Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Politique intérieure, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, CFG

Le gouvernement du Canada annonce des investissements pour la surveillance des milieux marins du Canada et la construction d'une nouvelle installation scientifique


VICTORIA, le 10 janv. 2019 /CNW/ - Fidèle à son engagement visant à assurer que les progrès sur le plan économique et la durabilité de l'environnement vont de pair, le gouvernement du Canada continuera, comme il l'a toujours fait, de travailler en partenariat avec les océanologues, les universités, les organisations non gouvernementales, les collectivités côtières, les groupes autochtones et l'industrie pour approfondir les connaissances sur nos océans et déterminer la meilleure façon de les protéger.

Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance environnementale, économique, et récréative de nos océans. Pour gérer de manière durable nos océans et nos ressources océaniques, il faut améliorer de façon continue notre compréhension scientifique de ces immenses plans d'eau, et le gouvernement du Canada s'est engagé à fournir aux scientifiques les ressources dont ils ont besoin.

Aujourd'hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé qu'un financement de 12,6 millions de dollars sur quatre ans sera accordé à Ocean Networks Canada (ONC) ? un réseau national de systèmes d'observation océanique basé à l'Université de Victoria. Cet investissement permettra de renforcer la collecte de données en temps réel et de qualité supérieure sur notre environnement marin afin d'appuyer les travaux des scientifiques au Canada et dans le monde entier.

Plus précisément, cet investissement s'ajoutera au programme de surveillance du bruit océanique de l'ONC et permettra d'élargir la surveillance des courants à la surface de la mer dans les eaux du Pacifique. Ces données orienteront nos efforts visant à protéger l'épaulard résident du Sud, qui est une espèce en voie de disparition, et contribuera au renforcement de la sécurité de nos océans, en améliorant les techniques de navigation et les procédures d'intervention d'urgence.

Le ministre Wilkinson, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, a également procédé à l'inauguration officielle de l'édifice Ocean-Climate de l'Université de Victoria, qui vient d'ouvrir tout récemment, et a souligné la contribution du gouvernement du Canada s'élevant à 3,5 millions de dollars et qui provient directement du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires. Le programme octroie des fonds pour contribuer à moderniser les installations des universités et des collèges canadiens, ainsi que pour améliorer leur efficacité énergétique et réduire leurs répercussions sur l'environnement. L'Université de Victoria a également investi 5,15 millions de dollars et le gouvernement de la Colombie-Britannique a versé 850 000 dollars pour la construction de cette nouvelle installation d'une valeur totale de 9,5 millions de dollars.

Le ministre Wilkinson a également visité l'édifice de près de 30 000 pieds carrés, qui offre un espace de travail interdisciplinaire et collaboratif aux participants des programmes de recherche sur les océans, les changements climatiques et la gestion des données de l'Université de Victoria. Plus de 200 chercheurs, étudiants de programmes coopératifs, scientifiques et membres du personnel y mèneront des recherches essentielles sur les effets des changements climatiques et océaniques. L'installation modernisée et centralisée permettra aux chercheurs et à leurs partenaires de trouver des solutions fondées sur la science, la technologie et les données probantes, et ces solutions généreront des retombées socioéconomiques pour le Canada, en favorisant entre autres la création de pratiques d'adaptation aux changements climatiques et la promotion de l'économie bleue.

Faits en bref

Citations

« Le gouvernement du Canada entretient depuis longtemps des relations productives avec l'Université de Victoria et Ocean Networks Canada. Grâce aux investissements du Canada, y compris ceux annoncés aujourd'hui, nous pourrons poursuivre notre collaboration avec l'Université de Victoria et Ocean Networks Canada, dans le but de mieux appuyer les mesures mises en oeuvre dans le cadre du Plan de protection des océans, et améliorer la sécurité dans les eaux du Canada. Ces investissements nous permettront aussi de mieux comprendre nos océans et améliorer nos efforts visant à protéger leur santé et leur durabilité, tout en appuyant également les efforts visant à répondre aux effets des changements climatiques, et à protéger les espèces marines pour nos enfants et nos petits-enfants. »

