmes de santé mentale et physique.

Afin de déterminer les lacunes et obstacles courants en matière de transports, d'accès aux services de garde, de possibilités de formation, de méthodes de jumelage et d'autres enjeux liés aux placements, on procédera à une analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) des politiques, procédures et protocoles. De nouveaux protocoles et procédures seront mis à l'essai par l'entremise de trois partenaires communautaires en vue de la création d'un modèle pouvant être incorporé dans des pratiques à l'échelle régionale.

Citations

« Notre gouvernement sait que lorsque nous investissons dans les femmes, nous renforçons l'économie pour tout le monde, et c'est pourquoi ces projets sont si importants : ils créent des conditions propices à la prospérité des femmes dans leur carrière - et dans leur vie. En finançant des organismes comme la Table de concertation de Laval en condition féminine qui s'emploient à éliminer les obstacles qui freinent les femmes, nous assurons des chances de succès réelles et justes pour tous les membres de la population canadienne - quel que soit leur genre. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Je suis confiante qu'à travers ce projet d'une importance capitale, et qu'avec l'aide de ces partenaires clés, la Table de concertation de Laval en condition féminine pourra continuer cette mission noble que l'organisation s'est choisie, celle d'offrir un avenir plus certain aux femmes dans le besoin, et de se battre avec elles pour que leurs droits soient reconnus. Je suis fière que le gouvernement du Canada se soit engagé à les soutenir dans le cadre du Programme de promotion de la femme du ministère des Femmes et de l'Égalité des genres. »

Eva Nassif
Députée de Vimy
Membre du Comité permanent de la condition féminine

« Nous sommes reconnaissantes du soutien accordé par le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres à cet important projet. De nombreuses femmes qui vivent à Laval sont aux prises avec des obstacles de taille et de graves désavantages quant à l'emploi. En collaborant avec ces femmes et les groupes et partenaires de la région, nous pourrons trouver ensemble une solution qui fonctionne pour tous les niveaux de la société. Grâce à cette approche, nous pouvons améliorer la vie d'un grand nombre de femmes à Laval en les aidant à obtenir une plus grande sécurité économique. »

Marie-Ève Surprenant
Coordonnatrice, Table de concertation de Laval en condition féminine

Faits en bref

Produit connexe

Document d'information

Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres - Programme de promotion de la femme

L'une des façons dont le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres fait progresser l'égalité au Canada consiste à offrir du financement aux organismes admissibles par l'entremise du Programme de promotion de la femme. Les projets sont choisis au moyen d'appels de propositions sur des thèmes particuliers, et d'un processus continu de réception de demandes qui permet au Programme de promotion de la femme de se pencher sur les enjeux émergents à mesure qu'ils se présentent.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui visent à éliminer les obstacles systémiques à l'égalité des femmes dans trois domaines prioritaires, à savoir : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles; l'amélioration de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes et des filles; et l'accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Appels de propositions - Promouvoir la sécurité économique des femmes et Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones

Le 2 octobre 2017, l'honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, a lancé deux appels de propositions. Le premier, intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes, invitait les organismes à présenter des demandes de financement pour des projets favorisant la sécurité économique des femmes tout en contribuant à l'avancement de l'égalité des sexes au Canada. Plus de 30 projets recevront au total 10 millions de dollars sous la forme de financement dans le cadre de cet appel de propositions.

Cet appel de propositions comporte deux thèmes; le premier, Aplanir les obstacles systémiques grâce au partenariat, prévoit du financement pour aplanir les obstacles importants qui limitent la sécurité économique des femmes, notamment l'accessibilité des services de garde, l'écart salarial entre les sexes et la disparité salariale.

Le deuxième thème, Mobiliser le secteur privé et augmenter ses investissements dans la cause des femmes, encourage les organismes à établir des partenariats avec le secteur privé pour trouver des solutions novatrices qui contribueront à améliorer la sécurité économique des femmes.

