Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique), CMG

224 municipalités représentant plus de 5,6 millions de Québécoises et de Québécois ont endossé la Déclaration d'urgence climatique


MONTRÉAL, le 29 janv. 2019 /CNW Telbec/ - GroupMobilisation (GMob) annonce que, directement ou par l'entremise de leur MRC, 224 municipalités représentant plus de 5,6 millions de Québécoises et de Québécois ont endossé la Déclaration d'urgence climatique (DUC) au cours des cinq derniers mois. Ce faisant, les élu.e.s de proximité représentant 67 % de la population du Québec ont reconnu que « seules la reconnaissance de l'état d'urgence climatique et la mise en place de plans de transition d'urgence peuvent contrer un effondrement économique, une crise de santé publique, une pénurie alimentaire mondiale, un anéantissement de la biodiversité, et des crises de sécurité nationale et internationale d'une ampleur sans précédent. »  La liste complète des municipalités et MRC qui ont endossé la DUC se trouve ici.

« Le succès foudroyant de cette campagne montre à quel point la population du Québec est consciente de l'urgence climatique et impatiente de voir des plans de transition d'urgence se mettre en place », soutiennent les cofondateurs de GroupMobilisation Michel Jetté, cinéaste et André Bélisle, écologiste. « Il montre aussi que l'urgence climatique est déjà une réalité bien concrète et une lourde menace pour les municipalités. » Selon monsieur Jetté, les initiateurs de la DUC ont simplement mis la Déclaration en ligne et invité les citoyens à la présenter à leurs conseils municipaux. L'initiative est presque immédiatement devenue virale et tout a ensuite déboulé très vite. Par l'appui massif de maires et mairesses à travers le Québec, la DUC semble prendre l'ampleur d'un authentique mouvement citoyen. Plusieurs dépôts de la DUC à des conseils municipaux ont été filmés et peuvent être visionnés sur la page Facebook de la DUC ainsi que sur le site web de GroupMobilisation (GMob).

La campagne d'adoption de la DUC au palier municipal se poursuivra au cours des prochains mois. Elle ne représente toutefois qu'un premier pas vers une mobilisation plus large et plus directe de la population et des élu.e.s, tant au niveau municipal qu'aux niveaux provincial et fédéral. « Nous vivons un moment historique », affirme Michel Jetté. « Nous ne pouvons plus nous permettre de reporter le vaste et urgent chantier de transition qui s'impose si nous voulons assurer un avenir décent aux générations présentes et futures », ajoute André Bélisle.

À propos de GroupMobilisation
Créée en 2016, GroupMobilisation est un organe d'information/action indépendant ayant pour objectif d'appuyer des actions sociales concrètes et immédiates en ce qui concerne les défis actuels les plus urgents. Sa mission est double :

  1. exposer aux citoyens la mécanique des attaques de nature sociale, environnementale et économique qui ont mené à la crise climatique et qui bloquent sa résolution;
  2. outiller les citoyens pour qu'ils se réapproprient leur pouvoir politique, soit le pouvoir de mettre en branle les changements sociaux nécessaires pour mieux défendre l'intérêt général.

Site Web: https://www.groupmobilisation.com

À propos de la Déclaration d'urgence climatique (DUC)
La Déclaration d'urgence climatique (DUC) est un outil de mobilisation citoyenne visant à amener le plus grand nombre possible de gens à reconnaître l'état d'urgence climatique et à former un consensus sur la nécessité d'une mobilisation globale de la population québécoise.

Texte de la Déclaration d'urgence climatique

Les initiateurs de la DUC
Michel Jetté, GroupMobilisation (GMob)
André Bélisle, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)
Louise Sabourin, GroupMobilisation (GMob)
Normand Beaudet, Centre de ressources sur la non-violence (CRNV)
Jacques Benoît, Coalition Solidarité Santé (CSS)
Marc Brullemans, Collectif scientifique - Gaz de schiste et enjeux énergétiques au Québec (membre du Collectif)
Simon Dubois, Action Environnement Basses-Laurentides (AEBL)

 

SOURCE GroupMobilisation


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:39
GCL System Integration (GCL SI) et Powin Energy (Powin) ont annoncé aujourd'hui une coentreprise, baptisée « G-Powin Energy Solution », nom de marque qui affirme leur ambition de développer leurs activités de stockage d'énergie dans la région...

à 06:00
La neige et le froid ont fait une entrée remarquée au Québec et au Canada dans les dernières semaines. Est-ce un présage de l'hiver qui nous attend ? Selon l'Aperçu de l'hiver de MétéoMédia, qui brosse le portrait de décembre, janvier et février,...

à 05:30
Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) font le point sur les effets de l'hiver hâtif sur la récolte de 2019. Globalement, 74 % des superficies de maïs restent encore à récolter, sur un sol enneigé et avec des tiges fragilisées et cassées. Près de...

à 00:01
Le Rocky Mountain Institute (RMI) a lancé aujourd'hui un nouveau rapport, Seven Challenges for Energy Transformation (Sept défis pour la transformation énergétique) dans le cadre de trois événements...

17 nov 2019
La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a remis le Prix de la noirceur au Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), pour le licenciement du lanceur d'alerte Louis Robert en janvier...

17 nov 2019
Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) font le point sur les effets de l'hiver hâtif sur la récolte de 2019. Globalement, 74 % des superficies de maïs restent encore à récolter, sur un sol enneigé et avec des tiges fragilisées et cassées. Près de...



Communiqué envoyé le 29 janvier 2019 à 06:00 et diffusé par :