Le Lézard
Sujets : Politique intérieure, CFG

Plus de choix pour moins cher : le commissaire de la concurrence par intérim prône une concurrence accrue dans le secteur des boissons alcoolisées de la Colombie-Britannique


OTTAWA, le 17 janv. 2019 /CNW/ - Dans une lettre ouverte destinée à l'honorable David Eby, procureur général de la Colombie-Britannique, Matthew Boswell, commissaire de la concurrence par intérim, encourage la province à prendre en considération les principes de la concurrence lors de son examen de sa politique sur les boissons alcoolisées. 

En vertu de la politique actuelle sur les boissons alcoolisées de la Colombie-Britannique, les distributeurs privés de boissons alcoolisées ne peuvent pas vendre leurs produits à des commerces de services d'accueil. Les restaurants, les bars et les hôtels sont limités à se procurer des produits alcoolisés auprès de magasins appartenant au gouvernement au prix de détail, plutôt qu'au prix de gros plus bas. Cette politique restreint la concurrence, fait augmenter les prix pour les consommateurs et limite l'accès à un éventail varié de produits spécialisés.

« Le nombre grandissant de producteurs nouveaux et innovateurs, comme les brasseries artisanales, a apporté des produits uniques sur le marché », explique M. Boswell. « Le fait d'empêcher ces producteurs d'accéder à la totalité du marché et de promouvoir efficacement leurs produits représente une menace à la concurrence et à l'innovation. »

Le Bureau de la concurrence appuie les deux recommandations faites dans un rapport (en anglais) rédigé à la demande du gouvernement de la Colombie-Britannique dans le cadre de son examen de sa politique sur les boissons alcoolisées : 

Le Bureau de la concurrence est d'avis que ces recommandations favoriseront une innovation et une concurrence accrues dans l'industrie des boissons alcoolisées de la Colombie-Britannique, ce qui permettra plus de choix et de meilleurs prix pour les entreprises et les consommateurs de la province. 

Les faits en bref

Citation

« Je félicite les efforts louables de l'honorable David Eby afin de protéger les intérêts des consommateurs et des entreprises en Colombie-Britannique. Je suis d'avis qu'une actualisation de la politique sur les boissons alcoolisées, qui prend en considération les principes de la concurrence, permettra d'accroître les choix innovateurs à des prix concurrentiels pour les consommateurs. »

- Matthew Boswell 
Commissaire de la concurrence par intérim

Renseignements connexes 

Liens connexes

www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu'organisme d'application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

 

SOURCE Bureau de la concurrence



Communiqué envoyé le 17 janvier 2019 à 15:43 et diffusé par :