Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujets : Avis aux médias, Nouvelles - Monde du travail, FVT

Avis aux médias - Un an de lockout - Rassemblement le 11 janvier devant le bureau du député de Nicolet-Bécancour


TROIS-RIVIÈRES, QC, le 10 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le président de la FTQ, Daniel Boyer, le directeur québécois du Syndicat des Métallos, Alain Croteau, et le président de la section locale 9700 des Métallos, Clément Masse, participeront demain, le 11 janvier, à 14 heures, au rassemblement des lockoutés de l'aluminerie ABI devant le bureau du député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

La section locale 9700 invite tous les maires de la région ainsi que les députés, dont Donald Martel, à venir s'adresser aux lockoutés qui seront présents pour souligner le triste anniversaire des 12 mois du déclenchement du lockout le 11 janvier 2018.

« L'ensemble de la région et même du Québec est affecté par le lockout qui s'éternise. Nous invitons donc les élus à venir se prononcer au sujet du conflit. La compagnie prend en otage les 1030 familles, affecte l'économie de la région et fait payer la note à Hydro-Québec et à l'ensemble des Québécois et Québécoises », lance le président de la section locale 9700, Clément Masse.

À ce jour, le lockout a fait perdre plus de 215 millions de dollars à Hydro-Québec, parce que le lockout est considéré comme un cas de force majeure, ce qui permet à ABI de se soustraire à ses obligations et de ne pas payer pour l'ensemble du bloc d'électricité qui lui est réservé.

AIDE-MÉMOIRE

Quoi : Rassemblement des lockoutés de l'aluminerie ABI de Bécancour

Qui : Daniel Boyer, président de la FTQ; Clément Masse, président de la section locale 9700; Alain Croteau, directeur québécois des Métallos; Alexandre Fréchette, président de la section locale 9490 des Métallos (aluminerie Alma); Steve Galibois, président de la section locale 9586 ArcelorMittal Contrecoeur, et plusieurs autres métallos.

Quand : Vendredi 11 janvier 2019 à 14 heures

Où : Devant le bureau de circonscription du député Donald Martel (625, avenue Godefroy, bureau 202, Bécancour (Québec) G9H 1S3)

 

Les 1030 syndiqués de l'aluminerie de Bécancour ont été mis en lockout le 11 janvier 2018 par Alcoa et Rio Tinto. Les négociations achoppaient sur le financement du régime de retraite et le respect de l'ancienneté dans les mouvements de main-d'oeuvre. Alors qu'une entente négociée était possible, l'employeur a plutôt choisi de décréter un lockout.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60?000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600?000 travailleurs et travailleuses.

 

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:25
ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. (GMX ? Toronto Stock Exchange, G1MN ? Frankfurt, Stuttgart, Berlin, Munich, Tradegate, Lang & Schwarz Stock Exchanges and GLBXF ? OTCQX International) est heureuse d'informer ses actionnaires qu'elle renonce à...

à 08:35
Exploration Midland inc. ("Midland") a le plaisir d'annoncer le début de la première campagne de forages au diamant sur sa découverte Cu-Au-Mo-Ag Mythril, qui est détenue à 100% par Midland. Cette campagne va débuter durant les prochains jours. La...

à 08:05
Stornoway Diamond Corporation prévoit publier le 28 mars 2019, avant l'ouverture des marchés, les résultats du quatrième trimestre et de fin d'année 2018 et tiendra une téléconférence pour les analystes et les investisseurs le même jour à 11h00...

à 08:05
Minière Osisko inc. a le plaisir de publier de nouveaux résultats de forage intercalaire issus du programme de forage de définition et d'expansion en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la...

18 mar 2019
AM Resources Corporation (?'AM'' ou la Société)  annonce la tenue d'une assemblée générale annuelle des actionnaires (l'"assemblée") le 12 avril 2019. La date de clôture des registres pour les actionnaires ayant le droit de voter à l'assemblée a été...

18 mar 2019
Les employés de la Fonderie Brunswick voteront dans les prochains jours sur une éventuelle action de grève en réponse aux demandes interminables de la multinationale Glencore pour des concessions sur leurs conditions de travail et leurs standards de...



Communiqué envoyé le 10 janvier 2019 à 11:34 et diffusé par :