Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux, Plaidoyer (politique), CMG

Le maire de Saint-Laurent s'oppose au projet Royalmount


SAINT-LAURENT, QC, le 17 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a détaillé les raisons de son désaccord avec l'actuel projet Royalmount le 16 janvier en audience publique devant la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation. Ce projet consiste en un centre commercial de grande superficie incluant des infrastructures d'hébergement touristique et de divertissement, qui sera localisé à l'angle des autoroutes 15 et 40, dans le secteur industriel de la Ville de Mont-Royal.

Royalmount repensé

Le maire demande une réflexion en profondeur sur l'essence même du projet, laquelle devrait tenir de plusieurs options de développement s'intégrant plus adéquatement au milieu existant. Il faudrait aussi que le nouveau projet soit mieux aligné sur la vision du Schéma d'aménagement. Celui-ci vise la consolidation des pôles commerciaux majeurs et intermédiaires, le maintien de la position dominante du centre-ville ainsi que la consolidation, la préservation et la diversification d'activités de proximité.

De plus, M. DeSousa a exprimé le fait que le projet Royalmount, principalement axé sur l'automobile actuellement, va à contresens des objectifs visés par le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité montréalaise 2013-2020, soit de les réduire de 30 % sous les niveaux de 1990 à l'horizon 2020. Il contrevient aussi au plan Montréal durable 2016-2020, qui vise une diminution de 80 % des émissions de GES d'ici 2050. M. DeSousa estime que le projet révisé doit passer « le test du carbone ».

« Après des années de planification et d'efforts de sensibilisation auprès de ses employés, citoyens, institutions et industries, Saint-Laurent a annoncé au début de janvier 2019 avoir réduit de 21 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) depuis 1990. Ces résultats encourageants nous amènent à prendre le parti d'inciter les autres acteurs de la collectivité montréalaise à se mettre eux aussi au défi », a-t-il déclaré.

Meilleure gouvernance

Le maire DeSousa a aussi plaidé pour l'adoption d'une vision concertée et intégrée pour ce secteur à haut potentiel situé au carrefour de deux axes autoroutiers névralgiques de la région métropolitaine. « Il faut selon moi un comité directeur composé d'élus qui pourra décider des actions immédiates à poser pour adresser les problématiques actuelles dans le corridor Décarie. Ce comité pourra également se pencher sur la mise en place de règles d'urbanisme cohérentes favorisant le développement harmonieux et équitable de toutes les communautés riveraines du boulevard Cavendish en prévision de son raccordement », de dire le maire.

Plus de transport collectif

M. DeSousa estime que l'afflux important de nouveaux citoyens dans le corridor Décarie au cours des prochaines années demande une attention particulière au chapitre des transports collectifs. « Quelque 40 000 citoyens s'établiront bientôt dans un secteur s'étendant de l'ancien hippodrome jusqu'aux limites sud de Saint-Laurent. Ça fait beaucoup de gens qui ont besoin de mobilité! Quand on connaît les limitations que vivent actuellement les citoyens qui doivent emprunter la voie de desserte du boulevard Décarie ou l'échangeur A40/A15, on imagine mal comment un projet de l'envergure du Royalmount peut venir s'insérer dans ce contexte qui est loin d'être idéal !»

Ainsi, l'une des solutions mises sur la table pour désengorger Décarie consiste en un tramway partant du métro Namur et qui créerait un nouvel axe de transport collectif à l'ouest de l'A-15, via le boulevard Cavendish Nord et Sud. Ce tramway desservirait le nouveau pôle résidentiel de l'ancien hippodrome et les résidents de Côte-Saint-Luc, Hampstead, Montréal-Ouest et Notre-Dame-de-Grâce.

Travailler en concertation

En conclusion, M. DeSousa a réitéré son intérêt à travailler de concert avec tous les intervenants pour le développement d'une vision commune.

« Nous espérons avoir réussi à convaincre la Commission qu'il importe de ne pas accepter le projet Royalmount tel quel. Nous souhaitons voir émerger rapidement une prise de position ferme de toutes les instances concernées pour des orientations de développement mieux coordonnées et pour le déploiement massif de nouvelles mesures de transports collectifs qui aideront à soulager le carrefour A40/A15 et l'axe Décarie. Il importe de garder à l'esprit la qualité de vie des citoyens de Saint-Laurent et de l'ensemble du Grand Montréal, et la facilité d'accès des travailleurs et des clients aux entreprises et commerces déjà établis, » de conclure le maire.

Pour lire le mémoire :

http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/COMMISSIONS_PERM_V2_FR/MEDIA/DOCUMENTS/MEM_ST-LAURENT_20190116.PDF

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:44
Les collectivités côtières autochtones du Canada entretiennent des liens avec les océans du Canada depuis de nombreuses générations. Elles leur accordent une importance particulière en les considérant comme faisant partie de leur milieu de vie et...

à 18:17
La Ville de Brossard salue le fait qu'aucun blessé grave ne soit signalé dans l'accident survenu ce matin impliquant deux autobus scolaires sur l'A-640 Ouest, en route vers la plage d'Oka. La Ville tient à reconnaître l'action salutaire de tous les...

à 17:11
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

à 16:53
Le 17 juillet, Air Canada et Transat A.T. inc. ont avisé l'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, d'une proposition d'acquisition de Transat A.T. inc. par Air Canada conformément aux dispositions sur les fusions et acquisitions de la Loi...

à 16:25
Le ministère des Transports informe les usagers de la route que des fermetures importantes seront mises en place dans le secteur des échangeurs Turcot et Saint-Pierre durant la fin de semaine du 26 juillet afin de poursuivre la construction des...

à 16:05
Le CN a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2019. « L'équipe du CN a obtenu des résultats records au deuxième trimestre et nous demeurons optimistes quant aux perspectives de...



Communiqué envoyé le 17 janvier 2019 à 13:19 et diffusé par :