Le deuxième appel de propositions, intitulé Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones, invitait les organismes à promouvoir la collaboration entre les femmes autochtones, les organismes autochtones, les collectivités autochtones et le secteur privé pour soutenir la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones partout au Canada. Quinze projets dans différentes régions du pays recevront près de cinq millions de dollars en financement dans le cadre de cet appel de propositions.

Projet financé

La Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) est un groupe féministe qui oeuvre avec ses membres à l'amélioration de la qualité de vie et de la sécurité économique des femmes, plus particulièrement à Laval. Constituée en société en 1995, la TCLCF est engagée dans la défense collective des droits des femmes, notamment le droit à l'autodétermination et à la sécurité, au logement, à la santé et à l'indépendance économique. Elle s'emploie principalement à offrir du soutien aux femmes marginalisées à Laval et à créer des alliances avec les parties prenantes locales et régionales afin de lancer des actions collectives pour améliorer la vie de toutes les femmes.

Description du projet

Le gouvernement du Canada accordera un financement de 295 725 $ à la TCLCF pour un projet d'une durée de 36 mois visant à améliorer la sécurité économique des femmes et intitulé « Laval mobilisé pour les femmes en situation de vulnérabilité : des partenaires unis dans l'action pour les changements structuraux ».

Dans le cadre de ce projet, on collaborera avec de multiples partenaires dans des secteurs d'emploi clés afin d'éliminer les obstacles à l'emploi pour les femmes vulnérables à Laval. Les principaux résultats comprennent la réduction des obstacles systémiques comme le transport et l'accès aux services de garde, les possibilités de formation, les méthodes de jumelage et d'autres enjeux liés au placement.

Les politiques, procédures et protocoles existants des fournisseurs de services à Laval feront l'objet d'une analyse comparative entre les sexes plus (ACS+). Les parties prenantes et des femmes ayant connu des obstacles à l'emploi, tels que pauvreté et problèmes de santé mentale et physique, seront incluses dans l'analyse au moyen de sondages, de groupes de discussion et de consultations générales.

L'ACS+ aidera à déterminer les lacunes et les obstacles courants à éliminer dans les plateformes de services locales. De nouveaux protocoles et procédures seront élaborés par l'entremise de trois partenaires communautaires et de trois projets pilotes qui serviront à créer un modèle pouvant être incorporé dans des pratiques à l'échelon régional.

Les principaux partenaires du projet comprennent la Division du développement social de la Ville de Laval, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval ainsi que Dimension Travail et le Réseau des organismes et intervenants en itinérance de Laval.

Statistiques provinciales - Sécurité économique des femmes

Statistiques nationales - Sécurité économique des femmes

Liens connexes

Suivez le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres :

 

SOURCE Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
La Cour d'appel donne raison à la CSN-Construction en ce qui concerne le pourvoi judiciaire accompagné d'un sursis d'urgence qui a été déposé en juillet dernier dans le dossier du conflit de compétences entourant la pose des rails du métro de...

à 06:00
Les représentants des médias sont conviés à un point de presse, ce samedi 21 septembre. Le président général du SFPQ, Christian Daigle, et la présidente régionale du SFPQ, Caroline Bouffard seront sur la ligne de piquetage dans la réserve faunique...

20 sep 2019
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM et BMO...

20 sep 2019
L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience disciplinaire concernant Michael Alexander McKee.  Plus particulièrement, les allégations portées sont les suivantes : (a) En mars et en avril...

20 sep 2019
Le gouvernement du Québec encourage l'essor de Zú, en accordant une aide financière de 425 000 $ à cet organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler, de soutenir et de propulser les entreprises innovantes du secteur de la création et...

20 sep 2019
Le Château Inc. a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019. Sauf indication contraire, les résultats de la Société pour le deuxième trimestre tiennent compte de l'incidence de la mise en oeuvre...



Communiqué envoyé le 14 février 2019 à 11:00 et diffusé par :