Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Contrats, Entreprises conjointes, Expansion d'entreprise

ADNOC signe des accords de partenariat stratégiques historiques avec Eni et OMV pour le raffinage et la commercialisation


ABOU DABI, ÉAU, January 28, 2019 /PRNewswire/ --

À l'issue d'un processus de sélection hautement concurrentiel, Eni a obtenu une part de 20 % et OMV une part de 15 % dans ADNOC Refining   

Dans le cadre d'une initiative innovante, ADNOC, Eni et OMV vont créer une nouvelle coentreprise de négoce, accélérant le développement des capacités commerciales d'ADNOC   

Le vaste savoir-faire opérationnel et l'expérience d'Eni et OMV aideront ADNOC à accélérer l'exécution de sa stratégie en aval   

Les partenariats tirent profit des relations existantes d'ADNOC avec Eni et OMV, soutenus par une ambition de croissance à long terme commune à la fois pour ADNOC Refining et la coentreprise de négoce  

L'Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) a signé aujourd'hui deux nouveaux partenariats de participation stratégiques avec Eni et OMV couvrant à la fois ADNOC Refining et une nouvelle coentreprise de négoce, qui sera établie conjointement par les trois partenaires. La signature des accords a eu lieu en présence de Son Altesse Cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abou Dabi et et Commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, Son Excellence Giuseppe Conte, Premier ministre d'Italie, et Son Excellence Hartwig Löger, Ministre fédéral des finances d'Autriche. Les accords ont été signés par Son Excellence le Dr Sultan Ahmed Al Jaber, Ministre d'État des ÉAU et PDG du groupe ADNOC, Claudio Descalzi, PDG d'Eni et du Dr Rainer Seele, Président du Conseil d'administration et PDG d'OMV.

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/813950/ADNOC_Eni_OMV.jpg )

Dans le cadre de l'une des transactions les plus importantes du secteur du raffinage, Eni et OMV acquerront des participations de 20 % et 15 % dans ADNOC Refining respectivement, ADNOC détenant les 65 % restants. L'accord évalue ADNOC Refining, qui présente une capacité de raffinage totale de 922 000 barils par jour, et qui exploite la quatrième plus grande raffinerie sur site unique au monde, à une valeur d'entreprise de 19,3 milliards USD. En tant que disposition et condition supplémentaires de cet accord, les partenaires établiront également une coentreprise de négoce, dans laquelle Eni et OMV détiendront 20 % et 15 % des participations respectivement. Les produits de la vente pour ADNOC sont estimés à 5,8 milliards USD, sous réserve de l'achèvement des ajustements. La transaction reflète l'ampleur, la qualité et le potentiel de croissance des actifs d'ADNOC Refining, associés à la localisation avantageuse depuis laquelle elle approvisionne les marchés d'Afrique, d'Asie et d'Europe.

Eni et OMV ont de solides antécédents dans la maximisation de la valeur des opérations de raffinage avancées et complexes et apportent au partenariat leur expérience et expertise étendues dans les opérations et la gestion de projets.

Une valeur supplémentaire sera créée à partir de la nouvelle coentreprise de négoce mondiale qui, une fois établie, sera un exportateur international des produits d'ADNOC Refining, avec des volumes d'exportation équivalent à environ 70 % du rendement. L'approvisionnement national au sein des ÉAU continuera d'être géré par ADNOC.

Son Excellence le Dr Sultan Ahmed Al Jaber, Ministre d'État des ÉAU et PDG du groupe ADNOC, a déclaré : « Nous sommes ravis de nous associer avec Eni et OMV dans notre activité de raffinage et la nouvelle société de négoce. Ces partenariats font suite aux conseils avisés de notre direction pour libérer et générer plus de valeur à travers notre entreprise.

« Ces partenariats innovants soutiendront notre ambition visant à devenir un chef de file sur le marché international en aval disposant de la flexibilité suffisante pour répondre rapidement à l'évolution des besoins et dynamiques du marché. Ils nous aideront à atteindre notre objectif de générer encore plus de valeur pour chaque baril de pétrole que nous produisons.

« En travaillant étroitement avec nos partenaires, nous augmenterons encore l'efficacité de nos opérations et améliorerons la performance des actifs et de l'entreprise », a ajouté S.E. le Dr Al Jaber.

En tirant profit de la forte capacité de génération de flux de trésorerie d'ADNOC Refining, les trois partenaires se sont engagés à atteindre les plans de croissance ambitieux d'ADNOC Refining à moyen et à court termes. Les partenaires ont aussi accepté un cadre de travail complet de dotation en capital pour atteindre une croissance auto-financée, associée à une politique de dividende attrayante.

Ces nouveaux accords majeurs s'appuient sur l'approche élargie d'ADNOC en matière de partenariats à long terme et la gestion plus proactive de son portefeuille d'actifs, ainsi que ses antécédents en termes de partenariats fructueux au cours des 50 dernières années à la fois en amont et en aval. Les partenariats soutiendront ADNOC à mesure que l'entreprise évolue pour devenir un acteur mondial de premier plan sur le marché en aval, en élargissant ses opérations de raffinage et pétrochimiques à Ruwais et en obtenant une plus grande participation sur le marché en aval, comme la société l'a mentionné pendant le Downstream Investment Forum, en mai 2018.

