Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujets : Nouveaux produits et services, Enjeux environnementaux

Les Canadiens peuvent maintenant demander une aide financière pour renforcer la résilience de leur collectivité aux feux de forêt


Les groupes communautaires de partout au pays peuvent obtenir du soutien pour organiser des activités dans le cadre de la Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt.

GUELPH, ON, le 22 janv. 2019 /CNW/ - Les Canadiens peuvent maintenant présenter une demande de financement visant à soutenir leurs activités locales dans le cadre de la Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt. Ils peuvent ainsi contribuer à l'effort fourni par des municipalités de tout le pays pour réduire le risque de feu de friches qui guette les domiciles et les alentours.

Ceux dont la demande sera acceptée pourront utiliser les fonds du 5 mai jusqu'au mois d'octobre 2019 pour tenir, dans le cadre de la Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt, des activités ayant pour but de sensibiliser le public au risque de feu de friches, de protéger les domiciles et d'encourager les quartiers à renforcer leur résilience aux feux de friches en organisant des travaux tels que l'entretien et le déblaiement de la végétation morte ou combustible, l'aménagement paysager résilient aux feux de friches et l'utilisation de matériaux de toiture à l'épreuve du feu.

Ce programme national annuel a été lancé par FireSmart Canada en collaboration avec Co-operators, la National Fire Protection Association (NFPA) et l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques (IPSC). En 2018, le programme a remis un total de 47 000 $ à 94 collectivités du Canada.

« La campagne de la Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt est une période très stimulante pour FireSmart Canada. Nous sommes impatients de recevoir les demandes des collectivités qui passent à l'action afin de réduire le risque d'incendie de forêt qui les touche », mentionne Laura Stewart, présidente de FireSmart Canada. 

Depuis 2014, Co-operators s'associe à la NFPA et à FireSmart Canada pour encourager les efforts de renforcement de la résilience aux feux de friches et en faire la promotion afin d'atténuer les conséquences de ces incendies et de s'y adapter.

« La saison des feux de friches s'allonge et s'intensifie, alors il est important que les Canadiens soient conscients du risque et des mesures qu'ils peuvent prendre pour contribuer à réduire ce risque. Par ce financement, nous aidons les collectivités à s'unir d'un océan à l'autre pour prendre des mesures proactives qui les rendront plus sécuritaires et plus résilientes », affirme Maya Milardovic, directrice principale des relations gouvernementales chez Co-operators.

Pour en savoir plus sur la Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt et pour soumettre une demande de financement, rendez-vous sur le site firesmartcanada.ca/wildfire-community-preparedness-day-2019 (en anglais seulement).

The Co-operators:
Le Groupe Co-operators limitée est une coopérative canadienne, et son actif sous gestion s'élève à plus de 42,5 milliards de dollars. Par l'entremise de son groupe de sociétés, Co-operators offre de l'assurance habitation, automobile, vie, collective, voyage, entreprise et agricole, ainsi que des produits de placement. Co-operators est réputée pour son engagement communautaire et ses efforts visant à construire un avenir plus durable. Co-operators se classe parmi les employeurs de choix au Canada selon Aon Hewitt et parmi les 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada selon Corporate Knights. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site http://www.cooperators.ca/fr-CA/.  

FireSmart Canada
FireSmart Canada est un programme national de premier plan visant à aider les Canadiens à réduire les risques liés aux feux de friches et à s'adapter à cette réalité grâce à des solutions axées sur la collectivité. Le programme est administré par Partners in Protection Association, un regroupement sans but lucratif de spécialistes qui représentent les gouvernements fédéral et provinciaux, les Premières Nations, le secteur privé, les services d'incendie municipaux, les services d'urgence et la section de la gestion des terres. Grâce à des publications, à des programmes, à de la formation de sensibilisation et à des ateliers, FireSmart habilite les Canadiens à réduire de façon proactive les risques d'incendie pour leur propriété et leur collectivité. Les programmes et les produits de FireSmart sont financés grâce à l'adhésion et au soutien actif d'organisations, notamment le Canadian Interagency Forest Fire Centre, l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques, la National Fire Protection Association et Co-operators. Pour en savoir plus sur FireSmart, consultez le site  www.firesmartcanada.ca  (en anglais).

NFPA
Établie en 1896, la National Fire Protection Association (NFPA) est une organisation mondiale sans but lucratif qui consacre ses efforts à l'élimination des mortalités et des blessures, ainsi que des dommages matériels et financiers attribuables aux incendies, aux systèmes électriques et aux dangers qui y sont associés. La NFPA fournit des renseignements et des connaissances au moyen de plus de 300 normes et codes établis par consensus, de recherche, de formation, d'éducation, de sensibilisation et de représentation, et en s'associant à d'autres organismes qui souhaitent contribuer à notre mission. Notre mission consiste à aider à sauver des vies et à réduire les pertes grâce à l'information, aux connaissances et à la passion. La Journée nationale de préparation des collectivités contre les incendies de forêt se fonde sur du matériel exclusif fourni par la National Fire Protection Association, un organisme sans but lucratif du Massachusetts, États-Unis. Tous droits réservés.

IPSC
La mission de l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques (IPSC) est de réduire la perte de vies causée par des conditions météorologiques extrêmes et des tremblements de terre au moyen de l'établissement et du soutien de mesures soutenues qui améliorent la capacité de la société à s'adapter aux désastres naturels, à atténuer leurs conséquences, à leur résister et à se remettre. Il mène à bien sa mission par l'entremise de l'élaboration et de la mise en oeuvre de ses programmes, soit Open for business, qui vise à augmenter la résilience des petites entreprises aux désastres, Designed for safer living, qui cherche à rehausser la résistance des maisons aux désastres, et RSVP cities, dont le but est d'améliorer la résilience des collectivités face aux désastres.

SOURCE Co-operators


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jui 2019
La direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec du Centre de contrôle environnemental du Québec du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a été avisée qu'un incendie dans un dépôt de matériaux secs...

19 jui 2019
La mairesse de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville et responsable du patrimoine au comité exécutif de la Ville de Montréal, Mme Émilie Thuillier, est heureuse d'annoncer la réouverture publique de la maison du Meunier. « La maison du Meunier...

19 jui 2019
Justin Trudeau, premier ministre du Canada, et le premier ministre de la Province de la Colombie-Britannique John Horgan ont confirmé leur détermination commune à faire tout leur possible pour assurer que le saumon quinnat, le saumon arc-en-ciel, le...

19 jui 2019
GFL Environmental Inc. (désignée, avec GFL Environmental Holdings Inc., « GFL ») a annoncé aujourd'hui avoir déposé une déclaration d'inscription sur formulaire F?1 auprès de la Securities and Exchange Commission des États?Unis (la « SEC ») et un...

19 jui 2019
En bâtissant un avenir énergétique propre, le Canada crée de l'emploi, réduit les coûts pour les familles et fait en sorte que nous demeurions une destination de choix pour les investissements internationaux. Dans cette optique, le député de...

19 jui 2019
Le vraquier Eda, anciennement le Cedarglen, quittera le Port de Montréal pour la dernière fois le 21 juillet 2019 en direction de la Turquie, où il sera recyclé dans un chantier respectueux de l'environnement. Au terme...



Communiqué envoyé le 22 janvier 2019 à 07:30 et diffusé par :