Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Politique environnementale, Plaidoyer (politique), CPG

Déclaration du ministre de l'Agriculture au congrès de l'Union paysanne - « Le ministre Lamontagne doit agir au sein de son ministère plutôt que de blâmer l'environnement » - Émilise Lessard-Therrien


QUÉBEC, le 11 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Alors que le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, dit vouloir faciliter la vie des petits producteurs agricoles en allégeant la réglementation en matière environnementale, la députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, est d'avis qu'il aurait intérêt à agir au sein de son propre ministère plutôt que de renvoyer la balle à son collègue à l'Environnement.

Pour Émilise Lessard-Therrien, responsable du dossier de l'agriculture au sein du caucus solidaire, bien des actions pourraient être posées au sein même du ministère de l'Agriculture avant d'aller frapper à la porte du ministère de l'Environnement. « Actuellement, les principales entraves pour l'agriculture à petite échelle interviennent au stade de la production et de la transformation des aliments, a-t-elle fait valoir. Il y aurait des actions à poser en ce sens plutôt que de faire porter le blâme aux règles de protection de l'environnement. »

Selon la députée solidaire, l'agriculture à petite échelle est complémentaire à la lutte aux changements climatiques. « C'est bien mal connaître ces enjeux que de penser que les petits agriculteurs veulent produire sans protéger l'environnement, souligne-t-elle. Au contraire, bon nombre d'entre eux font même la promotion de l'agriculture biologique et éco-responsable. »

Émilise Lessard-Therrien est d'avis que le ministre dispose d'importants leviers au sein de son ministère pour encourager les productions agricoles à petite échelle sans abaisser les normes environnementales. Augmenter les seuils de production hors quota, permettre l'abattage à la ferme, octroyer plus facilement des permis aux petits agriculteurs ou offrir plus de souplesse dans la transformation des aliments à la ferme, par exemple, serait un bon point de départ selon la députée.

« Pour proposer plus de produits à la population dans les circuits courts, il faut d'abord travailler en amont, au stade de la production et de la transformation des aliments, a rappelé Émilise Lessard-Therrien. Et ça, c'est dans la cour du ministère de l'Agriculture que ça se passe. S'il veut vraiment travailler au service des petits agriculteurs, le ministre a les moyens de le faire. En ce moment, on a plutôt l'impression qu'il est en train de pelleter ses responsabilités dans la cour de ses collègues », déplore-t-elle.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:02
Selon les prévisions d'Environnement Canada, des conditions météorologiques difficiles affecteront plusieurs régions du Québec, dimanche et lundi. En conséquence, les déplacements sur plusieurs des principaux axes routiers québécois pourraient être...

22 fév 2019
L'Assemblée des Premières Nations (APN) organise le 2e Symposium national annuel de l'APN et foire commerciale sur l'eau du 26 au 28 février 2019, L'évènement aura lieu au Centre des congrès Banque Scotia, au 6815 avenue Stanley, à Niagara Falles, en...

22 fév 2019
Le quintuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton et son coéquipier Valtteri Bottas ont montré aujourd'hui comment être performant malgré la pression ; ils sont restés cool au moment de dévoiler la nouvelle gamme de PETRONAS Syntium avec...

22 fév 2019
L'Assemblée des Premières Nations (APN) organise le 2e Symposium national annuel de l'APN et foire commerciale sur l'eau du 26 au 28 février 2019, L'évènement aura lieu au Centre des congrès Banque Scotia, au 6815 avenue Stanley, à Niagara Falles, en...

22 fév 2019
L'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante en réponse à la publication du rapport de réexamen de l'Office national de l'énergie (ONE) concernant le projet d'agrandissement du...

22 fév 2019
Dans le cadre de l'événement La planète s'invite à l'école, plus de 750 participants provenant de plus de 125 organisations, dont une centaine d'institutions d'enseignement publiques et privées, de six régions administratives, du primaire à...



Communiqué envoyé le 11 février 2019 à 17:29 et diffusé par :