Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Une étude d'AGÉCO souligne l'amélioration de l'impact environnemental et de l'efficacité de la production laitière canadienne


OTTAWA, le 10 janv. 2019 /CNW/ - Pour démontrer les progrès continus de l'efficacité environnementale de la production laitière canadienne, les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont publié les conclusions d'une récente évaluation du cycle de vie de la performance environnementale de l'industrie. Les résultats démontrent, qu'une fois de plus, l'empreinte carbone du secteur de la production laitière au Canada est l'une des plus faibles au monde.

Logo : Les Producteurs laitiers du Canada (Groupe CNW/Les Producteurs laitiers du Canada (PLC))

AGÉCO, une firme se spécialisant dans l'économie agroalimentaire et de la responsabilité d'entreprise, a complété en 2018 cette étude qui mesure la performance environnementale de la production laitière canadienne en 2016 et la compare aux données de 2011. Elle évalue plusieurs enjeux environnementaux, dont l'empreinte carbone, la consommation d'eau et l'utilisation des terres. Les résultats indiquent que les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement, comme l'augmentation de la rotation des cultures, de meilleurs aliments pour animaux, la réduction du travail du sol et les techniques agricoles de précision, ainsi que l'augmentation de la production de lait par vache, expliquent les améliorations de ce profil environnemental. De 2011 à 2016, la quantité de lait produit par vache a augmenté de 13 %.

«?Je suis vraiment fier du travail accompli par tous les producteurs laitiers canadiens pour adopter des pratiques agricoles favorable pour l'environnement?», a déclaré Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada. «?Grâce à l'innovation des agriculteurs, à de meilleures productivité et efficacité, l'empreinte du secteur laitier du Canada sur l'environnement est minime et diminue encore. De 2011 à 2016, notre empreinte carbone, notre consommation d'eau et l'utilisation des terres associées à la production d'un litre de lait ont considérablement diminué. Les Producteurs laitiers du Canada et d'autres organisations laitières sont déterminés à encourager les producteurs à continuer les améliorations au fil du temps.?»

PRINCIPALES CONSTATATIONS DE L'ÉTUDE

Notons qu'en 2016, la production laitière canadienne n'a généré que 1,3 % des émissions totales de GES du pays. Pour plus de détails contextuels sur cette étude, notamment ses objectifs et sa méthodologie, veuillez consulter le RÉSUMÉ. Pour un aperçu des principaux résultats, veuillez consulter l'INFOGRAPHIE.

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) représentent les producteurs canadiens à titre d'organisme national de promotion, d'élaboration de politiques et de lobbying. Les PLC mettent tout en oeuvre pour rassembler les conditions qui favorisent la stabilité du secteur laitier canadien d'aujourd'hui et de demain. Leur objectif est de maintenir des politiques qui favorisent la viabilité de la production laitière canadienne et de promouvoir les produits laitiers et leurs bienfaits pour la santé.

 

SOURCE Les Producteurs laitiers du Canada (PLC)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:10
L'entreprise québécoise NI Corporation mettra gratuitement à la disposition de plusieurs écoles du Québec de l'équipement de récupération reconditionné destiné à la collecte des matières résiduelles. L'équipement permettra à celles-ci de réaliser...

à 15:00
L'adaptation aux changements climatiques coûte cher aux grandes villes du Québec, et la facture ne cessera d'augmenter au cours des prochaines années. Tel est le principal constat d'une étude inédite réalisée par le Groupe AGÉCO, avec la...

à 14:39
CleanEquity®, le forum de l'innovation en technologie durable, cofondé par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco & Mungo Park, président d'Innovator Capital, a démarré le 13 mars. Le huitième Secrétaire Général des Nations Unies, Ban...

à 11:29
Le comité exécutif de la Ville de Montréal a entériné la décision de faire don des surplus de végétaux du Jardin botanique de Montréal aux organismes et sociétés partenaires qui en ont fait la demande et dans la limite des quantités disponibles....

à 09:00
Le secteur du biométhane connait un essor mondial. Plus de 1 000 unités de production seront bientôt en activité dans 34 pays, contre 720 fin 2017. Longtemps essentiellement européen, le secteur du gaz vert se mondialise indiscutablement. Depuis...

19 mar 2019
Le Grand Montréal se réjouit de l'investissement fédéral de 183 millions $ dans la Ligue des communautés canadiennes sobres en carbone (ou LC3*), une initiative qui aidera les villes à réduire leur empreinte carbone par la mise en oeuvre de solutions...



Communiqué envoyé le 10 janvier 2019 à 16:14 et diffusé par :