Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Droit / Problèmes légaux, CPG

Pénalités administratives et ordonnances à l'encontre de Luc Vallée, Johanne L'Heureux, Richard Brouillard, Mario Corriveau et Jocelyn Deschênes


MONTRÉAL, le 12 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Le 11 janvier 2019, à la suite d'une demande de l'Autorité des marchés financiers, le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a imposé des pénalités administratives et rendu des ordonnances à l'encontre de Luc Vallée, Johanne L'Heureux, Richard Brouillard, Mario Corriveau et Jocelyn Deschênes.

Selon la preuve et les admissions au dossier, les intimés auraient offert au public, sous le couvert de la philanthropie, des montages financiers permettant de faire des dons pour un montant plus élevé que le montant réellement déboursé, faisant ainsi miroiter aux donateurs un profit basé sur des retours fiscaux d'un montant plus élevé que le montant versé à l'origine.

Le TMF a conclu que ces montages financiers se qualifient de contrats d'investissement au sens de la Loi sur les valeurs mobilières (LVM) et que les intimés ont exercé illégalement l'activité de courtier en valeurs et ont procédé à des placements sans prospectus.

Dans le cadre d'une entente avec l'Autorité, les intimés Luc Vallée, Johanne L'Heureux, Richard Brouillard et Mario Corriveau ont reconnu leur responsabilité à l'égard de ces manquements. Le TMF a rendu une décision conforme à la recommandation commune des parties et a prononcé les sanctions suivantes :

Quant à l'intimé Jocelyn Deschênes, pour lequel aucune recommandation commune n'avait été effectuée, le TMF lui a imposé une pénalité administrative de 38 000 $.

Rappelons que Luc Vallée fait présentement face à une poursuite pénale intentée par l'Autorité. Il est visé par 22 chefs d'accusation d'exercice illégal de l'activité de conseiller en valeurs et de placement sans prospectus.

De plus, Luc Vallée a écopé, le 18 avril 2018, d'une amende de 18 000 $ à la suite d'une autre poursuite pénale intentée par l'Autorité. Conformément à une entente de règlement hors cour, il avait plaidé coupable à trois chefs d'accusation d'exercice illégal de l'activité de représentant de courtier en assurance de personnes.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

Site Web : www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite
LinkedIn : Autorité des marchés financiers (Québec)

 

SOURCE Autorité des marchés financiers


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:32
Le gouvernement du Canada reconnaît que la culture et les valeurs autochtones sont essentielles pour le bien-être des enfants et des jeunes Autochtones. Aujourd'hui, l'honorable Seamus O'Regan, ministre des Services aux Autochtones, la Première...

à 09:00
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Surrey pour souligner l'esprit d'innovation et d'entrepreneuriat dans le domaine des entreprises en démarrage. La ministre annoncera ensuite des...

à 08:07
Blis, leader mondial en renseignements issus du monde réel, a annoncé aujourd'hui que les recettes issues de ses activités programmatiques avaient triplé au cours du premier semestre 2019. Cette croissance significative démontre un élan accru en...

à 07:00
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Biarritz (France) 16 h 00 Le premier ministre rencontrera le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson. Salle Mathilde, rez-de-chaussée Hôtel du Palais Biarritz 1, avenue de...

à 07:00
Veuillez prendre note que l'honorable Seamus O'Reagan se rendra au Labrador pour faire plusieurs annonces. D'abord, il annoncera l'ouverture de foyer d'accueil d'urgence dans les communautés de Natuashish et de Sheshatshiu. Il sera rendra ensuite à...

à 06:41
Réunis en assemblée générale hier, les syndiqués de Sural à Bécancour ont consenti, dans une proportion de 93,2 %, à des réaménagements dans leur convention collective afin de paver la voie à une relance de l'usine. L'usine de fabrication de tiges...



Communiqué envoyé le 12 février 2019 à 13:00 et diffusé par :