Claudio Descalzi, PDG d'Eni, a affirmé : « Ces accords viennent consolider notre solide partenariat avec ADNOC. En moins d'un an, nous sommes parvenus à créer un centre d'affaires avec des opérations en amont de classe mondiale et une capacité de raffinage considérable et efficace offrant un potentiel de croissance supplémentaire.

« Cette transaction, qui nous permet de pénétrer le secteur en aval des Émirats arabes unis et qui représente une hausse de 35 % de la capacité de raffinage mondiale d'Eni, est conforme à notre stratégie annoncée visant à rendre le portefeuille global d'Eni plus diversifié du point de vue géographique, plus équilibré tout au long de la chaîne de valeur et plus efficace et résilient pour faire face à la volatilité du marché. »

Ce sentiment a été partagé par le Dr Rainer Seele, Président du Conseil d'administration et PDG d'OMV, qui a déclaré : « Je suis ravi de tirer davantage profit de notre partenariat stratégique avec ADNOC et Abou Dabi. Avec l'acquisition d'une part d'ADNOC Refining et la création d'une coentreprise de négoce mondiale, OMV a établi une solide position intégrée à Abou Dabi tout au long de la chaîne de valeur du pétrole, allant de la production en amont au raffinage et à la commercialisation et jusqu'aux produits pétrochimiques. Nous sommes convaincus que notre vaste savoir-faire opérationnel en matière de raffinage et notre expérience dans le domaine de la commercialisation contribueront à la création d'une valeur durable et à une croissance rentable. »

En vertu des dispositions de l'accord, la coentreprise d'ADNOC, Eni et OMV sera intégrée à l'Abu Dhabi Global Market. La commercialisation des produits physiques et dérivés débutera probablement dès 2020 lorsque tous les processus, procédures et systèmes seront en place. Eni et OMV fourniront à ADNOC le savoir-faire, l'expérience opérationnelle et le soutien pour accélérer le développement de la coentreprise de négoce, ce qui permettra à ADNOC et à ses partenaires d'optimiser leurs systèmes et de mieux gérer leurs flux de produits internationaux.

Une fois qu'elle sera opérationnelle, la coentreprise de négoce contribuera à guider l'activité et la prise de décisions opérationnelles d'ADNOC Refining, en veillant à ce qu'ADNOC obtienne la meilleure valeur possible de son activité de commercialisation et de raffinage. L'objectif déclaré de la coentreprise de négoce est d'élargir sa présence mondiale au fil du temps.

Les partenariats annoncés aujourd'hui renforcent l'importance croissante du complexe d'ADNOC à Ruwais, dans la région d'Al Dhafra d'Abou Dabi, au niveau de la chaîne d'approvisionnement pétrochimique et du raffinage mondiale. Ils soulignent également l'attractivité des ÉAU en tant que destination industrielle et d'investissement à la fois stable et fiable.

Le potentiel de croissance unique de Ruwais résulte de sa situation stratégique attractive et de l'ampleur et la composition de ses installations de traitement du gaz, raffinage, production de produits chimiques, engrais et gaz industriels, soutenues par une infrastructure logistique et un port efficaces et de classe mondiale.

La poursuite de l'intégration sur le site de Ruwais sera réalisée alors qu'ADNOC exécute son programme d'investissement précédemment annoncé, catalysant l'établissement et la croissance de nouvelles industries secondaires et tertiaires, un facteur stratégique majeur de l'expansion et la diversification économiques du pays.

Ces partenariats stratégiques avec Eni et OMV sont un nouvel exemple de la transformation et de la stratégie de création de valeur de l'ensemble du groupe d'ADNOC en réponse à un paysage énergétique en pleine évolution. Cela garantira la résilience et la fexibilité d'ADNOC, une société capable de tirer pleinement profit des opportunités de marché.

La transaction devrait s'achever au cours du 3e trimestre 2019, sous réserve des conditions de clôture usuelles et des approbations règlementaires.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 aoû 2019
Le député du Yukon, l'honorable Larry Bagnell, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, fera une annonce concernant l'énergie propre dans la Première Nation de Kluane. Un point de presse suivra.   Date :...

23 aoû 2019
Les investissements dans les infrastructures culturelles et historiques jouent un rôle important dans le développement de collectivités dynamiques, la promotion du tourisme et la préservation du patrimoine canadien. Aujourd'hui, l'honorable Kent...

23 aoû 2019
Ce sont les personnes qui vivent dans les communautés autochtones rurales et éloignées qui sont les mieux placées pour trouver les meilleures solutions afin d'alimenter leur communauté en énergie propre. C'est pourquoi le Canada investit dans ces...

23 aoû 2019
Prospérité économique et protection de l'environnement vont de pair. C'est pourquoi le gouvernement du Canada investit dans des projets d'énergie propre qui dynamiseront les économies locales et limiteront la pollution. Ainsi, le ministre des...

23 aoû 2019
LONGi Solar, une filiale de LONGi Green Energy Technology Co., Ltd, a obtenu la note AA dans le cadre de la première publication trimestrielle du nouveau classement de viabilité financière (ou « bancabilité ») PV ModuleTech de PV-Tech. LONGi Solar...

23 aoû 2019
Le Gouvernement du Québec est heureux d'annoncer qu'une aide financière de 161 503 $ a été accordée à l'entreprise Carbonaxion Bioénergies inc., par l'entremise du programme Biomasse forestière résiduelle, financé par le Fonds vert, pour  soutenir la...



Communiqué envoyé le 28 janvier 2019 à 10:39 et diffusé par :