Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Enjeux environnementaux

Ensemble Montréal propose un « budget carbone » pour que Montréal devienne un leader nord-américain de la lutte aux GES


MONTRÉAL, le 15 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le chef d'Ensemble Montréal, M. Lionel Perez, et M. Francesco Miele, leader adjoint et porte-parole en matière d'environnement, d'urbanisme et de grands parcs, ont présenté une motion demandant que l'administration Plante élabore et dépose un budget carbone sur une base annuelle afin de guider ses actions en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES).

« Dans la foulée de l'Accord de Paris signé en 2015, Montréal s'était fixé l'ambitieux objectif de réduire, d'ici 2050, ses émissions de GES de 80 % par rapport à leur niveau de 1990. Or, dans l'état actuel des choses, il sera improbable voire impossible d'atteindre cette cible à moins d'accroître nos efforts et de se munir des outils appropriés pour le faire », a déclaré M. Miele.

Rappelons que la mairesse Plante avait annoncé en septembre dernier que Montréal serait une ville « carboneutre » en 2050, sans toutefois préciser les moyens pour y arriver.

« Ce que nous proposons est une mesure bien concrète. Le budget carbone permet d'indiquer la quantité maximale de GES qui peut être émise dans l'atmosphère au cours d'une année, de quantifier des cibles annuelles de réduction en plus d'indiquer les mesures à implanter, les acteurs responsables et les montants nécessaires pour y arriver », a expliqué M. Perez.

Emboîtant le pas à des villes comme Londres et Oslo, Montréal deviendrait la première ville en Amérique du Nord à se doter d'un tel outil de gouvernance et de planification. Mais auparavant, elle devra grandement améliorer sa collecte de données locales, afin d'avoir un portrait le plus à jour possible de ses émissions de GES.

« Comme le plus récent inventaire des émissions de GES de la collectivité montréalaise s'appuie sur des données vieilles de quatre ans, nous proposons également que la Ville se dote des méthodes de collecte innovantes, qui lui permettront un meilleur suivi des efforts déployés pour lutter contre les GES », a ajouté M. Miele.

La motion sera débattue lors du conseil municipal qui se tiendra le 28 janvier.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:49
Les principaux fabricants d'onduleurs PV apportent des innovations au secteur de la production distribuée, désireux de modéliser une solution énergétique de pointe et de façonner l'avenir. L'onduleur résidentiel nouvelle génération MIN 2500-6000TL-XH...

à 15:00
Biothermica Technologies Inc. (Biothermica) réalisera un projet intégré de gestion et de valorisation des déchets dans la préfecture de Kloto, au Togo. Pour ce faire, l'entreprise de Montréal, spécialisée dans la valorisation de la biomasse et des...

à 12:18
La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec sont fiers d'offrir une contribution financière de 100 000 $ à l'organisme Écoscéno, dans le but de développer de nouveaux services d'accompagnement pour le secteur des arts vivants et de la...

à 11:15
Partout au pays, les Canadiens ressentent les effets de la COVID-19 sur leur famille, leurs moyens de subsistance et leur mode de vie. Ensemble, le Canada et l'Ontario travaillent dans le but de réduire les répercussions de la pandémie, d'assurer la...

21 jan 2021
Agence d'évaluation d'impact du Canada Le gouvernement du Canada supervise des évaluations environnementales rigoureuses afin de garantir la réalisation de bons projets qui appuient la croissance économique et la protection de l'environnement. ...

21 jan 2021
Le Shanghai Electric Group (« Shanghai Electric » ou « la société ») a renforcé sa gouvernance environnementale, sociale et d'entreprise pour la phase 5 du projet de construction de la centrale solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum (centrale solaire...



Communiqué envoyé le 15 janvier 2019 à 12:10 et diffusé par :