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

 « Le gouvernement du Canada sait que la prospérité économique et la durabilité environnementale vont de pair. L'investissement octroyé aujourd'hui aux installations de recherche de l'Université de Victoria fournit aux chercheurs scientifiques les moyens d'innover et de découvrir, tout en faisant face à la demande croissante pour des solutions aux changements climatiques. »

L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

« L'Université de Victoria est ravie de s'associer avec le gouvernement du Canada en vue de protéger les océans de notre pays. Les capteurs et le système de gestion des données de ONC permettent au Canada de se tailler la place d'unique chef de file international pour l'observation des océans et des technologies en la matière. Ces systèmes recueillent et partagent des données essentielles, qui sont indispensables pour améliorer la sécurité maritime, pour comprendre les répercussions des bruits causés par les navires, et pour surveiller les habitats marins si cruciaux. Cet important travail sera réalisé sous la direction des instances de notre nouvel édifice Ocean-Climate, ce qui a été rendu possible grâce au financement de l'infrastructure consenti par les gouvernements fédéral et provincial. Ce financement permet de doter l'Université de Victoria d'un nouveau centre pour mener sa recherche de calibre mondial, et de collaborer au sein d'une des plus importantes concentrations de recherches scientifiques du pays en matière d'océans et de climat. »

Jamie Cassels, c.r., président, Université de Victoria

« Ocean Networks Canada a établi un solide partenariat avec Pêches et Océans Canada, et cette nouvelle entente renforce encore cette forte collaboration. Ensemble, nous fournirons des données et des produits de données qui non seulement aideront à atteindre les objectifs du Plan de protection des océans, mais qui renforceront le leadership du Canada en matière de renseignement sur les océans sur la scène mondiale. » 

Kate Moran, présidente-directrice générale, Ocean Networks Canada

« Le nouvel édifice Océan-Climat sera adapté aux carrières du 21e siècle dans une économie du 21e siècle diversifiée, forte et durable. En travaillant ensemble, les étudiants, les chercheurs, et les entreprises, de même que les nations autochtones, jouent un rôle vital dans la protection de notre environnement. La recherche réalisée à l'Université de Victoria améliorera notre qualité de vie, aidera la Colombie-Britannique à relever le défi posé par les changements climatiques et appuiera notre plan pour un avenir meilleur et plus propre. »

Melanie Mark, ministre de l'Enseignement supérieur, des Compétences et de la Formation et députée à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique

«  Doté de près de 30 000 pieds carrés consacrés à une recherche vitale pour combattre les changements climatiques et s'y adapter, et pour protéger nos océans, le nouvel édifice Ocean-Climate permettra de faire une réelle différence. Ces installations aideront plus de 200 chercheurs, scientifiques et étudiants, à collaborer, découvrir, et tracer la voie à suivre vers une province plus propre et plus durable. »

Spencer Chandra Herbert, député de Vancouver-West End

Liens connexes

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Le gouvernement du Québec annonce la liste de tous les projets aéroportuaires du ministère des Transports au Nunavik pour les années 2019-2021. Le député d'Ungava, M. Denis Lamothe, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la...

à 13:08
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs au port de Vancouver (Colombie-Britannique) suite à la collision entre le M.V. Caravos Harmony et le  M.V. Pan Acacia. L'événement est survenu le 17 mars 2019 à...

à 12:58
À la suite d'un incident récent à la station de métro Villa-Maria, au cours duquel des inspecteurs de la Société de transport de Montréal (STM) ont frappé de leur matraque, à plusieurs reprises, un jeune Noir étendu sur le quai, une coalition...

à 11:18
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe la population que le pont indiqué ci-dessous, situé sur un chemin multiusage dans le secteur de la municipalité régionale de comté de Témiscamingue, sera fermé du 19 au 21 mars en raison de...

à 10:17
La Sidney Hillman Foundation a dévoilé aujourd'hui le lauréat du 9e Prix annuel canadien Hillman. Il a été attribué à l'émission The Fifth Estate de CBC pour Unbuckled: School Bus Safety, une vaste enquête sur les déficiences de la recherche et de la...

à 10:00
Le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson, sera disponible pour accorder des entrevues afin de réagir au budget fédéral. Le président de l'Union commentera plus spécifiquement les...



Communiqué envoyé le 10 janvier 2019 à 13:10 et diffusé par :